Déjà 2 commentaires : Rejoignez la discussion

[Jeux du mois] Hibachi et Iki

C’est par le plus grand des hasards que le duo de chroniqueurs de ce nouvel épisode des Jeux du Mois vous propose deux jeux dont le thème évoque le Japon et qui sont tous deux des rééditions / rethématisations de jeux déjà sortis il y a quelques années. En effet, Cargo vous invite à passer en cuisine avec Hibachi tandis que Polgara vous invite à la suivre au marché dans Iki.

Pour nous soutenir, nous remercier ou encore nous encourager, vous pouvez le faire via uTip (https://utip.io/proxijeux) ou PayPal (https://www.paypal.me/proxijeux).

Crédits du générique
Titre : Skyhawk Beach
Artiste : Blue Wave Theory
Licence : CC BY-SA 4.0

01:36:44 - Télécharger le fichier mp3

Vous pouvez enfin « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux Apple Podcasts. Finalement, si vous nous appréciez, notez notre Podcast sur Apple Podcasts et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

Commentaires

0:08:00 Retour sur les commentaires

Le mois dernier c’est K3 et Le Cliché du siècle qui étaient présentés respectivement par Tuin et Cyrus.

Hibachi

0:17:11 Hibachi

Fiche signalétique

  • Auteur : Marco Teubner
  • Illustrateur : Kerri Aitken
  • Éditeur : Grail Games 
  • Localisateur : Matagot
  • Distributeur : Surfin Meeple
  • Nombre de joueur·se·s : 2 à 4
  • Âge minimum : 10 ans
  • Durée de partie : 25 min
  • Fabriqué en Chine
La couverture de la boite de jeu

Le principe du jeu

Nous sommes des cuisiniers dans un restaurant Hibachi, et nous devons être les plus rapides à cuisiner 3 recettes. Hibachi est donc un jeu de course mais qui mélange adresse et tactique car il faut récupérer les ingrédients en les achetant mais également savoir les vendre au bon moment afin de récolter de l’argent pour en récupérer de nouveaux.

Hibachi est une réédition de Safranito sorti en 2010.

Safranito, l’ancêtre de Hibachi

Les principales règles

Tour à tour les joueurs vont lancer sur le plateau de jeu 4 de leur 6 jetons en tentant d’atteindre une zone de jeu représentée sur le plateau ; pour qu’une zone soit atteinte, il faut que le dans le trou central du jeton (percé) touche la zone en question. Évidemment, les jetons, lancés tour à tour, vont s’entrechoquer, se pousser, rouler et créer un certain chaos dans votre stratégie.

Puis, dans chaque zone d’ingrédient, on regarde les valeurs de jetons joués : les joueurs qui possèdent cet ingrédient vont pouvoir les vendre à la banque pour la valeur totale indiquée. Ensuite, ceux qui ont joué leur jeton sur cette zone vont pouvoir acheter cet ingrédient pour la valeur jouée, en commençant par le joueur qui a joué la plus grosse somme. Les ingrédients étant en quantité limitée, miser moins permet d’acheter moins cher mais également d’avoir moins de chance d’obtenir un ingrédient. On procède ainsi pour tous les ingrédients et on passe à la phase de Recette. Il y a 3 recettes visibles sur le coté du plateau. 3 ingrédients précis sont nécessaires pour chaque recette : on défausse alors les cartes ingrédients pour les réaliser.

La totalité du plateau et les 13 zones de jeu

Des zones bonus entre les bols d’ingrédients vont pimenter les lancers et ajouter du sel dans votre partie ! Le jeton premier joueur (en forme de bouteille de sauce soja !) sera crucial pour accéder à la victoire.

Le premier joueur à 3 recettes remporte immédiatement la partie.

La bouteille de sauce SOJAAAA !

En résumé

Hibachi est un jeu d’adresse malin, qui prend tout son sel à 4 joueurs. Son système d’achat et de vente ainsi que son rythme très particulier en fait un jeu unique. Chaotique mais surtout chargé de fun, il ravira un grand nombre de joueurs. À consommer sans modération.

Le jeu est disponible à la Caverne du Gobelin (ou pas)

Iki

0:52:54 Iki

Fiche signalétique

  • Auteur : Koota Yamada
  • Illustrateur·ice·s : David Sitbon, Doomiy et Koota Yamada
  • Éditeur : Sorry We Are French
  • Distributeur : Gigamic
  • Nombre de joueur·se·s : 2 à 4
  • Âge minimum : 14 ans
  • Durée de partie : 60 à 90 min
  • Fabriqué en Chine

Le principe du jeu

Iki est un Eurogame dans lequel les joueuses doivent réunir le plus de points d’Iki, en se promenant dans le marché de la grande rue Nagaya et en interagissant avec les échoppes et personnages présents (fabricants d’éventails, de lanternes, geishas, marionnettistes) : en les recrutant, en commerçant avec eux et en construisant des bâtiments. Et aussi en prenant garde aux incendies qui pourraient bien détruire les boutiques du marché

Iki est la réédition de Edo craftsman story édité initialement en 2014.

Les principales règles

Iki se joue sur une année, 12 mois puis un 13ème mois final. Chaque tour se décompose en deux phases :

Tout d’abord, chaque joueuse détermine son déplacement sur la piste d’Ikizama de 1 à 4 cases, chaque emplacement ne pouvant être partagé ;

Puis, chaque joueuse, dans l’orde du tour de la piste Ikizama, interagit avec les échoppes et commerçants :

  • elle recrute un artisan qu’elle place dans une échoppe vide de la rue et place un Kobun sur cette carte ;
  • déplace son meeple Oyakata dans la rue (une boucle à sens unique)  pour interagir avec l’échoppe et/ou la carte artisan concernée. Interagir avec l’artisan recrutée par une autre joueuse permet de faire gagner à cet artisan de l’expérience, accélérant ainsi le « départ à la retraite » de cet artisan et augmentant ainsi les revenus que sa propriétaire pourra en tirer.

A chaque fin de saison, les joueuses perçoivent les revenus de leurs artisans, en fonction de leur niveau d’expérience, nourrissent ces artisans (sauf s’ils sont retraités) et marquent des points s si elles ont contribué à l’harmonie de la grande rue Nagaya.

A l’issue des 5ème, 8ème et 11ème tour, un incendie se déclare dans une portion de la rue, et les joueuses insuffisamment préparées pourront voir leurs échoppes, ou leurs bâtiments, disparaître dans les flammes.

En fin de partie, une petite salade de points permet de déterminer le vainqueur.

En résumé

Iki est un jeu envoutant : par son élégance tant visuelle que mécanique. Une mécanique simple et accessible en fait un jeu rapide à appréhender pour les joueurs d’Eurogames mais pourra aussi  être proposé à des joueurs moins aguerris que l’on souhaite initier. L’aspect aléatoire proposé par l’intervention des incendies rend moins austère sa mécanique en injectant une bonne dose d’émotions au cours des parties. Enfin, le soin apporté à l’édition permet une bonne immersion dans l’univers visuel et thématique du jeu.

Le jeu est disponible à La Caverne du Gobelin !

2 nombreux commentaires pour [Jeux du mois] Hibachi et Iki

  1. Salut les Kobuns,

    Vous m’avez grave donné envie de tester ces deux jeux mais pas d’achat pour moi.

    Je sais qu’ils ne sortiront pas, le jeu d’adresse ne plait à presque personne dans mon groupe et IKI, s’il est moins bien à 2, je passe aussi !

    Bonne journée !

  2. @polgara : avec cette histoire d’oiseaux je pense que tu évoques pelican cove, une autre version de Uluru 😉
    Peut être que l’on est plus facile à trouver que l’autre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *