Vassal Forge
Déjà 8 commentaires : Rejoignez la discussion

[Dossier Proxi-jeux] Vassal Forge et ForgeNext

Vassal ForgeDans ce dernier dossier de la saison nous avons eu la chance d’interviewer Laurent Picard co-gérant de Forgenext et Damien Boyer, webmaster Vassal Forge et ForgeNext, l’agence ludique qui intègre Vassal Forge. Une sorte « d’œuf Kinder » : d’abord le bon goût de la sucrerie Vassal Forge pour les joueurs que nous sommes, et ensuite la surprise : la belle initiative ForgeNext.

Pour streamer notre entretien ou le télécharger c’est ici :

0:46:46 - Télécharger le fichier mp3 (42.8 Mo)

Et n’hésitez pas à vous abonner à notre flux Itunes !

Vassal Forge

Vassal et le moteur d’un programme informatique,  à l’origine américain, qui permet de porter des jeux de plateaux sur ordinateur sous forme de modules (cliquez sur le lien pour le télécharger), au départ prévu pour gérer des cartes immenses et des millions de petits marqueurs en carton. Il est totalement gratuit et permet à tous de tester les jeux disponibles mais également d’y jouer « en ligne ».

L’équipe de  Vassal Forge met à disposition des modules, des wargames bien sûr mais des Eurogames également : ils proposent à la fois des grands classiques, comme Puerto Rico ou Car Wars,  comme des jeux très récents : Troyes, Rallyman ou la nouvelle édition de Evo. Vous y trouverez également en ce moment Sherlock, le prochain jeu Ilopeli.

ForgeNext

ForgeNext, est un agence ludique, qui s’appuie sur l’outil Vassal pour aider à la création ludique.

ForgeNext

ForgeNext est une sorte de pépinière : elle propose d’aider à l’édition de jeux de société, depuis leur développement jusqu’à leur promotion post-édition. La création de modules Vassal permet de tester aisément des prototypes. ForgeNext permet également la mise en relation des auteurs avec leurs éditeurs partenaires. Enfin, la mise à disposition du jeu sous forme de module est une forme de mise en avant particulièrement efficace puisqu’il permet de se faire une idée du jeu (et ce qui ne gâte rien d’apprendre à y jouer) avant de l’acquérir.

Mais qui sont ils ?


L’équipe de ForgeNext est composée de 5 personnes :

Arnaud Urbon régle les mécanismes ludiques. Il est notamment co-auteur de Khronos et Utopia chez Matagot,  Le secret de Monte Cristo chez Filosofia et de Sherlock , qui sortira normalement dans les prochains jours chez Ilopeli, société d’édition dont il est responsable.

Bony  Le Ludonaute (David Boniffacy) se charge des  graphismes. Il est notamment l’illustrateur de Kairn et de Sherlock

Gaëtan Beaujannot travaille à la programmation des modules Vassal. Il fera bientôt ses premiers pas en tant qu’auteur de jeu.

Damien Boyer est le webmaster de l’équipe.

Laurent Picard est co-gérant de ForgeNext et repéreur de talents.

Sherlock

Vassal est donc au final une boite à outils qui sert formidablement bien Forgenext et il y a fort à parier qu’on entendra prochainement parler de ce groupe de personnes et de leur agence ludique.

Ce podcast vous est proposé avec la participation de

Philibertnet

Philibert, le spécialiste des jeux de société

8 nombreux commentaires pour [Dossier Proxi-jeux] Vassal Forge et ForgeNext

  1. Très très bon dossier! Malheureusement la balance son vous a visiblement posé quelques difficultés mais le contenu est vraiment excellent.

    Je ne connaissais pas très bien Vassal et notamment pas la possibilité de développer ses modules. C’est déjà un point intéressant.
    Mais je ne connaissais absolument pas ForgeNext et, pour le coup, c’est très intéressant. J’espère que leur entreprise va réussir à s’imposer durablement. Après tout, tout le monde peut y gagner: les auteurs débutants y trouvent une vraie aide à la création et à l’édition et les éditeurs y trouvent un filtre intéressant étant donné le nombre de prototypes qu’ils reçoivent chaque année.

    Et bien bon courage à l’équipe ForgeNext et merci à celle de proxi-jeu.

    1. Désolé pour la qualité sonore, mais pour le coup on était 4 fois plus dépendant de la technique que d’habitude 😉

  2. Hexone est chez Forgenext, et, même s’il n’a pas encore trouvé d’éditeur, l’action de Forgenext a été décisive pour en finaliser les mécanismes et le faire tester par quelques éditeurs. Bravo et merci !

  3. C’est vrai que le son est un peu étrange, chaque intervenant n’ayant pas la même intensité.

    Je pense que ça vient du fait que vous n’avez pas enregistré l’émission dans un même studio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *