Pas encore de commentaire ! Entamez le débat

[DBDJ 2017] Superlude

Au cours du festival strasbourgeois Des Bretzels et des Jeux, nous avons pu poser notre matériel pour réaliser un paquet d’interviews dans de bonnes conditions. Pour cette vingt-quatrième interview, nous recevons Antoine Davrou, fondateur de Superlude.

0:31:54 - Télécharger le fichier mp3 (23.6 Mo)

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux iTunes. Si vous nous appréciez, notez notre Podcast dans iTunes et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

Superlude

On commence d’emblée avec Maître Renard, qui a remporté l’As d’or pour les enfants en 2016, et le risque de faire des jeux originaux. On revient ensuite sur la ludographie de Superlude, depuis Tralalaa jusqu’à Lutèce (La Nuit du Grand Poulpe, Kenjin, Kobayakawa), avec ses réussites et ses accueils plus mitigés. On discute ensuite de l’absence apparente de Superlude depuis 2016, avec notamment une collaboration avec Origames et un changement de distributeur pour aller chez Mad Distribution. Antoine nous explique le travail à faire pour montrer que l’éditeur existe toujours afin de préparer l’arrivée de deux nouveautés : Kimonos et Chawaï (pas encore sortis, contrairement à ce qu’on dit dans l’interview).

On termine sur la fameuse anecdote des t-shirts d’Essen, que vous connaissez peut-être déjà mais on ne pouvait se passer de cette question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *