Déjà 17 commentaires : Rejoignez la discussion

[Proxi-Cellule] Un Cross-Over avec le Blog de la Cellule

Le Blog de la Cellule

Chez Proxi-Jeux on aime les jeux de société. Tous les jeux de société, même si on pratique plutôt le jeu de plateau. On aime aussi rencontrer des gens. Et ce qu’on aime particulièrement c’est échanger avec eux de leur passion. C’est encore plus vrai quant il s’agit du jeu de rôle qui a tellement changé ces dernières années.

Accompagné d’Alexis j’ai eu la chance de passer une soirée avec Romaric Briand du Blog de la Cellule  podcast spécialisé dans le jeu de rôle. On a pu échanger longuement sur notre passion commune, la façon dont nous la vivons et le regard que nous avons sur le hobby de l’autre.

2:36:47 - Télécharger le fichier mp3 (143.5 Mo)

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux iTunes. Notez notre Podcast dans iTunes, et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict. Sur iOS, nous vous rappelons que nos podcasts sont chapitrés (et illustrés).

 

17 nombreux commentaires pour [Proxi-Cellule] Un Cross-Over avec le Blog de la Cellule

  1. J’ai complètement adoré ce cross over. J’aime le jeu, en général et je suis convaincu que ce soit un jeu vidéo, un jeu de rôle ou un jeu de « plateau » que c’est un jeu avant tout, je ne différencie pas, il n’y a que les mécanismes et la présentation qui changent.

    Ce rapprochement est fort intéressant. Même si effectivement, la balance a plutôt penché du côté du jeu de rôle, c’était intéressant d’avoir une fenêtre sur ce « nouveau » jeu de rôle. Je suis dans une asso de jeu de rôle (que je pratique ponctuellement) et de société (que je pratique assidûment), et ma perception est la même que celle des stats américaines qui ont été évoquées : c’est avant tout MJ + joueurs autour d’une table, avec le MJ qui raconte et les joueurs qui jouent leur rôle uniquement, avec une liberté assez variable. Évoquer ces formes de jeux de rôle alternatives, avec des mécanismes s’écartant du classique « taverne -> donjon -> ( couloir -> porte -> monstre ) x fois -> trésor ou découverte et pex », et où le MJ n’est plus le centre de la création, ça fait plaisir.
    Puis merci aussi pour les jeux de rôles cité dans le podcast, ça donne vraiment envie d’essayer de goûter. Essayer quitte à être déçu, mais tout en se rappelant que c’est comme un livre : c’est pas parce qu’on a pas aimé un livre qu’on aime pas lire. D&D 3.5 m’est totalement passé au dessus de la tête, alors qu’un jeu de rôle fait par une de mes connaissance (qui a d’ailleurs été édité pour de vrai au final) m’a beaucoup plu.

    Au sujet du jeu de plateau et du roleplay, ça dépend clairement des jeux. J’ai un souvenir génial d’un moment où je racontais à des collègues une partie de Flash Point. Il y a des gens qui m’écoutaient à moitié qui ont cru que j’avais vraiment lutté contre un incendie, échoué à sauver des gens et que la maison s’était effondrée. En effet, il semble que j’en parlais comme si ça c’était vraiment produit.
    C’est très variable selon les jeux, mais il peut y avoir une implication profonde, un moment magique de rôle dans le jeu de plateau. J’ai d’ailleurs l’impression que ça se produit surtout dans les coopératifs et dans des wargames, des jeux avec un thème très fort.

    Merci encore pour ce crossover inattendu. Surprenez-nous encore.

  2. Bravo pour ce podcast qui ne contient qu’un seul défaut, cette semaine je n’ai eu qu’un podcast au lieu de deux car j’écoute à la fois les podcast de proxijeux et ceux de la cellule.

    Pour ceux qui souhaitent essayer ces nouveaux jeux de rôles vous pouvez trouver Zombie Cinéma en print & play à cette adresse.
    http://www.fumbles.fr/NEW/index.html

    Encore merci pour avoir fait la justice league ou les avengers (dépend de vos préférences) du podcast par ce crossover.

  3. Merci pour l’info concernant Podcast Addict sur Android, je vous trouve beaucoup plus facilement désormais. C’est un bonheur.

  4. Bravo pour ce PodCast toujours passionnant, concernant les possibles interactions entre jeu de rôle et jeu de plateau, il y a les jeux de FFG (comme le récent « les contrées de l’horreur » ou « les demeures de l’épouvantes ») qui me semblent assez intéressants. Ces jeux, tout en restant des jeux de plateau sont très influencés par les mécaniques narratives du jeu de rôle (ainsi que l’univers de Lovecraft).

  5. très bon podcast,

    un seul bémol , il manque des conseils pour citer des JDR pour les enfants , la cellule est formidable mais est d’un très haut niveau ludique sur le JDR …
    il manque en France, un site ou une rubrique pour parler des JDR pour les familles , je pense aux clés en mains des 12 singes tels que ADVENTURE PARTY / les Gobelins / ASGARD le crépuscules des dieux et HEXAGON pour jouer des supers-héros,
    Dommage, peut-être que proxi-jeu pourrait à travers un intervenant , parler de ces jeux !!

    ludiquement à vous ,

    continuer ainsi

    christophe champalaune

  6. L’un des podcasts les plus intéressants de la série. J’ai été cryogénisé en même temps qu’Olivier à peu près et je découvre avec bonheur tout ce que le blog de la cellule raconte sur « les jeux de rôle modernes ». Un grand épisode, bravo !

    vincenbo, aka « Jean »

  7. Je craignais un peu l’écoute de cet épisode, je me demandais qui tiendrait le crachoir, Olivier a été vaincu par KO ! (et c’était plutôt drôle).
    J’ai pas fini l’écoute, mais c’est super intéressant.

    De mon coté, je me définie tout simplement comme une joueuse, j’aime autant les jeux videos, que les jeux de rôles que les jeux de plateau. Ca me parait tellement proche, que je suis toujours étonnée de voir des joueurs de jeux de plateaux qui ne jouent pas du tout au jeux vidéos, ou qui n’ont jamais essayé le jeu de rôle.

    Coté actualité, la communauté JDR est assez active que sur G+,
    https://plus.google.com/u/0/communities/102213847854032480858
    d’ailleurs, elle compte plus de membres que la communauté J2S. De plus, on y trouve souvent des propositions pour des parties par Hangout, on joue chacun chez soi, devant son pc, avec un casque et un micro. A première vue, on peut se sire « oui mais c’est pas pareil » et c’est vrai, mais c’est finalement plutôt plaisant, et surtout ça me permet de rejouer ! Déjà parce que jouer le soir en semaine tout en restant chez soi, de 20h30 à 23h30, c’est pratique !

    Autre petit truc en passant, je n’ai pas entendu parler du GameChef sur Proxi-jeux, c’est dommage !
    http://tartofrez.com/gamechef/
    La deuxième phase est en train de se terminer, mais il n’est pas trop tard pour en parler. Et pour ceux qui aiment farfouiller et explorer, ça vous fait 48 jeux gratuits à découvrir et à imprimer 🙂

  8. Excellent émission (encore !) qui donne envie de se (re)mettre au JdR.

    Concernant la parenthèse Formule Dé, pour y avoir jouer pendant environ 10 ans, je confirme que oui c’est prenant et très immersif et … au Mans, on fait même les 24h du Mans de FD tous les 2 ans !

  9. Bon podcast très intéressant même si c’était surtout un podcast sur le jdr.
    Toutefois cette émission m’a rappelé le podcast avec mr Phal. En fait, avec ces jdr indépendants, on oublie un peu ce qui est important dans le jdr : pourquoi on joue-t-on au jdr ? Pour vivre des aventures, pour se sentir un héros. Je ne dis pas, de temps on aime se faire peur, magouiller des affaires politiques, résoudre des problèmes sentimentaux, des situations compliquées dans des villages perdus. Mais à la fin, on n’a pas vraiment besoin des nouveaux jdr pour faire tout ça. Un bon DD fait aussi bien l’affaire.
    J’ai joué pendant des années à JRTM assaisonné de Rolemaster (oui, oui), et mes joueurs ont eu peur, et ils ont eu des cas de conscience. Mais on a continué d’y jouer parce que c’était le système qui allait avec la Terre du Milieu et ça nous plaisait d’aller dans la Moria, de rencontrer Elrond, de visiter le Morder. Honnêtement, le jeu où ont refait le premier rendez-vous est peut être très bien conçu mais il ne donne pas envie, il est pas super sexy, on ne va pas se sentir des héros. Et je ne suis pas sûr que Alexis ait eu super envie d’y jouer.
    Finalement, les nouveaux jdr apportent quoi ? Un certain formalisme (des règles) pour des situations déjà rencontrées depuis trente ans dans le jdr.

    Quelque part, mr Phal avait raison : on faisait déjà tout ça il y a trente ans. Et j’ajouterai qu’il ne faut pas perdre de vue pourquoi on joue aux jdr : pour vivre des aventures.

    PS : le meilleur jdr pour initier que je connaisse, c’est Maléfices : règles simples et scénarios très bien édités avec des aides de jeu. J’ai du faire jouer la moitié de ma classe de lycée.

    1. Je confirme que Maléfices est un excellent jeu d’initiation, car on joue dans un univers connu « Paris 1900 » avec un brin de fantastique, avec des règles simples. C’est avant tout un jeu d’ambiance. Le scénario d’introduction qui était dans la boite de base « La petite Maison de poupées » est juste excellent, j’ai du le faire jouer plus d’une dizaine de fois.

  10. Merci pour ce podcast super intéressant et instructif pour qui ne connait pas le JDR, ce qui est mon cas.

  11. Big Up pour cet épisode. Comme je le disais sur Twitter, je voulais tellement réagir à certains propos.

    Dans la catégorie ‘Implication’ qui a soulevé plusieurs réactions, je citerai les jeux de bluff, d’enchères, les jeux type Loup-Garou où la prise du rôle et l’investissement dans le jeu ont tendance à être gradués selon les individus. Et lorsqu’on se retrouve face à des joueurs autrement plus impliqués que soi, il est difficile de comprendre où se situe le jeu, où se positionne l’individu par rapport aux joueurs. Ex : lors de phases de négociations, le joueur « qui a le pouvoir » est libre de choisir ce qu’il peut lâcher pour permettre au jeu de se poursuivre. Et il arrive que la volonté de jouer pour gagner remplace le plaisir de jouer pour jouer et que la position de pouvoir soit un frein au jeu. Ce qui peut dérouter certaines personnes.

    Toujours dans l’implication, je réagis aux propos d’Alexis à 1:26 pour les novices qui ont du mal à se lancer dans le JdR. A mon sens, c’est une affaire d’initiation plus que d’implication. Quand un joueur introverti voit des modèles de joueurs habitués et que ceux-ci lui laisse des fenêtres d’expression, je suis sûr qu’il y a moyen de faire en sorte que le novice s’exprime.
    C’est pareil en théâtre d’improvisation, comme disait Romaric. Si tu es sur la scène et que tu as face à toi quelqu’un qui te donne un cadre, un pitch et qui s’adresse à toi, tu n’as plus qu’à parler et te lancer.
    Pour finir sur l’initiation, un personnage public sur Twitter, assez connu, du nom de FibreTigre, propose de suivre via un streaming les parties qu’il joue. Et comme dit Peggy, la communauté G+ est assez vivante.

    Vers 1:32, Olivier demande où trouver les JdR : la question se posait également pour les J2S il y a quelques années. Dans ma ville, à Versailles, dans les années 90, il y avait 1 magasin qui faisait les deux. Certes nous étions une poignée à le fréquenter (et il survivait grâce à Magic), mais c’est le même univers. Le problème aujourd’hui côté J2S, finalement et Alexis a raison, c’est le choix pléthorique. Et donc il faut être conseillé – donc l’accessibilité n’est pas tellement plus aisée qu’avant tant bien même les magasins et les sites web sont plus visibles.

    1:45 – philosophie et réalité du J2S. Je vais citer 1 jeu qui illustre les connivences : Manhattan Project. Et je vais en citer 1 autre pour la mise en réalité : Agricola et la nécessité de nourrir sa famille (alors que le jeu vous récompense pour votre maison). J’avais développé il y a quelques temps le sentiment de jeu : http://gusandco.net/2012/07/27/agricolaventure/

    1:47 – Alexis, sur Boardgamegeek, ta bible, il y a une section RPG 🙂

    1:54 – Candy Crush comme jeux vidéo d’accès ? Je crains que ce ne soit le meilleur exemple. C’est un passe temps au même titre que le Sudoku. Il répond de plus à un cahier des charges qui aliène tout ce que le jeu vidéo a réalisé jusqu’ici et qui fait sa « beauté ». Wii Sports et Wii Fit sont des jeux d’accès dans le sens où ils ont réellement fait apparaître des consoles dans des foyers qui n’imaginaient pas un jour en posséder une.

    2:14 – jeux de Libellud. je suis d’accord avec Romaric, on voit des jeux qui développent des liens vers des médias transverses. Ex : Loony Quest.

    J’ai une question pour Romaric : quand tu évoques le fait qu’un système de règle ne soit pas « brevetable », est-ce que cela justifie que l’édition en général préfère vendre l’univers (la rédaction littéraire) en même temps que le système pour justement protéger les droits d’auteur ?

    Deux choses pour finir : c’est dommage Olivier, en évoquant les arcs narratifs, que tu n’aies pas poussé plus loin. Par exemple, personnellement, quand je joue au SdA JCE, je vis une aventure. J’incarne un groupe d’aventuriers avec son sac à dos et ses sorts magiques jetés pêle-mêle dans son grimoire et j’essaye de faire confiance en mon équipe pour résoudre des choix qui s’offrent à elle. La plupart du temps, je ne sais pas ce que le scénario me réserve. Et du coup, j’écris l’Histoire avec lui.

    Enfin, pour terminer sur une de mes premières expériences de JdR : en 5e, mes potes et moi, on arpentait les cours de récré, et tour à tour, l’un faisait le MJ et racontait une histoire. Quand les autres pouvaient intervenir, le narrateur évaluait consciemment les interactions en fonction de l’histoire qu’il souhaitait raconter. Pas de dé, pas de crayon ni feuille, pas de règle – juste le besoin de partager un moment ensemble et de faire voyager l’autre grâce à son imagination.

    Voilà – énorme bravo pour cet épisode, ce fut un vrai plaisir à écouter !

    Geoffroy

  12. Il n’est pas trop tard pour vous féliciter pour cet excellent podcast auquel il manque tout de même un tout petit détour par le JDR made in US. Il y a deux jours (19 août), le guide du joueur de la 5eme édition de donjon et dragon est sorti et s’est retrouvé best seller n°1 des ventes de livres sur Amazon. Là bas le métier d’illustrateur de jdr existe au moins pour qques élus(je pense à Vincent Dutrait par exemple qui travaille pas mal avec Paizo ou Brom ou Elmoore..) et le jdr y a une certaine visibilité. Bref, vivement le 2eme épisode et encore bravo à vous !

    r-Kelleg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *