Déjà 9 commentaires : Rejoignez la discussion

N°101 – AccessiJeux

De retour d’Essen, et après un épisode 100 complètement déjanté, Fendoel, Benofx et Polgara, portant leurs habits de lumière, vous proposent la première interview de la saison pour la Team parisienne. Et c’est à Paris même, dans sa ludothèque du 12ème arrondissement que Xavier Mérand, Président de l’association AccessiJeux les a reçus pour répondre à toutes leurs questions mais aussi pour les faire jouer.

Pour nous soutenir, nous remercier ou encore nous encourager, vous pouvez le faire via Tipeee (https://www.tipeee.com/proxi-jeux) ou PayPal (https://www.paypal.me/proxijeux)

2:18:16 - Télécharger le fichier mp3 (126.6 Mo)

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux iTunes. Si vous nous appréciez, notez notre Podcast dans iTunes et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

L’actualité

0:10:41 Actualité
  • Des scénarios fan made pour Robinson Crusoé, c’est ici que ça se passe.
  • Une enquête pour les 40 ans d’Astrapi sur ce qui rend heureux nos enfants. 
  • Tabletopia sur Android.
  • Un j2s dans South Park ! Et c’est Western Legend de Hervé Lemaitre.
    De gauche à droite : Benofx, Fendoel, Acariatre et Polgara

     

  • Un nouveau jour férié ?! Le Bruno Cathala Day, à célébrer en famille et entre amis le 22 novembre prochain.
  • Une version LGBT de Fog of love (quelque chose nous dit que Christine Boutin le commandera pas à Noël).

 

Accessijeux

0:16:43 Présentation

L’association Accessijeux est née principalement du constat d’un homme, Xavier Mérand, joueur et « bigleux », que les déficients visuels étaient de facto exclus du monde du jeu.

Quand Accessijeux fait jouer la Proxi-Team

Naissance et pérennisation d’Accessijeux

0:25:40 Naissance et pérennisation
  • La création de l’association
  • Les forces vives d’AccessiJeux (bénévoles, parrains, sponsors,…)

 

Les activités d’AccessiJeux

1:04:30 Activités
  • L’application
  • L’adaptation de jeux et la boutique en ligne

 

Avec des gommettes transparentes pour l’adaptation et un poinçon pour le sens des cartes
  • La ludothèque
  • Les animations
  • Les festivals
  • L’édition

Et n’oubliez pas la question Philibert vous permettant de bénéficier d’un code promo de 5€ à partir d’une commande de 40€.

9 nombreux commentaires pour N°101 – AccessiJeux

  1. Merci pour cet interview reportage et surtout merci à Xavier de nous faire découvrir ce parcours et cette initiative. Comme quoi, quand on se bouge, on fait de grandes choses. Je suis terriblement bien surpris par le levier qu’Accessijeux à pu être auprès des autres professionnels du hobby (café-jeux, conventions, éditeurs, etc.).
    C’est vrai que l’Alchimie du Jeu a principalement développé son axe d’accessibilité auprès des sourds et malentendants (pour des raisons historiques, la population toulousaine accueille un population plus importante statistiquement de sourds et malentendants que le reste de la France métropolitaine). Et bravo pour l’action poil-à-gratter de Xavier, on a besoin d’être bousculé de temps en temps 🙂

    Un petit mot pour Fog of Love. L’édition initiale du jeu n’est PAS hétérosexuelle. L’image de la couverture représente un couple homme-femme, mais les règles n’encouragent pas dans un sens ou dans l’autre, on peut tout à fait y jouer une relation amoureuse entre deux personnes, quelque soit leur sexe. C’est d’ailleurs la première question de leur FAQ. Il y a par contre, peu de cartes qui explorent explicitement la dimension potentiellement queer d’une relation (encore que, je n’ai pas encore ouvert toutes les enveloppes) – parce que le but est justement d’explorer les situations de toutes les relations amoureuses : le repas romantique qui finit mal, la sieste crapuleuse, les vacances avec les potes, la sortie IKEA, la belle-famille destructrice…

    Also : play Fog of Love, c’est vraiment, vraiment une expérience ludique unique. Et en plus, ça vient d’un mec qui n’est pas un auteur vétéran du jeu de société, c’est un mec qui a juste voulu créer un jeu pour jouer avec sa moitié qui n’aimait ni le worker placement, ni le dudes on a map. 🙂 « The things we do for love » -Jaime Lannister

  2. Très bonne idée d’interview, un domaine inconnu pour moi, et du coup très intéressant.
    Un immense bravo à toute l’équipe d’Accessijeux pour tout ce que vous faites ! Je parlerai de vous autour de moi, et j’essaierai de venir vous voir à Ludesco.

    1. Oups, malheureusement à ma connaissance personne d’entre ne va à Ludesco :-/
      Cannes peut-être ?

      Cyrus

  3. Aller une fois n’est pas coutume, je me lance et vous fais un petit commentaire.
    Tout d’abord, c’est vrai, je ne commente quasiment jamais, mais je rejoins la remarque de je ne sais plus qui : pas facile de commenter quand on écoute le podcast sur le trajet quotidien du boulot, par tranche d’1/4h. Au final, quand on arrive à la fin, soit on se rappelle plus trop de ce qu’on voulait dire, soit on est tellement en retard que ça sert à rien…
    Sinon, c’était vraiment bien cet épisode AccessiJeux, ça change des interviews d’éditeurs et ça apporte quelque chose qu’on avait encore jamais entendu dans Proxi-Jeux ! En plus, Xavier à l’air super sympa… Juste un petit regret, vous avez beaucoup évoqué l’appli mais au final vous n’avez jamais dis clairement ce qu’elle faisait. J’ai cru comprendre qu’elle doit lire le texte des cartes en fonction d’un QR code qu’on colle dessus. Je ne sais pas si elle fait autre chose. En tout cas, l’idée est intéressante, il y aurait peut-être moyen de faire la même chose avec des étiquettes NFC, c’est plus cher mais pas besoin de viser un QR Code (ce qui ne doit pas être évident pour un bigleux 😉 ). On peut peut-être faire sans rien du tout, juste un algorithme de reconnaissance d’image qui reconnaîtrait les cartes d’après leur visuel, ça dois être faisable dans la mesure ou les cartes possibles sont connues à l’avance. Bref, j’aurai plein d’idées mais pas le temps pour les mettre en oeuvre…
    Je termine juste par une petite critique, attention aux niveaux sonores lors de la post-prod, car le son du Jingle est parfois super fort par rapport aux voix (particulièrement sur cet épisode). A titre d’exemple, je montais le son à 14-15 pour bien entendre ce qu’il se disait mais à chaque Jingle je le rebaissais à 9-10 pour ne pas perdre de Tympan.
    Merci pour ce que vous faîte, continuez comme ça vous êtes cools !

  4. Bravo pour cette épisode interview super intéressant !
    Je suis bleuffé par les réalisations d’Accessijeux. Très fort le pack de jeux pour les café ludiques.

    Je rejoins Corabox sur le détail technique du volume sonore, j’ai plusieurs fois « cligné des yeux » lors du jingle (en vélo pas trop le temps de baisser pour remonter le volume)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *