Déjà 4 commentaires : Rejoignez la discussion

[Tellement Je Thème] Blood Rage

« Tellement Je Thème » c’est l’émission qui vous parle de thématique  dans le jeu de société.

Tous les deux mois, Astien accueille un invité mystère, non pas pour faire une critique, donner un avis ou expliquer un jeu, mais plutôt pour voir comment le thème s’intègre au jeu.

Pour nous soutenir, nous remercier ou encore nous encourager, vous pouvez le faire via Tipeee (https://www.tipeee.com/proxi-jeux) ou PayPal (https://www.paypal.me/proxijeux)

1:03:35 - Télécharger le fichier mp3

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux Apple Podcasts. Si vous nous appréciez, notez notre Podcast sur Apple Podcasts et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

0:01:12 Présentation de l'invité et du jeu

Benofx, est l’invité d’Astien pour cet épisode. Chroniqueur connu et reconnu de Proxi-Jeux, il est le premier de l’équipe à venir s’essayer au jeu de la thématique.

Il a choisi de vous parler d’un de ses jeux préféré : Blood Rage. Edité par Cool Mini Or Not (Edge en France) et créé par Eric M. Lang, ce jeu nous transporte dans le grand nord, ou barbe sanglante et haches tranchantes sont des rituels quotidien.

Blood Rage
En route vers la Gloire !

Un jeu de contrôle de territoire ou l’on va tout faire pour être le plus glorieux du Valhalla pour 2 à 4 Jarl pour des partie d’environ 60 minutes.

0:14:39 La narration & l'illustration

Blood Rage s’inspire des mythes & légendes nordiques. Celles ci sont-elles bien respecté pour plonger les plus passionnés d’entre nous dans cet période de destructions et de sacrifices ?

Adrian Smith, un des créateur de la dark fantasy comme on la connait aujourd’hui, est à l’illustration. Sa touche artistique est-elle la seule qui nous offre de l’immersion, ou les belles figurines de ce jeu nous aide plus à l’immersion ?

Blood Rage fig peinture
Le clan des Corbeau
0:40:52 Le ressenti

Être chef de clan n’est pas chose facile, mais c’est ce que Eric M. Lang vous propose d’incarner dans Blood Rage. Le Ragnarök est à vos portes serez-vous vous sentir l’âme d’un vrai viking en vous jetant dans les flammes juste pour honorer les Dieux ?

Blood Rage Dieu
Les Dieux n’attendent que vous
0:50:55 Les mécaniques

Le Gameplay sert-il réellement la narration ? Doit-on réellement fracasser le crane de nos adversaires à coup de hache?

Blood Rage fig
Attaque sournoise

blood_rage_geant blood_rage_serpent blood_rage_troll blood_rage_ours

Musiques

Tellement n’brick – Faudel

Je t’aime – Lara Fabian

4 nombreux commentaires pour [Tellement Je Thème] Blood Rage

  1. Très bon épisode, je suis toujours très enthousiasme quand un nouveau Tellement je Thème sort ! 🙂

    Petite précision : je vous confirme que les dieux, durant le Ragnarök, ne s’en sortent pas mieux que les hommes !
    Mais bon, comme ils meurent tous avec le sourire, on peut presque parler d’happy end !

  2. L’épisode est passé trop vite, pas vu le temps passer, bravo pour votre enthousiasme et la passion partagée en tout cas !

  3. Blood Rage, ce jeu que j’ai envie d’aimer mais qui me laisse complètement froid. C’est également le cas des autres gros jeux d’Eric Lang auxquels j’ai pu jouer (Rising Sun, Arcadia Quest) et je me demande si ce n’est pas en raison d’un manque « d’accroche » entre la mécanique et le thème.

    Dans Blood rage, à part les illustrations qui sont effectivement peu mises en valeur en raison de la taille des cartes, le thème est très présent et développé, que ce soit au niveau du vocabulaire choisi, du lien entre les stratégies et les dieux qui y sont associés ou des figurines qui sont très réussies. Le draft et les différentes options stratégiques sont au poil de leur côté. Pourtant, comme vus l’avez dit, à aucun moment on ne se sent « chef viking » envoyant ses hommes au combat, on ne ressent jamais le souffle épique que le jeu nous envoie pourtant dans la rétine (c’est quand même le Ragnarök) : je ne dépasse jamais la sensation de récupérer des cartes et de déplacer des pions/figurines sur un plateau, comme si les deux ensembles thèmes et mécanique se prolongeaient en parallèle sans jamais réellement entrer en osmose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *