Déjà 3 commentaires : Rejoignez la discussion

N°58 Reportage – Gen Con 2014

On poursuit ce 58ème épisode avec un retour sur la Gen Con qui s’est tenue à Indianapolis du 14 au 17 août.

0:50:33 - Télécharger le fichier mp3 (46.5 Mo)

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux iTunes. Si vous nous appréciez, notez notre Podcast dans iTunes, et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

Reportage

Crédit photo The Dice Tower
Crédit photo The Dice Tower

Le site officiel de l’événement : http://www.gencon.com

Voici quelques uns des jeux mis en avant lors de cet événement majeur.

De belles annonces chez Fantasy Flght Games

Star-Wars-Armada
Star Wars Armada
: http://www.fantasyflightgames.com/edge_news.asp?eidn=4979

Star-Wars-Imperial-Assault
Imperial Assault
: http://www.fantasyflightgames.com/edge_news.asp?eidn=4994

XCOM
XCOM the Boardgame
, un jeu qui allie iPad et jeu de plateau.
Ludovox en a fait une présentation très détaillée

Les buzz de la convention

Le GeekBuzz : http://boardgamegeek.com/geekbuzz/overview

Dead-of-Winter
Dead of Winter

Annoncé en français chez Filosofia.
Dead of Winter est disponible chez Philibert

heroes-wanted
Heroes wanted

Un jeu d’ambiance apparemment très sympathique.
Heroes wanted est disponible chez Philibert

shadowrun-crossfire
Shadworun Crossfire

Un jeu coopératif de deck-building pour 2 à 4 joueurs dans l’univers ShadowRun.
Shadowrun Crossfire est disponible chez Philibert

Five Tribes
five-tribes
Egalement sorti en français, on en reparle dans le prochain épisode.

Pandemic Contagion
On inverse les rôles, cette fois, nous sommes les germes d’une pandémie incurable (niark !)
Cela reste un jeu de majorités :

Sheriff of Nottingham
sheriff-of-nottingham

Les éditeurs et auteurs français étaient sur place

Du côté des éditions Volumique, il y avait World of Yo-Ho qui bénéficiera d’une campagne KickStarter en octobre.
On en reparle très prochainement dans le n°59 car nous aurons la chance de recevoir Etienne le 25 septembre.
Plus de détails sur le site : http://yoho.io/french/

Zombie 15′
Zombie 15′ avait une maquette 3D de folie (120x180cm) :

Crédit photo : Iello Games
Crédit photo : Iello Games

Retrouvez toutes les chroniques de Fendoel sur Ludovox :
http://ludovox.fr/dernier-jour-et-bilan-de-la-gencon/

Et surtout plein de vidéos et d’interviews à vous mettre dans les oreilles !
https://www.youtube.com/channel/UCE_2o0RFTraxdKd-zgewHig

La prochaine Gen Con

A vos agendas ! La prochaine Gen Con se tiendra du 30 juillet au 2 août 2015.

À suivre

L’émission continue la semaine prochaine avec les jeux auxquels nous avons joué cet été.

3 nombreux commentaires pour N°58 Reportage – Gen Con 2014

  1. Perso j’aime bien les digressions ^^

    Sinon, pour se donner encore plus envie d’y aller je recommande l’interview d’Antoine Bauza par Fendoel (sur ludovox)!

    YeN

  2. Je profite des remarques sur Pandémie pour réagir sur les jeux collaboratifs. Ça fait un an que je m’intéresse aux jeux de société (depuis que nous sommes arrivés à Lyon 😉 ) et je suis déconcerté par le fait que le problème de « King Speaker » soit généralement considéré comme un défaut imputable aux jeux coopératifs plutôt qu’au joueur; je trouve que l’on compare trop facilement les jeux coopératifs entre eux d’après cet unique problème: pour faire un parallèle avec les sports collectifs, c’est un peu comme si on argumentait que le volleyball est un meilleur sport que le handball parce que, pour un sport collectif, il limite plus l’effet du « joueur perso ». Apprendre à jouer, ça n’est pas seulement apprendre les règles, ou la stratégie; c’est aussi apprendre à se comporter dans le groupe. Pour moi, il en va de même avec les jeux de sociétés, encore plus pour les jeux coopératifs.

    Il me semble que les jeux collaboratifs (comme les jeux apéros, mais en jouant sur d’autres leviers) ont la vertu de vaincre la « peur de perdre » invoqué par « mes » non-joueurs pour refuser de jouer à des jeux de société. Pandémie (nouvelle édition) est un des jeux les plus joués chez nous. On l’utilise notamment en jeu d’initiation pour la famille et les amis: les règles sont rapidement expliquées; les premiers tours de jeu servent à éclaircir la mécanique, les nouveaux joueurs se laissant généralement conseiller. Mais le jeu est vraiment efficace pour mettre la pression sur les joueurs et faire naitre le plaisir ludique d’un jeu « sérieux » au thème qui à priori rebute. Jusqu’ici, on nous a toujours demandé une autre partie après la partie de découverte.

    Pour apprendre aux joueurs à jouer « collectif », je demande simplement aux joueurs de laisser le joueur qui à la main faire une ou plusieurs propositions avant d’en discuter. On n’hésite pas à recadrer, avec tout le tact nécessaire, un joueur qui se laisserait emporter par son envie de gagner au détriment du plaisir de jeu des autres (comme ma compagne, par exemple 😉 ) Quand les joueurs sont rodés, on joue cartes cachées, comme recommandé dans la règle: ça oblige à plus de communication et permet d’apprendre à « jouer ensemble ».

    Tout ça pour dire que j’aime bien Pandémie et votre podcast (mais je ne suis remonté qu’au numéro 33).

    1. Nous avons fait un dossier sur les jeux coopératifs, il y a un petit bout de temps.
      L’effet leader n’est un problème que pour les core gamers. Les autres ne le perçoivent pas.
      Olivier joue avec ses enfants comme ça : le joueur actif expose ce qu’il souhaite faire, ils en discutent, mais au final, c’est le joueur actif qui prend la décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *