Déjà 5 commentaires : Rejoignez la discussion

[Termes’O’Fromages] M comme Matériel

Dans cette chronique, Perekastor et Flavien discutent autour du micro des termes qu’on retrouve dans l’univers du jeu de société. Le jargon du jeu de société vous paraît obscur ? Le duo tente d’éclaircir une notion dans chaque épisode. Ce mois-ci, un épisode dédié sur le matériel dans les boites de jeu et à côté.

0:44:26 - Télécharger le fichier mp3 (40.7 Mo)

Vous pouvez « streamer » notre podcast, le télécharger en MP3 (lien download) ou vous abonner à notre flux iTunes. Si vous nous appréciez, notez notre Podcast dans iTunes, et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

M comme Matériel

Crédit image : https://fr.freeimages.com/photo/cubes-1469960

A quoi sert le matériel dans un jeu de société ? Doit-il davantage participer à l’immersion dans le thème ou bien garantir une ergonomie pour l’expérience de jeu ? Quelle est la plus-value du matériel complémentaire et des accessoires qui peuvent accompagner un jeu ? Autant de questions auxquelles le duo tente de répondre.

Quelques jeux évoqués lors de l’émission, par ordre alphabétique :

5 nombreux commentaires pour [Termes’O’Fromages] M comme Matériel

  1. Bon comme j’adore qu’on cite mon nom au moins 5 fois dans cette émission (non je ne m’en veux pas de vous avoir critiqué sur votre émission sur les jeux coopératifs), je reviens sur deux points de votre émission :
    Un jeu sorti il y a très longtemps avec des personnages personnalisable : – Space Crusade ! On pouvait personnaliser son équipe avec des équipements différents, c’était très limité certes mais cela existe depuis longtemps (1990)
    – Ensuite en terme de version deluxe de jeu, vous auriez pu prendre le vénérable Catane qui s’est vu sortir une version deluxe en 2005 :
    https://www.catan.com/game/catan-3d-collectors-edition

    J’ai trouvé cette émission assez décousu dans l’ensemble, j’avais l’impression de ne pas savoir où vous alliez. En même temps le sujet est vaste et dépends beaucoup du ressenti de chacun.

    Enfin pourquoi, j’interviens sur votre émission : Parce que c’est mon émission préférée (de proxi-jeux) bien sur ! 🙂

  2. Outlive, avec les figurines non peinte le jeu perd énormément en visibilité, ça s’arrange en les peignant, c’est pareil pour les ressources deluxe (les munitions, c’est pas flagrant quand c’est non peint) , mais c’est embêtant d’être obligé de passer par la case peinture pour que le jeu soit utilisable avec le matos deluxe :s

    Perso, pour les Figurines VS autres formats
    Des fois les Standees sont 100 fois mieux, plus de détails visuels, ça donne plus de personnalités aux personnage je trouve, pour exemple: Dead of Winter

    Niveau Pimp, il y a matériaux « génériques » pour les jeux en général, comme les Treasure Chest, ou des pièces en métal ou les tours à dès thématisé

    J’aime bien pimper le matériel de jeux quand je peux, ça joue pas mal quand on veut faire découvrir un jeu à des joueurs.

    Sinon c’était cool, ça m’a paru court (pourtant 45 minutes), mais j’ai un peu l’impression qu’il manque un peu de préparation, peut être que c’est une impression ou même c’est le format (je suis aussi du genre à me gaver d’infos sur un sujet avant de l’aborder autour d’une discussion) , mais ça restait bien !! hein ! =)

    1. Bonjour Vindeux,

      Flavien et Pèrekastor préparent leurs émissions, je ne pense pas que ce soit ça le problème. A mon avis, c’est plutôt qu’ils choisissent des thèmes trop larges. Du coup, on a tendance à rester sur notre faim 😉

      Cyrus

  3. Salut à tous deux (et même trois, avec notre président :D)

    Oui on prépare quand même en amont ensemble, souvent en présentiel d’ailleurs plus qu’à distance. Certains thèmes étant larges, c’est en effet plutôt des discussions autour d’un sujet/terme lié au jeu de société, à partir de notre expérience. Quand on parle deckbuilding, forcément on apporte plus d’éléments de définition et/ou historiques, pour celle-ci c’est plus notre relation au matériel et l’évolution qu’on a pu voir dans l’importance de celui-ci dans le monde ludique.

    L’aspect « décousu » vient en effet pas mal du sujet abordé, mais ça correspond aussi à nos personnalités, avec forte tendance à la digression (surtout moi, je l’avoue ^^).

    En tout cas si vous pouvez, n’hésitez pas à passer sur le Discord pour commenter en direct ou nous dire quand on s’éloigne trop du sujet en direct, voire même si à l’occasion ça vous dit d’y participer, faites-le nous savoir, on pourra tenter de s’arranger (en vocal ou non).

    Un grand merci pour vos retours, que ce soit sur le format, l’aspect global de la chronique ou sur ce sujet précis, des bisous !

  4. Merci pour cette chronique, effectivement un peu décousue mais pas inintéressante pour autant.

    A propos des miniatures personnalisables, avec vous testé Tiny Epic Quest ? Je ne l’ai pas vu en vrai, mais ils proposent dans le jeu de base des Meeple en plastique avec petits trous sur les « mains » dans lesquels on peut crocher des accessoires utiles durant la partie : épée, bouclier, pelle, lanterne, etc. Ça m’a vraiment l’air bien réalisé et utile en comparaison avec d’autres jeux où les objets des personnages sont stockés devant le joueur (Andor P.ex.).

    A mon avis oui les éditeurs pourraient faire des jeux moins cher, mais en augmentant le niveau de qualité du matériel ils montent le prix et donc leur marge devient plus intéressante. Cela ne me dérange pas, car je suis assez demandeur en terme de bonne qualité de matériel.
    Grosse déception dans la boîte de Risk: Game of Throne, il y a plein de miniatures en plastique, mais la qualité (épaisseur) des cartes et plateaux joueurs est vraiment médiocre vu le prix élevé du jeu à sa sortie.
    Je pense que pour éviter une telle déception, il faut avoir une qualité globale constante de tout le matériel dans un jeu : éviter de tout miser sur un élément coûteux et compenser avec le reste du matériel bas de gamme.

    Un choix de matériel particulièrement intelligent à relever à mon avis:
    La distinction entre les pièces en plastique (Personnage et Mécha) et les Meeple en bois (ouvriers) dans Scythe : les unes participent aux combats, les autres non. C’est vraiment une super idée facile à expliquer et à se souvenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *