Déjà 12 commentaires : Rejoignez la discussion

[Jeux du mois] Undo et Villainous

Dans ce nouvel épisode des Jeux du mois, vous retrouvez Tuin et Benofx, un nouveau duo qui parle de jeux. Tuin nous entretient d’Undo, un petit jeu d’enquête et de voyages temporelles, alors que Benofx réalise un rêve partagé par un grand nombre d’entre nous, devenir un vrai méchant dans Villainous.

Pour nous soutenir, nous remercier ou encore nous encourager, vous pouvez le faire via Tipeee (https://www.tipeee.com/proxi-jeux) ou PayPal (https://www.paypal.me/proxijeux). Alors, pourquoi hésiter ?

Crédits du générique :
Titre : Skyhawk Beach
Artiste : Blue Wave Theory
Licence : CC BY-SA 4.0

1:25:46 - Télécharger le fichier mp3 (78.5 Mo)

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux Apple Podcasts. Si vous nous appréciez, notez notre Podcast sur Apple Podcasts et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

Commentaires

0:01:23 Retour sur les commentaires

Tuin est là, il est donc impossible de ne pas parler des commentaires de l’épisode précédent, qui concernait Détective : un jeu d’enquête moderne et Les tavernes de la vallée profonde.

Undo

Undo - la boîte Prisonnier du Passé
Undo – la boîte Prisonnier du Passé
0:04:14 Accéder directement à la chronique

Présentation

Undo est un jeu de Michael Palm et Lukas Zach, édité par Pegasus Spiele et localisé en France par Gigamic. Chaque boîte propose une histoire qui finit tragiquement par une mort violente. Les joueuses ont la mission de visiter des moments importants de la vie ou du passé de la victime, et de tenter d’altérer les événements qui y ont eu lieu, de manière à éviter cette perte. Les parties durent un peu plus d’une heure, pour un groupe de deux à six joueuses. Trois scénarios existent à l’heure de l’enregistrement de ce podcast : Ruelle Pourpre, Le Printemps des Cerisiers et Prisonnier du Passé.

Les règles

Treize grandes cartes représentent les treize moments-clé du passé de la victime : une pour l’heure de la mort violente, une pour un moment de l’avenir, et onze dans le passé. Chaque carte comporte un texte d’ambiance qui décrit une situation, situation qui débouche sur un choix parmi trois possibilités pour modifier l’événement. En fonction du choix des joueurs, on retourne une petite carte qui porte un modificateur entre +2 (va dans le sens d’éviter la mort violente) et -2 (renforce le destin tragique), la valeur 0 correspondant à l’événement tel qu’il s’est déroulé. 

Parmi les treize cartes, on consulte nécessairement celle du décès, et les joueuses peuvent en choisir neuf parmi les douze restantes. De plus, il y a un indice par moment à visiter. Parmi les treize indices, on obtient gratuitement celui du moment du décès, et on peut en choisir quatre parmi les douze restantes, mais seulement dans les moments visités.

Au bout des neuf décisions, on fait le total des modificateurs qui est comparé à une échelle. A partir d’un certain score, on a sauvé la victime de cette mort violente. Si on a échoué ou si on veut améliorer son score, on peut rejouer la partie. Si non, on accède à l’histoire complète, avec une liste des moments-clés qui auraient pu avoir le plus d’importance (là où il y a des +2). 

Undo - une grande carte spoiler-free
Undo – une grande carte spoiler-free

En résumé

Undo n’est pas vraiment un Retour vers le Futur ludique, car les événements du passé ne créée pas réellement de changement dans la trame du continuum temporel. En revanche, c’est un vrai jeu d’enquête, subtil et émouvant dans les sujets qu’ils proposent. La difficulté (intermédiaire) et les mécanismes (simplissimes) en font un très bon jeu d’association ou pour les joueuses occasionnelles. Son thème (nécessairement une mort violente) ne sera toutefois pas adapté à un public familial et l’âge proposé de 10 ans devrait probablement être revu à la hausse.

Le jeu est disponible chez Philibert, avec les trois premiers scénarios disponibles : Ruelle Pourpre, Le printemps des Cerisiers et Prisonnier du passé (ce dernier se déroule en Allemagne, dans les années 1990, et non dans les années 1940 comme dit dans l’émission).

Villainous

0:38:12 Accéder directement à la chronique

Présentation

Villainous est un jeu du studio de développement Prospero Hall, édité par Wonder Forge et distribué en France par Ravensburger. Il propose des parties pour 2 à 6 joueurs, d’une durée annoncée de 30 à 60 minutes (mais en vrai plutôt 20min/joueurs) et à partir de 10 ans. Dans Villainous les joueuses incarnent des Méchants emblématiques des studios Disney (le Prince Jean, Capitaine Crochet, la Reine de Cœur, etc.). Chaque joueuse dispose de différentes actions pour atteindre son objectif unique, et ceux, malgré les interventions de ses propres ennemis (les héros des mêmes films d’animation qui peuvent être « envoyer » par les autres joueuses).

Couverture du jeu Villainous

Les règles

Chaque joueuse dispose d’un plateau individuel comprenant quatre lieux, chaque lieu permettant de faire un certain nombre d’actions (récupérer des Jetons Pouvoirs, jouer des Alliés, déplacer des Héros, etc.). Grâce aux cartes « Fatalités », les autre joueurs peuvent vous envoyer des héros pour bloquer une partie d’un lieu, et donc limiter les actions possible sur ce lieu. Chaque Méchant possède son propre deck de cartes personnelles qui lui permettent de poursuivre son objectif (rassembler le plus de richesse, récupérer et sécuriser la Lampe du génie, etc.). Ces cartes rendent unique la manière de jouer chacun des six Méchants du jeu de base. Il est aussi possible de ralentir un Méchant adverse, en allant piocher dans un deck de cartes permettant de simuler les interventions du Héros correspondant (Peter Pan contre le Capitaine Crochet par exemple) – les fameuses carte « Fatalités ». Le premier Méchant à atteindre son objectif personnel remporte la partie et peut entamer un rire sardonique de 14 minutes.

Deux extensions – contenant trois Méchants additionnels chacune – sont déjà disponible dans la langue de Walt Disney.

Matériel du jeu Villainous
Ouuuuh, les belles petites figurines !

En résumé

Villainous est un jeu très cool (oui, jouer des méchants c’est quand même cool), qui remet sur le devant de la scène les Méchants iconiques des films d’animation des studios Disney, sans tomber dans le jeu tarte à la crème (comme une adaptation de Monopoly ou un jeu de questions-réponse). Villainous met au centre de son design une forte asymétrie quant aux objectifs de chaque méchant, ce qui permet de renouveler l’expérience à chaque partie. Un des gros point fort du jeu est la très forte cohérence entre les objectifs et le méchant en question (et le dessin animé dont il est issu). Toutefois, le jeu est surtout agréable avec un nombre limité de joueuses, car les tours peuvent paraître assez longs lorsque les joueuses sont nombreuses (attention à l’ennui) et ce, malgré quelques cartes « Condition » qui permettent d’intervenir durant le tour d’un autre joueur et malgré le fait qu’il faut rester relativement attentif à l’avancé des autres joueuses sur leur objectif.

Le jeu est disponible chez Philibert

 

 

12 nombreux commentaires pour [Jeux du mois] Undo et Villainous

  1. Salut à l’équipe ! Très bon podcast. C’est un peu bizarre dit comme ça mais j’aime bien la voix de Tuin et sa critique sur Undo m’a interpelé. Du coup je me suis dégotté la version d’essai (on peut la récupérer en boutique si, comme moi, on sait faire les yeux doux à son vendeur préféré). Je teste ça dans quelques jours.

    Pour Villainous, c’était un peu différent puisque j’ai déjà fait la critique du jeu sur ma chaîne. C’est marrant comme on part sur des angles assez différents pour finalement se rejoindre sur l’avis global. Je lui reproche quand même un peu son manque de profondeur. Selon moi, une fois qu’on a bien compris comment les différents méchants fonctionnent une certaine routine s’installe. On fait tjs les mêmes actions en espèrant que les bonnes cartes sortent (et que les pires héros ne sortent pas). Un défaut peut-être dû à son statut de « familial + »…

    Vous vous demandiez à quel jeu le rattacher. Pour moi, c’est clairement un Magic avec des règles simplifiées et des decks préconstruits. Il y a bien sûr un tas mécaniques originales que vous avez parfaitement mis en avant mais, dans l’esprit, c’est complètement magic : Des paquets de cartes qui se jouent très différemments (avec des créatures, des rituels et des éphémères) et de la confrontation. Et, comme dans Magic, l’aspect « course pour la victoire » est très présent.

    1. Salut Ludiculture ! Déjà merci pour ton commentaire, c’est toujours cool de lire des retours !

      Pour Villainous, tu as sans doute raison sur la routine qui s’installe après plusieurs partie avec le même méchant : personnellement je n’ai pas fait assez de partie pour rejouer plusieurs fois le même méchant. L’avantage c’est que tu peux déjà faire 6 parties avec des méchants différents et avec une asymétrie suffisante pour pas avoir l’impression de faire tout le temps la même chose, mais effectivement au delà d’une dizaine de partie cette routine doit commencer à se faire sentir (c’est là que les extensions sont les bienvenus je penses – même si du coup ça peut paraître un peu cher payé pour le nombre parties).

      Sur la comparaison avec Magic, je suis d’accord, même si c’est beaucoup beaucoup plus léger en terme de types de cartes, de combos, etc… En fait j’allais l’aborder dans l’épisode mais je crois qu’on est passé à autre chose et que j’ai zappé … ^^

  2. Pour info la démo de Undo est jouable directement en ligne : http://www.gigamic-adds.com/game/undo/d%C3%A9mo
    Belle initiative de la part de Gigamic, malheureusement l’essai ne m’a pas super convaincu, pour des raisons que vous évoquez (promesse de l’effet papillon pas tenue, système assez artificiel de +2/-1/+1, premières décisions au pif puis une fois la bascule de résolution passée, ça devient obvious…).

    Après une rotation complète des binômes, les 3 émissions ont bien tenu la route. Keep up the good work!

  3. Bonjour à tous, j’ai découvert il y a quelques jours vos podcasts et vraiment je salue le principe et la qualité de vos émissions et vous invite à en faire le plus possible pour les joueurs comme moi régulièrement sur la route et qui profitent de vos podcasts pour se donner des envies de jouer.

    J’aime beaucoup votre manière de présenter les jeux avec leurs qualités et leurs défauts, les sensations que vous avez eu en jouant, et la comparaison avec d’autres jeux existants.
    Les duos marchent bien et les questions posées rendent le propos interactif.

    Vraiment continuez comme ça s’il vous plaît avec de plus en plus de contenus.

    Si je peux me permettre une seule et unique suggestion, un léger dynamisme supplémentaire dans les présentations rythmerait encore plus à mon sens les interventions et les rendrait encore plus agréables à écouter.

    En tout cas bonne continuation à vous et bravo à toute l’équipe.

    1. Merci pour ton commentaire Ruevol, ça fait toujours très plaisir ! 🙂

      Pour ce qui est de produire plus de contenu, il faut se rendre compte qu’on est tous bénévole et qu’on fait ça sur notre temps libre. Réussir à proposer du contenu chaque vendredi sans faute est déjà un petit exploit en soit (c’est une grosse organisation). Si tu en veux plus, je t’invite à également écouter les autres podcasts sur le sujets : La Radio des Jeux, le Dé Faussé, Ludovox, BaladoLudique… (et j’en oublie certainement pleins).

      J’ai bien noté ta suggestion, et on essayera de dynamiser un peu la partie présentation (on sait que c’est parfois un peu long, mais on essaye d’être relativement exhaustif).

      A bientôt pour de nouveaux épisodes ! 😉

  4. Petit commentaire pour le celui-qui-commente-plus-vite-que-son-ombre, mais qui n’a rien à voir avec l’épisode : je suis preneur de sa méthode de cerclage en papier pour les decks de T.I.M.E Stories, si jamais il passe par ici.

    Excellent épisode avec une profondeur d’analyse des deux jeux très intéressante.

  5. Hello !

    Comme cela était déjà arrivé sur plusieurs numéros précédents de ce format, le mp3 ne passe pas sur mon lecteur mp3 (ma voiture :-)) Y aurait il moyen de changer l’encodage comme les dernières fois ? Merci d’avance !!!

    1. Bonjour Philippe,
      Je viens de ré-uploader l’épisode avec le niveau de compression habituel. Il y a eu un petit raté la dernière fois.
      Ça devrait aller mieux 🙂
      Cyrus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *