Déjà 8 commentaires : Rejoignez la discussion

N°120 – Chroniques

Fendoel reparti sur un autre fuseau horaire, Polgara convie un éminent spécialiste, fondateur de la chaire du nanar ludique à l’Université d’Essen, pour l’aider à présenter les chroniques de ce mois d’octobre 2020. C’est donc Le Pionfesseur qui l’accompagne pour cette émission.

Le Pionfesseur en pleine leçon de game design

Pour nous soutenir, nous remercier ou encore nous encourager, vous pouvez le faire via Tipeee (https://www.tipeee.com/proxi-jeux) ou PayPal (https://www.paypal.me/proxijeux)

2:21:11 - Télécharger le fichier mp3 (129.3 Mo)

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux Apple Podcast. Si vous nous appréciez, notez notre Podcast dans Apple Podcast et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

0:02:56 Le retour sur les commentaires

Polgara et Le Pionfesseur reviennent sur les commentaires de l’épisode 119, diffusé en septembre 2020.

0:14:49 À proximité

Un peu de festival numérique pour compenser l’absence de festival physique.

0:15:47Autour du jeu Flavien

Pour le retour d’Autour du jeu dans cette saison 11, Flavien vous propose de rétrécir quelques minutes afin d’incarner les souris guerrières de Mice & Mystics. Il vous présente quelques œuvres mettant à l’honneur ces rongeurs et leurs combats contre des ennemis menaçants.

Comment ne pas succomber à l’univers de Ghost of a Tale ?

Morceaux utilisés en fond : Yves Duteil – « Pour l’amour d’un enfant » ; Grant Kirkhope – « Adessa, Gardens of Ysa, Warsworn, House of Sorrows, The Plains of Erathell » (Medley de Kingdom of Amalur : Reckoning) ; Jason Creavers – « The Clearing » ; Eric Hopton – « The Terror » ; Jeremiah Pena and Mathieu Alvado – « Far Tower »

Jingles : The Beach Boys – « I Get Around »

0:30:53Plateaux Numériques Fendoel Cyrus

Fendoel parle d’Imperial Settlers le Roll and write et dévoile la vérité sur ce type de jeu : c’est un jeu solo. Il n’y a aucun intérêt à y jouer à plusieurs et cette appli l’a bien compris. Avantage en plus: l’appli gomme les derniers inconvénients du jeu physique en comptant pour vous les ressources gagnées au début du tour, possède un bouton retour etc… du tout bon. Seul inconvénient : elle est en anglais.

Ecran de présentation
Un écran sobre qui ne montre rien de terrible
L'écran du jeu
C’est ici qu’on sélectionne des zones à débloquer. C’est vert.

App Store

Play Store

 

0:38:32Le Teignard et Meyklar Meyklar

Alors, est-ce que Meyklar a été pris par Proxi-Jeux après avoir postulé tardivement ?

0:42:37Ludo Parano DDSchutz

Ddschutz, fait des recherches sur les grands complots du monde du jeu, notamment sur la Radio des Jeux :

RDJ

 

Pourquoi la photo de Reixou est elle tournée sur la page de l’équipe ?

Une erreur du webmaster ? non vous êtes bien trop naïfs…

 

Et des réponses aux interrogations des auditeurs.

Le tout dans un endroit tenu secret sélectionné pour ne pas se faire repérer par le FBI et la CIA et pas pour sa qualité audio.

 

 

 

 

 

 

 

0:49:01Les analyses du Pionfesseur lepionfesseur

Ce mois-ci Le Pionfesseur nous parle des outils qui permettent de découper temporellement (au sens mécanique du terme) le jeu. Quelles sont les unités de temps que les auteurs utilisent dans vos jeux préférés ?

 

1:00:40Les petites boites dans les grandes Astien

Après avoir parlé de l’extension « 7 Wonders : Leaders » dans la Chronique 99, Astien revient sur une autre extension de ce jeu emblématique « 7 Wonders : Cities« . A l’occasion de la nouvelle mouture de 7 Wonders et de ses extension c’est le bon moment pour se pencher sur cette extension et voir si les nouveautés qu’elle apporte peut vous séduire.

7 Wonders Cities - Nouvelle Edition
7 Wonders Cities – Nouvelle Edition

1:10:00Le Proxi-JT d’antan Dany Suisjeux

Le Proxi-JT d’antan

Souvenez-vous, c’était les 10 ans du Festival des jeux d’Essen en 1993. Un journal télévisé unique ludique en duplex et en direct d’Essen où notamment vous pourrez réécouter une interview mémorable d’un des grands noms désormais d’auteurs de jeux.
Présenté évidemment par Christine et Daniel.

1:19:33Ludo Incognito acariatre

Chaque mois, l’Acariâtre tente d’examiner sous toutes les coutures une émotion provoquée par le jeu. Ce mois-ci : le sentiment d’urgence !

Le jeu de société n’est-il pas le plus calme des loisirs ludiques ? Quelle forme d’urgence peut-on tout de même y trouver ? Est-ce une bonne chose et comment la générer ? Autant de questions auxquelles il va tenter de répondre ici. Accrochez-vous, c’est parti !

 

1:37:06Utopia Tuin

Improbable coucher de soleil sur une partie orientale de la mer Méditerrannée – Antike, Mac Gerdts, 2005

Chaque mois, Tuin explore un thème de jeu de société et s’interroge sur ce qui le rend intéressant et particulièrement fréquent dans notre hobby. Pour inaugurer cette nouvelle chronique, Tuin vous embarque sur la mer Méditerranée.

Pourquoi y a-t-il autant de jeux qui se situe sur le pourtour méditerranéen ? Quelles sont les périodes historiques les plus fréquemment représentées ? Quels types de jeu les autrices ont-elles favorisés lorsque le jeu se déroule autour de la mer Méditerranée ?

« La Méditerrannée est une sorte de Gange, où les nombrils vont en pèlerinage. » Frédéric Dard

1:51:29Kaigai Games Izobretenik

Ce mois-ci, Izobretenik n’est pas venu vous présenter un jeu, non… Il s’est dit que ce serait peut-être pas une mauvaise idée de faire un bilan des évolutions que vit le marché du jeu de société au Japon. Depuis le tout premier Game Market il y a 20 ans, en réponse timorée et humble au salon d’Essen, jusqu’à l’explosion des localisations, des cafés jeux et des maisons d’édition aujourd’hui, il s’en est passé des choses.

Voyons voir ce qu’il peut nous raconter en à peine 10 minutes alors que ce sujet pourrait probablement être analysé dans « une thèse de 150 pages » (c’est pas d’Izo, c’est de Benofx).

Quelques images pour agrémenter cette présentation pleine d’informations :

L’évolution du nombre de visiteur-es au TGM depuis sa création en 2000.
« Venez jouer aux jeux du monde entier » dit le slogan de la chaîne de cafés jeux Jelly Jelly Cafe. C’est aussi une maison d’édition de jeux légers.

 

2:04:38Ceci est un jeu CargoToaster

CargoToaster vous invite à découvrir la nouvelle énigme de « Ceci Est Un Jeu ». Une énigme sonore à base d’extraits musicaux, de répliques de films, de génériques TV etc.. où le but du jeu est de trouver le jeu de société auquel les extraits font référence !

Saurez-vous trouver le jeu en question ?

Pour envoyer votre réponse, c’est ici (date limite : 16 novembre 2020).

 

Sources des extraits sonores :
1. Génériques et jingles

 

2. Ceci est la réponse

La réponse du mois dernier était Expedition : Northwest Passage ! Vous trouverez ici la liste des extraits.

           

 

2:13:54 Réécouter l'énigme

3. L’Énigme du mois

  • « S.O.S d’un terrien en détresse » –  Starmania
  • Les Anges gardiens, réalisé par Jean-Marie Poiré, sorti en 1995
  • « Nouveau Western » – MC Solaar
  • Kaamelott – Livre II épisode 54 , The Game, par Alexandre Astier
  • « Pousse, Pousse » – Jonathan Painchaud
  • Extrait Eurosport, Roland Garros, 2 Juin 2019
  • Le Prénom, d’Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte, adapté de leur pièce éponyme et sorti en 2012.
  • La Classe américaine : Le Grand Détournement, écrit et réalisé par Michel Hazanavicius et Dominique Mézerette, sorti en 1993
  • « Saga Africa (ambiance secousse) » – Yannick Noah

8 nombreux commentaires pour N°120 – Chroniques

  1. Bonjour,

    Toujours aussi agréable de vous écouter durant ce début de confinement.

    Pour le sémillant Ddschutz, quel est donc le lien entre « The Loop », « Star Wars X-Wing : Le Jeu de Figurines » et « Le Tarot » ?

    Bonne journée et bons jeux !!

  2. A cause de vous et de Izobretenik, j’ai fait des recherches sur ce fameux « Face de bouc » et son titre japonais. 🙂
    Et donc figurez-vous qu’un « Nanja Monja » est une locution utilisée dans la région du Kantô, qui désigne un arbre qu’on trouve très rarement dans cette région. Par exemple, le kusunoki qu’on peut voir au temple de Kôzaki à Chiba est un « nanja monja », parce que c’est un arbre qu’on ne trouve normalement pas à ces latitudes. Je ne suis pas un locuteur natif du japonais, mais à mes oreilles, « nanja monja » sonne un peu comme un « c’est quoi ce truc ? », sous-entendu « quelque chose que l’on ne sait pas nommer »… On commence à voir le rapport avec Face de Bouc, un jeu où il faut justement donner des noms à des créatures bizarres 🙂
    Accessoirement, il semble que ce soit un jeu russe à l’origine. Le titre en russe étant « Golovonogi », mais là je n’ai aucune idée de ce que ça peut vouloir dire. J’aime bien le titre anglais « Toddles-Bobbles », qui retrouve un peu le même jeu sur les sonorités que « Nanja Monja », même si le sens n’a rien à voir.

  3. En réécoutant l’émission de l’Acariatre, Ludo Incognito, ça m’a rappelé une différence qu’on m’avait pointé entre la pratique traditionnelle du jeu en Europe et en Afrique. C’est très caricatural mais, en Europe, le jeu de stratégie doit être joué dans le silence en laissant aux joueurs le temps de réfléchir à leurs coups. La contrainte du chronomètre vient souvent d’une limitation réelle et non ludique : En compétition, on a besoin, pour des raisons bêtement logistiques, de cadrer le temps de partie. En Afrique, l’awalé ne se jouait pas comme ça. Les spectateurs parlent, commentent alors que les joueurs jouent et les joueurs sont poussés à jouer. Il est « impoli » de prendre trop de temps à jouer. L’urgence ne vient alors pas du jeu lui-même, de l’artifice d’un sablier, mais de l’extérieur. La culture dans laquelle le jeu est pratiqué.

  4. Toujours autant de plaisir de vous écouter! Mention spéciale aux analyses du/de le (rayez la mention inutile!) Pionfesseur qui nous pousse à la réflexion.
    Polgara, à quand un duo 100% féminin pour ses chroniques? 🙂

  5. Je vous écris aujourd’hui pour vous remercier de prendre le temps de lire les commentaires de l’épisode précédent.
    C’est vrai, on vous a quelques fois fait la remarque que vous preniez trop de temps pour cela.
    Du coup, je trouve juste de vous faire la remarque inverse. Je trouve très utile et à chaque fois intéressant de faire un retour sur ces commentaires, c’est régulièrement utile et à tout le temps pertinent.

    Et merci pour toutes ces chronique fabuleuses évidemment.

  6. Il y a de nombreux jeux qui se jouent pas en tour par tour.

    Chacun joue quand il veut.
    Le temps réel y est d’ailleurs souvent réel d’où la notion éponyme.
    Ex: Magic Maze, escape games, enquêtes.

    Dans d’autres, les joueuses font leurs actions simultanément.
    +/- en temps réel
    Ex: roll and write, Nine tiles panic, Qui paire gagne.

    Dans d’autres, il y a du tour par tour et également du temps réel.
    Ex: Insider.

  7. Étonnant que 2 chroniques parlent du temps.
    D’accord avec acariâtre que le temps réel est immersif et produit des erreurs et ce qui est intéressant. Dans des jeux d’ambiance, parce que les bêtises dites sous la pression sont les plus marrantes et aussi dans des jeux de réflexion parce que la contrainte temps change la manière de jouer.

  8. Merci encore à vos chroniques de qualité .

    Tout d’abord, je félicite votre changement de partenaire. Bien qu’on ne connait pas encore les implications du « RACHAT » mais ce choix prouve une volonté d’indépendance qui vous honore.

    Autour de « mice and mystics », on pourrait lier l’univers forestier et anthropomorphique de ROOT.

    Concernant la réflexion sur la temporalité dans le jeu, quid des phases ? Ce ne sont pas forcément des manches (une manche peut être composée de phases, elle même composées de tours).

    Sur l’urgence, dans l’actualité récente, il y a quelques jeux en temps réel : Pendulum chez Stonemaier et Project : Elite (espèce de zomibicide temps réel) chez CMON . Est ce une tendance? Connaissez vous des exemples de jeu « expert » mais en temps réel? Ca semble paradoxale car on est habitué aux jeux experts posé avec le temps de la réflexion.
    On pourrait envisager que le temps de jeu devienne une ressource comme une autre. Exemple: si je dépense moins d’argent à un tour, alors je convertis l’argent restant, en temps de réflexion supplémentaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *