Déjà 9 commentaires : Rejoignez la discussion

N°99 – Helvetiq

C’EST LA RENTRÉE ! Vous voilà agressé(e) et bougon(ne) parce que, comme pour les enfants, ce n’est pas forcément la période la plus sympa de l’année. Mais ça veut aussi dire qu’on revient dans nos formats traditionnels pour une nouvelle saison, la neuvième déjà ! Et pour cet épisode quatre-vingt-dix-neuf, nous avons reçu dans le studio strasbourgeois un éditeur étranger mais néanmoins assez proche, Helvetiq, en la personne d’Hadi Barkat.

Pour nous soutenir, nous remercier ou encore nous encourager, vous pouvez le faire via Tipeee (https://www.tipeee.com/proxi-jeux) ou PayPal (https://www.paypal.me/proxijeux)

3:05:17 - Télécharger le fichier mp3 (225.3 Mo)

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux iTunes. Si vous nous appréciez, notez notre Podcast dans iTunes et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

Le concours When I Dream

0:05:30 Concours When I Dream

Nous avions organisé un petit concours pour remporter des « Transparent sets » pour T.I.M.E. Stories. Il fallait pour cela trouver les mots que nous devions faire deviner à Cyrus et à DDSchutz lors de parties de When I Dream.

Nous donnons ici les réponses, et vous aurez en petit post-épisode les rêves racontés par les deux joueurs. Les vainqueurs peuvent nous recontacter pour régler les derniers détails.

L’actualité

0:09:40 Actualité
  • La Gen Con, avec une première participation d’Helvetiq, sans Hadi, mais il nous explique quand même comment s’est passé l’événement pour l’éditeur.
  • Pas de stretch goals dans le prochain Kickstarter de Monolith, Claustrophobia.

Hadi Barkat et la naissance d’Helvetiq

0:29:35 Création d'Helvetiq
  • Le parcours voyageur d’Hadi et sa pratique ludique, avec notamment la rencontre de Sébastien Pauchon
  • La création d’Helvetiq, le jeu à double-face, en partenariat avec Sébastien, Malcolm Braff et Bruno Cathala
  • L’évolution depuis le premier tirage est la vie du jeu aujourd’hui
  • L’éditeur aujourd’hui : celles et ceux qui font vivre Helvetiq

Les produits proposés par Helvetiq (hors jeu)

0:52:30 Produits non-ludiques d'Helvetiq
  • Le livre : littérature jeunesse, livres de voyage…
  • Les puzzles et divers objets
  • Le risque potentiel de proposer des produits aussi variés
  • La distribution de ces diverses productions avec la spécificité suisse et les partenaires à l’international (PMWD en France)

Les jeux au catalogue d’Helvetiq

1:11:00 Les jeux d'Helvetiq
  • Les jeux de la gamme IQ et « le truc en plus » par rapport à d’autres jeux de question
  • Retour sur Helvetiq et sa double casquette
  • La gamme « pocket » (Bandido, Forest, Kariba, Hippo, Gotown, Winston à venir.), la comparaison fréquente avec Oink Games et les choix visuels de la gamme
  • La gamme « matchbox » avec des allumettes partout : ColorfoxZenmaster, Matchmaster, Stickup, Stickman, Wonderword
  • Les jeux « bois » : Team Up!, Topspin et Staka à venir
  • Les jeux « hors gamme » : Kartel, Roadkill, Matterhorn
  • Le sourcing des jeux selon les auteurs, avec des créateurs connus comme Reiner Knizia, Sébastien Pauchon ou Léo Colovini
  • La distribution à l’international et la distribution par Helvetiq en Suisse de Captain Macaque ou Le droit de perdre
  • Les jeux à venir : DealMaker (dans la gamme de Kartel), Staka, Winston
  • La production (en Europe si possible), le choix des partenaires et les raisons de ces choix, la présence sur événements ludiques…

Le marché suisse

2:21:43 Le marché suisse
  • Un marché morcelé : le multilingue comme passage obligé
  • Les ventes du secteur ludique : c’est quoi un titre qui marche ?
  • La distribution et les lieux d’achat/vente : la place spécifique des librairies
  • Les professionnels suisses (éditeurs, distributeurs, auteurs…) et la concurrence
  • Les événements ludiques en Suisse
  • jouer et avec qui jouer ? Cafés ludiques, associations, boutiques, ludothèques…
  • L’importation de jeux édités à l’étranger : différence de prix, retards…
  • Les médias et le jeu de société en Suisse

On vous rappelle que nous sommes maintenant sur Twitch où vous pouvez nous voir présenter des jeux de société dans leur version numérique ou des jeux vidéo qu’on peut rapprocher des jeux de société.

Et n’oubliez pas la question Philibert vous permettant de bénéficier d’un code promo de 5€ à partir d’une commande de 40€.

9 nombreux commentaires pour N°99 – Helvetiq

  1. C’était vraiment génial d’avoir une intervention de la part d’un professionnel du marché suisse. Il y a plein d’idées qui paraissent être vraiment bonnes et intelligentes, cela fait plaisir de voir qu’il y a de nombreuses solutions au même problème (proposer des jeux).
    Merci pour cette interview approfondie et détaillée.

  2. Tout pareil que Tuin.

    Petite anecdote, j’ai enchaîné sur un long trajet le podcast de La radio des jeux avec Fred Henry puis votre début d’interview, où vous parlez de Claustro et de l’absence de Sretch goal. Je pense que vous avez écouté l’épisode de La Radio des jeux.
    J’ai adoré vous écouter chercher une raison qui au final n’est pas celle de Monolith.

    Quoi qu’il en soit, excellente interview.
    Je n’ai jamais rencontré Hadi, mais je connais bien le bureau lausannois d’Helvetiq et notamment Jonas avec qui j’ai fait plusieurs animations.
    Et oui, certains achètent Helvetiq pour le jeu de gestion politique, c’est mon cas ! 🙂

    1. Hello Syuveil et merci pour ton commentaire ! Pour ma part je n’avais pas encore (et n’ai pas encore à l’heure de l’écriture de ce commentaire) écouté cet épisode de La radio des jeux (j’ai pas mal de retard), je serai curieux d’écouter ceux qu’ils en disent du coup !

  3. Bonne interview merci une fois de plus.

    Pour répondre au hors-série à propos des commentaires : en effet quand on écoute dans la voiture un épisode dure plusieurs jours (trajets de 30min) et à la fin je ne me souviens plus des commentaires que j’avais durant l’écoute…

    Il faudra que je me procure Helvetiq. Depuis le temps que je connais l’existence de ce jeu, j’ai un peu honte de ne pas l’avoir déjà acheté !

  4. A ma connaissance, il n’y a pas de Bar à jeux permanents en suisse romande, par contre il y a des bars, magasins de jeux ou associations (Ch’piil, le bar-à-jeux, Joca) qui font des soirées jeux de une fois par à plusieurs fois par semaine.
    Donc vous pouvez trouver une soirée jeux quasi tout les jours.

    Outre Ludesco (qui a accueilli plus de 6000 personnes cette année), il y a plusieurs weekend de festival oude nuit du jeu par année.

    Le Swiss Gamer Awards est un prix des associations de joueurs. Chaque association, fait un vote parmis ses membres et envoie une liste de 5 jeux (le premier reçoit plus de points que les suivants).

    Le marché du jeu à un problème de taille critique en Suisse romande.
    Les distributeurs doivent attendre d’avoir suffisament de commandes de la part des boutiques pour lancer une importation. Les boutiques ne peuvent pas faire trop de commandes, car les gros joueurs n’achètent pas chez eux. Les gros joueurs n’achètent pas dans les boutiques suisses, car le temps d’attente est trop long. Certaines boutiques mécontentes des distributeurs officielles font de l’importation parallèle, donc les distributeurs font des importations encore plus rarement. C’est un cercle vicieux.
    Si tous les joueurs commandaient dans les boutiques et toutes les boutiques seulement aux distributeurs officiels, les distributeurs pourraient faire une importation par semaines et il n’y aurait plus ces délais. Pour atteindre cette taille critique il faudrait que vraiment tout le monde joue le jeu, pas évident.

    Ludiquement
    Altaripa

  5. Super interview, très très intéressante, le gars Hadi est vraiment cool.
    Ca m’a donné envie de creuser « Team up », dont j’avais vu la news vite fait sur TT.
    Là j’ai regardé d’un peu plus près, et ça me branche bien.
    Surtout que la moitié de la famille de ma femme est suisse.. un bon petit cadeau ce « Team up » pour voir qui est le meilleur suisse… euh rangeur 😉

  6. Une belle surprise que cette interview! Merci de l’avoir faite.
    Je l’ai d’abord ecoute car j’ecoute toutes les interviews, mais honnetement en me disant « Boa, c est qui celui la? »
    Une personne vraiment passionnee par ce qu’elle fait, ca se sent dans ses propos, et la decouverte de tout ce qu’ils ont pu faire et font (Bandido fait parti de nos classique, et je ne savais meme pas que c’est eux! honte a moi 🙂 )
    Du coup, hate de faire un tour sur leur stand a Essen 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *