Déjà 9 commentaires : Rejoignez la discussion

N°110 – Chroniques

Alors que la guerre contre les vilains du monde ludique est déclarée, les justiciers du j2s Batman et Catwoman, aka ddschutz et Polgara, enfilent leur combinaison en latex et vous présentent les chroniques pour les joueuses et joueurs de 3 à 99 ans.

Pour nous soutenir, nous remercier ou encore nous encourager, vous pouvez le faire via Tipeee (https://www.tipeee.com/proxi-jeux) ou PayPal (https://www.paypal.me/proxijeux)

1:30:02 - Télécharger le fichier mp3 (82.4 Mo)

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux iTunes. Si vous nous appréciez, notez notre Podcast dans Apple Podcast et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

GOTHAM GAZETTE

0:01:53 Les commentaires

Le courrier des lecteurs du plus célèbre des quotidiens de la ville.

0:16:05Joueurs nés Polgara

Polgara vous invite ce mois-ci à une tournée des pubs écossais dans les Highlands et qui sait, peut-être croiserez-vous Nessie, le terrible monstre du Loch Ness, meilleur représentante de la cryptozoologie.

0:23:48SAV des jeux de société Dany Suisjeux

0:28:10Plateaux Numériques Fendoel Cyrus

Dans les Plateaux Numériques, c’est à nouveau Cyrus que vous retrouvez mois-ci. Il vous emmène voyager en train avec vos enfants à la découverte du portage des Aventuriers du Rail : Mon Premier Voyage. La version des Aventuriers du Rail de Alan R. Moon paru chez Days of Wonder pour les enfants à partir de 6 ans.

Accueil
Les jeunes enfants que nous allons faire travailler Ô_o
En jeu
Une lisibilité plutôt médiocre 🙁

Le jeu est disponible sur :

 

0:36:44Ceci est un jeu CargoToaster

CargoToaster vous invite à découvrir la nouvelle énigme de « Ceci Est Un Jeu ». Une énigme sonore à base d’extraits musicaux, de répliques de films, de génériques TV etc.. où le but du jeu est de trouver le jeu de société auquel les extraits font référence !

Saurez-vous trouver le jeu en question ?

Pour envoyer votre réponse, c’est ici (date limite : 15 novembre 2019).

 

Sources des extraits sonores :
1. Génériques et jingles

2. Ceci est la réponse
La réponse à l’énigme précédente était le jeu Galèrapagos ! Pour consulter les sources de cette énigme, c’est ici !

Résultat de recherche d'images pour "galerapagos"

3. L’Énigme du mois

Ah si j’étais riche – Ivan rebroff
« Un indien dans la ville » par Hervé Palud, 1994
Bingo credit – Publicité Cetelem
Pyramide – Générique de Jean-Michel Bernard
Kaamelott – Saison 5 épisode 1 par Alexandre Astier
« Stavisky » par Alain Resnais, 1974
« Le château de ma mère » par Yves Robert, 1990
« Les visiteurs » par Jean-Marie Poiré, 1993
20h de France 2 du 15 septembre 2008
L’escroc – Serge Gainsbourg

0:43:35Joueur d'ailleurs Hammer

Retour en Allemagne pour Hammer ce mois-ci avec un sujet qui visiblement le taraude : l’allitération dans les titres de jeux allemands ! Abscons, dites-vous ? Pourtant il est remarquable de voir que cette figure de style fait souvent son chemin jusqu’au couvercle des boîtes de jeux qui sortent de chez les éditeurs allemands. Les jeux cités dans la chronique, en VO :

Les extraits musicaux:

  • « Débit de lait », de Charles Trenet
  • « Ta Katie t’a quitté », de Boby Lapointe

Et bien sûr, le mot du jour : reimen – rimer.

0:55:28Ludo Incognito acariatre

Je cherche toujours – épisode 01

Dans ce format de chronique, Acariâtre décrypte et commente un travail de recherche. Place aux boardgame studies !

Ce mois-ci, une question existentielle : Comment les fictions et le jeu, pourtant virtuelles et sans conséquence, génèrent des émotions aussi réelles ? Pourquoi la palette d’émotions est-elle différente d’un média à un autre ?

L’article commenté pendant l’épisode : Representation, Reality, and Emotions Across Media (Jonathan Frome, Film studies #8, 2006)
> Version PDF (en anglais) : https://pdfs.semanticscholar.org/c649/dab1f347704f4ee9411e466c771ff77210af.pdf

1:09:01SAV des jeux de société Dany Suisjeux

1:13:11Les analyses du Pionfesseur lepionfesseur

Le Pionfesseur vous parle ce mois-ci de jeux qui n’existent pas. Ou du moins des jeux fictionnels que l’on retrouve dans des livres, films, séries et autres histoires.

Autant vous dire que vous ne les trouverez pas chez Philibert (quoique certains peut-être…), mais voici tout de même la liste des jeux et oeuvres cités, dans l’ordre :

  • Les échecs tri-dimensionnels de Star Trek
  • Le Cyvasse dans l’univers du Trône de Fer
  • Le Gungi dans Hunter x Hunter
  • Le Pai Sho dans Avatar, le dernier maître de l’air (similaire au Go)
  • Le Thud dans le Disque Monde (similaire au Hnefatafl)
  • Le Sabaac dans Star Wars
  • Le Tall Card dans Firefly
  • Le Pyramid dans BattleStar Galactica
  • Cripple Mr Onion dans le Disque Monde
  • Le Dejarik de Star Wars
  • Triple Triad de Final Fantasy VIII
  • Cards Wars d’Adventure Time
  • Anguille et Escalier dans Bob l’éponge
  • The Cones of Dunshire dans Parks and Recreation
  • Jumanji et Zathura
  • La nouvelle « Hobgoblin »
  • Beyond the Gates
  • Kaiji
  • Liar Games
  • Gambling School
  • Le Jetan dans The Chessmen of Mars
  • Les Joueurs de Titan
  • Masterplay
  • Interstellar Pig
  • Le Testament d’un excentrique
  • Le Jeu des Perles de Verre
  • Le Kamoulox
  • Simple comme Bonjour
  • Kaamelot
  • Le Fizzbin dans Star Trek
  • Mornington Crescent
  • Dungeons, Dungeons and Dungeons dans Gravity Falls
  • Le Caravan dans Fallout New Vegas
  • Le Gwent dans la série The Witcher
  • Yu-Gi-Oh
  • Fallout (le jeu de société)
  • Millennium Blades (ah ces deux derniers sont bien chez Philibert ;))

9 nombreux commentaires pour N°110 – Chroniques

  1. Un épisode qui m’a semblé un peu court. s’éloignant un peu trop du jeu en lui même je trouve sur certains sujets. J’aime bien les conversations entre Polgara et ddschutz, je trouve pas que c’est du blabla crotte (alors que d’autres podcasts peuvent faire ça pendant des heures). J’ai quand même été voir si les aventuriers du rail Reine des neiges existait (jai eu un doute merci Cyrus). Parmi tout le name dropping du Pionfesseur, il y a aussi une sorte de JCC dont j’ai oublié le nom dans la série Big Bang Theory.

  2. Bonjour,
    Je n’ai pas encore fini le podcast mais je souhaite réagir par rapport à la rubrique des plateaux numériques.
    Je trouve très peu intéressant que des jeux pour jeunes enfants soient présentés en sachant tous les méfaits que peuvent avoir les écrans sur les plus jeunes…
    Pour les personnes que ça peut intéressé, un podcast très intéressant sur ce sujet avec un interlocuteur sans filtre : https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-19-septembre-2019
    (Pas d’écrans avant 6 ans et non 3…)
    Bonne continuation pour présenter des applications pour adultes 😉

  3. Concernant les allitérations des titres de F. Friese, il est évident que « Funkenschlag » aurait dû être traduit par « Fessenheim », pas par « Megawatts » !

    Excellent segment du Piofesseur, c’est très intéressant, super bien documenté. Et effectivement, la plupart des grandes oeuvres de fiction SF mettent en scène un jeu, voire en font l’élément central de leur narration.

    Tous les autres segments sont au top, le format assez ramassé de chacun d’entre eux fait un excellent ensemble digeste, relevé et piquant.

  4. Quelques remarques suite à la chronique du Pionfesseur (le reste était très bien aussi !).

    Jetan est vraiment un exemple à creuser pour ceux que ça intéresse. D’une part il a une vraie importance dans l’oeuvre dont il est tiré, ce n’est pas juste un truc « pour l’ambiance ». D’autre part, ce n’est pas une simple rethématisation des échecs, il y a de vraies questions stratégiques posées par les règles, qui ont fait que des passionnés de jeux abstraits sont allés jusqu’à écrire des articles sur les ouvertures ou les beaux coups ; et réciproquement, certains « trous » dans les règles telles qu’elles sont décrites dans le roman ont pu être comblés en cherchant l’interprétation qui rendait le jeu intéressant.

    Quant à voir apparaître dans la fiction des jeux qui ne soient pas inspirés de jeux abstraits ou de jeux de plis traditionnels, je doute fort que ça n’arrive très souvent. D’abord il faut que le dénominateur commun soit assez voyant pour que le public reconnaisse qu’il s’agit d’un jeu : imaginez votre belle-mère regardant des personnages jouer à The Mind en parlant Klingon (entre les parties puisqu’on est censé se taire…), y verrait-elle une activité ludique ? et si on remplace les cartes par un support plus ésotérique, à mon avis elle n’a aucune chance. Ensuite, la grande majorité des jeux modernes sont déjà fortement thématisés, donc pour les insérer dans l’univers d’un roman ou d’un film, il faudrait plaquer un autre thème dessus tout en laissant voir assez ostensiblement les mécanismes pour qu’on reconnaisse l’inspiration. Le risque est alors grand de sortir le spectateur/lecteur de son immersion, alors que c’est ce qu’on cherchait à faire initialement avec ce jeu fictif.

    1. Merci pour ton avis très détaillé !

      Effectivement les jeux fictionnels dérivent souvent de jeux traditionnels car tout le monde les connait. J’ai néanmoins cité par mal d’exemples qui vont à l’encontre de ça donc on peut le voir comme une piste à creuser. J’ai en tête particulier les mangas comme Kaiji ou Liar Game qui inventent des jeux très intéressants.

  5. Comme jeu qui n’existe pas, je voulais citer The Campaign for North Africa dans l’épisode The Neonatal Nomenclature de The Big Bang Theory, mais en recherchant l’épisode je découvre qu’il existe vraiment !
    Merci Acariâtre pour cette chronique très intéressante, je vais regarder ce travail de recherche.

    1. Effectivement et j’ai ignoré également « Rock, Paper, Scissors, Lizard, Spock » qui lui aussi existait déjà avant The Big Bang Theory

    2. Personne, pas même un excellent scénariste de L.A., aurait pu inventé une boursouflure de la taille de Campaign of North Africa…
      C’est quand même le jeu qui impose une règle spéciale pour les troupes italiennes : elles souffrent plus que les autres de l’absence d’eau… sous la justification qu’elles se nourrissent essentiellement de pâtes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *