Déjà 25 commentaires : Rejoignez la discussion

N°128 – Chroniques

Ce mois-ci, pour la dernière émission des chroniques de la saison, c’est accompagné de Tuin que Polgara vous propose d’écouter les conseils de toute l’équipe de Proxi-Jeux pour faire face aux zombies. Alors préparez vos haches et vos fusils à pompe et c’est parti !

Tuin et Polgara en plein enregistrement des Chroniques

Pour nous soutenir, nous remercier ou encore nous encourager, vous pouvez le faire via Tipeee (https://www.tipeee.com/proxi-jeux) ou PayPal (https://www.paypal.me/proxijeux)

2:04:41 - Télécharger le fichier mp3

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux Apple Podcast. Si vous nous appréciez, notez notre Podcast dans Apple Podcast et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

0:06:26 Le retour sur les commentaires

Lorsque le commentateur fou de Proxi-Jeux commente les commentaires laissés à propos des chroniques de mai 2021.

0:16:16 À proximité
  • Un festival de jeux en septembre 2021, Ludimania à côté de Dijon

  • Le FLIP de Parthenay du 7 au 18 juillet, avec des créneaux à réserver

  • L’exposition Monstres sur Marne consacrée à David Cochard du 4 juin au 7 novembre 2021 au château de Champs-sur-Marne (77)

0:20:08Le Teignard et Meyklar Meyklar

Mais que prépare Meyklar ? Même Le Teignard commence à avoir peur…

0:25:12Plateaux Numériques Fendoel Cyrus

Cyrus s’aventure une nouvelle fois en terrain hostile. Armé de sa tablette, il tente de survivre à une invasion zombie dans Zombicide : Stratégie et fusils à pompe, une adaptation du célèbre jeu Zombicide qui a fait le succès de Guillotine Games et de Cool Mini Or Not (CMON).

La tac-tac-tac-tique du fusil à pompe !

0:36:52Les analyses du Pionfesseur lepionfesseur

Ce mois-ci Le Pionfesseur nous de spécialistes et d’objectifs, des éléments qui semblent bien distincts et qui pourtant ne sont que les deux faces d’une même pièce.

 

 

 

0:49:21Ludo Parano DDSchutz

Ce mois ci Ddschutz dévoile encore un dossier sur un acteur de proxi-jeux, mais c’est sur Tuin et sa passion galopante pour les zombies

jouez biem !

0:55:11Autour du jeu Flavien

Il y a deux mois, Flavien vous emmenait dans les fonds sous-marins avec Deep Sea Adventure. L’exploration sera de mise dans cet épisode également, mais cette fois direction les temples, les ruines et la jungle avec Les Ruines perdues de Narak, jeu créé par Elwen & Mín, illustré par Jiří Kůs, Ondřej Hrdina, Jakub Politzer, František Sedláček & Milan Vavroň et édité par Czech Games Edition, puis proposé en français chez Iello. Autour de ce jeu dont Cyrus vous a parlé dans l’épisode « Jeux du mois » de mai 2021, Flavien vous propose des œuvres autour d’expéditions, d’archéologie et de pillages de ruines.

Morceaux utilisés en fond : Guns ‘n’ Roses – « Welcome to the Jungle » ; Popol Vuh – « Aguirre III » ; John Williams – « The Raiders March » ; Christopher Spelman – « City of Gold » ; Popol Vuh – « Aguirre II » ; Nathan McCree – « Tomb Raider’s Main Theme » ; Léon Shelby – « Ratyapu, the Abomination » ; Selbstserum – « Unia »

Jingles : The Beach Boys – « I Get Around »

1:21:58Ludo Incognito acariatre

Cette saison, l’Acariâtre a tenté de décortiquer neuf émotions provoquées par le jeu de société. Pour ce dernier épisode de Ludo Incognito en forme d’épisogue, d’épilode, d’épilogue, il tente de vous convaincre qu’au centre des émotions fortes du jeu de société se cache une et seule chose : le contrôle !

1:34:38Utopia Tuin

Zombinion, une version parodique (?) de Dominion

Chaque mois, Tuin explore un thème de jeu de société et s’interroge sur ce qui le rend intéressant et particulièrement fréquent dans notre hobby. Pour la huitième chronique d’Utopia, Tuin déterre le sujet des zombies. Ou pas. 

1:50:02Ceci est un jeu CargoToaster

CargoToaster vous invite à découvrir la nouvelle énigme de « Ceci Est Un Jeu ». Une énigme sonore à base d’extraits musicaux, de répliques de films, de génériques TV etc.. où le but du jeu est de trouver le jeu de société auquel les extraits font référence !

Saurez-vous trouver le jeu en question ?

Pour envoyer votre réponse, c’est ici (date limite : 17 septembre 2021)

 

Sources des extraits sonores :
1. Génériques et jingles

 

2. Ceci est la réponse

La réponse du mois dernier était « Modern Art« , de Reiner Knizia.

Modern Art
La petite boite de chez Oink games…

 

The component design of „Modern Art“ - Studio | Oink Games
Et ses tableaux à vendre !

Vous pouvez ici consulter la liste des extraits de cette précédente énigme.

1:57:16 Réécouter l'énigme

3. L’Énigme du mois

Pour envoyer votre réponse, c’est ici (date limite : 17 septembre 2021)

  • Marie Laforêt – « Pour une étoile »
  • Le Château de ma mère, par Yves Robert sorti en 1990
  • Jumanji, par Joe Johnston en 1995
  • Thierry Le Luron – « L’emmerdant c’est la rose », Archive INA
  • Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir, par George Lucas, sorti en 1977
  • Kaamelott, Livre III, « L’Assemblée des rois 2e partie » par Alexandre Astier
  • Carla – « Bim Bam toi »

25 nombreux commentaires pour N°128 – Chroniques

  1. Salut la Zombi-Team,

    Super épisode, comme toujours !

    J’ai bcp aimé le fil conducteur zombie de cet épisode et l’apparition finale de « Evil-Tuin » et « Dark-Polgara » ♥

    « Autour du jeu » m’a fait penser au futur jeu video « Phantom Abyss », qui mélange plateforme et parkour dans des temples bourrés de pièges, où les joueurs devront retrouver des reliques plus vite que les autres.

    Pour le tirage au sort, il faudrait peut-être pondérer les chances de ceux qui ont déjà gagné (une ou plusieurs fois), pour que ce ne soit pas toujours les mêmes qui récup le goodies tant convoité.

    « GRROOOOARRRRR !!!! »
    Je les entends, ils arrivent, je file me barricader, on se retrouve (peut-être) à la rentrée …

    1. Coucou,
      Merci pour ton commentaire (et pour tous les autres tout au long de cette saison). La constance et la gentillesse de tes commentaires ont été importantes toute l’année pour nous. Merci donc pour ton accompagnement et à bientôt !
      Tuin

  2. Super saison de chroniques qui se termine en beauté ! Bravo !

    Meyklar, tu as l’air bien jaloux…. Allez, fais du café et exceptionnellement, tu peux venir le boire avec nous….

    Lana

    1. Lana… Tu sais que je t’adore mais là…

      Déjà j’avais prévu que tu apparaisse, avant ton commentaire, dans ma prochaine chronique mais là… Désolé, je vais devoir me lâcher…

      (gniark, gniark, gniark :D)

  3. Meilleur Utopia sur 20 !
    J’espère juste que ma voix ne ressemble pas à l’interprétation qu’en a fait Tuin…

    Encore merci à tous pour cette belle saison, en espérant que cet épisode spécial zombies soit aussi le signe que vous reviendrez inlassablement à chaque rentrée !

    1. Salut,
      J’ai un peu improvisé pour la voix, mais maintenant, c’est ta voix officielle ! Déso ! ;o)
      Merci pour ta participation dans les commentaires, tes clins d’oeil et tes remarques pertinentes. A l’année prochaine !

  4. Merci pour ces dernières chroniques zombiesques !
    Très heureux d’entendre parler des BDs de Don Rosa (qui ont été ré-éditées par Glénat en 2012 dans de superbes compilations) dont l’atmosphère colle effectivement bien au thème de Narak!

  5. Merci pour vos podcasts et bonnes vacances!
    Si ca peut vous rassurer, Dolores ne risque pas de vous demander des droits (podcast 53:40 min), elle n’est plus de ce monde deja depuis 3 ans. Paix à son ame.

  6. Merci pour ce dernier épisode des chroniques de la saison 11 que je trouve le meilleur de la saison.
    J’ai beaucoup aimé le fait que vous ayez mis un mini-scénario sur les zombies dans les interludes des chroniques.
    La meilleure citation pour moi va à Polgara avec « Je kiffe les fusils à pompe. ».

    Le Teignard et Meyklar est une super chronique qui donne du relief à l’équipe de proxi-jeux avec des locaux,des salles et des complots.
    Une vraie shortcom comme Kamelott au finale.
    J’avais beaucoup aimé l’incrusation dans le premier épisode de Meyklar dans les autres chroniques ce qui faisait vivre l’univers proxi-jeux au global.

    Les plateaux numériques sont toujours un plaisir à écouter et m’oriente sur mes achats numériques.
    Ce que j’avais bien aimé dans cette saison c’est l’incartade sur le site web Codenames.
    En effet certain jeux non pas de portage en terme d’applications mais uniquement en site web et pourrait être également mis en valeur.

    Les analyses du Pionfesseur me font toujours réfléchir, avec délectation, sur les mécaniques ludiques mise en place dans nos jeux préférés.
    Dans le cadre de l’épisode sur les « spécialistes » et les « objectifs », cela m’a pensé aux contraintes imposées dans le monde artistique.
    Pour moi ces élements ludiques pourrait être au même niveau que des contraintes de communications.
    L’exemple d’Hanabi avec la création de conventions (élements stratégique partagés entre les joueurs) qu’il n’y a pas que les élements « spécialistes » et les « objectifs » qui permettent d’orienter les joueurs.
    Pense-tu toi aussi Pionfesseur que les contraintes de communications sont également à ce niveau ?

    Ludo Parano me faire toujours plaisr à entendre pour l’aspect lien improbable entre les élements.
    En tout cas je te remercie Ddschutz, je vais essayer de démasquer l’IA Pionfesseur en lui faisant passer un test de Turing.
    Je suis sûr qu’il ne résistera et que tes théories seront toutes prouvées.

    Pour Autour du Jeu, merci encore pour toutes les sugestions pertinentes mais je n’arrive pas à pouvoir me plonger dans toutes les références proposées.
    Un jour j’y arriverais.

    Pour Ludo Incognito, j’ai adoré cette saison avec l’angle de l’analyse des émotions qui m’a fait réfléchir sur le média comme sait le faire le Pionfesseur.
    Si ça trouve Acariâtre tu es une nouvelle forme de l’IA Pionfesseur basé sur les émotions.
    Dans tous les cas je partage l’avis de mettre plus d’emphase sur ce que le jeu provoque comme sentiment dans les analyses ludiques.

    Dans Utopia, nous avons enfin eu cette chronique sur les Zombies.
    Je range également les Vampires dans la même catégorie que les zombies (mort & contaminant).
    Si tu n’es pas d’accord Tuin tu peux laisser un commentaire.

    L’histoire d’un jeu a angle d’approche vraiment intéressant qui me fait découvrir des jeux et de l’histoire.
    J’espére que vous arriverez à trouver encore des petites ludo-historique dans la prochaine saison.

    J’avoue avoir plus aimer la chronique Tomber dans le pledge dans la fin de la saison car elle montrait à quel point il y a du travail de la part des éditeurs.
    Le début de la saison de cette chronique était de très bonne qualité mais, étant déjà familier du crowdfunding, je n’étais pas le coeur de cible.

    La chronique Kakai Games donne la dimension internationale du jeu de société.
    J’avais particulièrement apprécier les épisodes sur l’évolution du marché et l’organisation du Tokyo Game Market car il permet de comparer la maturité ludique des pays.
    Je serais curieux d’avoir cette même critiques sur l’évolution d’un point de vue Français ou Allemand.

    Enfin Cargo je te hais.
    Je te hais car je ne trouve jamais tes énigmes alors que quand tu diffuses la réponse je suis en mode « mais oui c’est évident ».
    Je te hais car à chaque extrait de Kamelott, j’ai envie de me revoir toutes les saisons.
    Je te hais car tu es à la fin des chroniques alors que j’ai attendu un mois pour trouver ce fichu jeu.
    Bref surtout continue.

    A toutes l’équipe continuez comme ça.

    1. Merci déjà, c’est toujours aussi agréable de lire des commentaires sympathiques et argumentés.

      « Le Teignard et Meyklar est une super chronique qui donne du relief à l’équipe de proxi-jeux avec des locaux,des salles et des complots.
      Une vraie shortcom comme Kamelott au finale. »
      – Merci. J’avoue je me suis posé la question de continuer pour l’année prochaine, d’où le ton de cette dernière chronique. En fait, il me manquait à la fin un peu de contenu mais je crois avoir trouvé la solution (grâce aux bonnes idées données en interne) pour la prochaine saison

      « J’avais beaucoup aimé l’incrusation dans le premier épisode de Meyklar dans les autres chroniques ce qui faisait vivre l’univers proxi-jeux au global. »
      – Oui, c’était une très bonne idée de Cyrus (ce n’est pas pour rien que c’est notre grand gourou) et j’ai peut-être une idée pour continuer un peu dans ce sens, merci.

      « Enfin Cargo je te hais. »
      Oui, moi aussi il m’énerve et pour les mêmes raisons que toi 😀

  7. Ca va être un bien long été sans le petit bonheur hebdomadaire du téléchargement du vendredi matin.
    Vivement le Hors série quand même 🙂

  8. Ca fait tout drôle de ne pas voir le podcast hebdomadaire de proxi jeux ce vendredi matin. Je vais peut être réécouter la centième en attendant, en plus de l’épisode de la radio des jeux… Bonnes vacances à tous

  9. En l’honneur de Tuin je fait un commentaire en temps réel sur chaque rubrique -mais pas en un seul post-

    Un thème de jeu sur la renaissance française ? massacre de la Saint-Barthélemy ? mouais pas super
    Plutôt sur la construction des châteaux de la Loire. Y a moyen de faire un jeu « classique »
    ou un truc sur les mousquetaires de richelieu si on veux faire un jeu narratif ou a rôle cacher/enquête ! Non vraiment y Y a moyen de plaquer un thème renaissance française sur pas mal de jeu existant, Go les Editeurs !

    « La patience est un plat qui se mange sans sauce » , je crois qu’Alexandre Astier l’a noté celle la !
    33eme étage ? La tour Proxi-jeu est donc forcement a la Défense… Le fisc va bientot vous trouver pour un controle !

    Zombicide déjà que je kif pas le jeu IRL mais en numérique… ya pas souffle d’épique du lancé de dé !
    mais si c un remake … du coup c’est vraiment un jeu vidéo … mais pas un bon, parfait j’en voulais pas !
    Mais au moins il parle de zombi LUI !
    mais En effet ceux qui kiff joue bcp a ce jeu et finalement peu a d’autre jeu ! (alors que j’adore Conan et Batman de monolithe … sans doute parce que j’aime jouer les méchants)

    Rha le pion, il adore mettre des noms sur des trucs qui existe et qui n’avais pas spécialement besoin de nom !
    Du coup j’avais jamais eu de soucis avec ses mecaniques et maintenant je vais y reflechir ! pfff…
    C’est des trucs tellement évident que je ne vois même pas comment faire sans !
    Souvent c’est une carte d’equilibrage, mais quand c’est le coeur de la mecanique c’est très mathematique !
    Et du coup c’est facile de faire un jeu plein de ce genre de carte avec un theme sur la construction de versailles !!

    1. « « La patience est un plat qui se mange sans sauce » , je crois qu’Alexandre Astier l’a noté celle la !
      33eme étage ? La tour Proxi-jeu est donc forcement a la Défense… Le fisc va bientot vous trouver pour un controle ! »

      – Q U O I ? Alexandre m’a piqué une phrase, mais c’est pas normal ça 😀
      – Il ne peut pas nous trouver le fisc, on a mis le nom d’une banque tout en haut de la tour. C’est pour justement les éviter et éviter aussi d’avoir trop de fan en bas qui nous attendraient pour des signatures ou autres trucs chelous réprimés par la morale

  10. Suite de l’écoute et suite de mon commentaire chronologique …

    C koi  ses perturbations quantique du podcast… c’est etrange…

    Ludoparano doit continuer il faudra reprendre le flambeau quoi quil arrive. faire éclater la vérité !

    Narak serait il trop classique dans son thème? Sans créativité au vu de l utilisation du theme dans la culture pop..
    Narak un remake de jimanji moderne a l allemande?
    Quand ya un film sur le tournage d un film cest signe que c’est un sacré brodel… et le documentaire sur le film est mieux que le film lui meme !

    par contre je ne comprend pas l’extrait de fin de rubrique : La fin de partie de la version autrichienne de narak est différente de la version allemande? Je ne comprend pas…

    C quoi cette alarme..  une intrusion? qui attaque la tour !

    Des emotions…
    Voila peut être ce qui manque a mes proto.je n ai que rarement réfléchi a l’émotion que je souhaite voir autour de la table , tout focus sur la mécanique ou le theme que je suis… ce qui fait des jeux avec peu d âme et une faible envie dy retourné.  Le feeling et les émotions provoque plus l envie d y revenir qu’une mecanique bien huilé… a garder en mémoire  pour les prochaines gamejam.
    Au revoir acariatre j’espère  t’entendre encore !

    Un peu trop de zombies dans cet épisode mais c’est Mega meta de zombifier la chronique sur les zombies..
    Et tuin qui flatte les commentaires la boucle et bouclé !

    Un hélicoptère ? mais que ce passe t’il dans cet episode !
    ha Ok c l apocalypse mais bon berhu gagne le goodies, ya des choses qui ne change pas…

    Par contre Jai aucune idée du jeu de l énigme, je vais devoir reécouté cette partie…

    Bon j’ai nettoyer les fusils de mon papi, les pieges a loups sont en place, mes chats et chiens sont dressé pour attaqué a la gorge, je vais finir par avoir aucune excuse pour postuler…

    a bientot la proxiteam !

    1. Je ne sais pas si la question pour la version autrichienne ou allemande est sérieuse ou non mais dans le doute j’y réponds sérieusement : il s’agit juste d’une réplique tirée d’Indiana Jones, cité plus tôt dans la chronique, et qui je trouve était pas mal pour boucler la saison. Pour la différence entre les versions, j’en doute fort.

  11. Merci pour toutes les chroniques, quel boulot !
    Pour celle du Pionfesseur, je dirais même que certains jeux ne comprennent que des spécialistes/objectifs, il n’y a pas d’autre mécanique. Je pense à Tides of Time par exemple, on en prend un à chaque tour.
    Perso je n’aime pas trop ces objectifs dans les jeux car j’ai l’impression que c’est le jeu qui prend le pouvoir et qui m’oblige à jouer d’une certaine manière si je veux faire un bon score. Par exemple un 7Wonders un jour d’envie belliqueuse et pas de bol je pioche Babylone, obligé d’aller chercher des cartes vertes pour rentabiliser l’objectif. Mon plaisir sera moins grand alors que c’est l’objectif premier de jouer non ?

    Pour Autour du jeu, je m’attendais à ce que Tomb Raider soit citée mais j’ai pas l’impression. Et puis je signale aussi le livre-jeu l’Or de Sipan sorti il y a quelques mois. C’est une chasse au trésor pile dans le thème de Narak. En tout cas le terrain est prêt pour que sorte un vrai Indiana Jones 4 et fasse un carton [normalement l’année prochaine et il sera nommé n°5].

    Bel été à tous.

    1. Hello et merci de ton commentaire !

      Je cite assez rapidement Tomb Raider dans son ensemble au début de la partie jeu vidéo, je ne m’y suis pas attardé car j’imagine que la plupart des gens connaissent, un peu comme Indiana Jones. On verra en effet si ce prochain Indiana Jones permet à la saga de continuer ou si elle n’aura finalement que trois épisodes.

      Merci pour ta reco de livre-jeu, c’est quelque chose dont je ne suis pas familier donc ça apporte un peu autre chose, c’est cool !

        1. C’est une habitude de dire qu’il n’y a que trois épisodes parmi les personnes qui n’apprécient pas ou peu le dernier, absolument pas des remarques factuelles ou qui montreraient la méconnaissance de l’existence de ce quatrième. Un peu comme des personnes qui diraient qu’il n’y a qu’une trilogie Star Wars, ou que Root ne se joue qu’à quatre. 😉

  12. J’avais bien compris et je te rejoins complètement sur SW notamment. C’était plus pour préciser les personnes qui prendraient les commentaires au premier degré.

    Par contre, concernant Root, la question est plus : est-ce que Root se joue en fait ? 😀

  13. Je réagis enfin à la chronique du Pionfesseur et plus particulièrement aux spécialistes.

    Déjà pour dire qu’on trouve aussi le terme « assistants » comme dans LesRuinesDeNarak.

    Je ne sais pas si tu mélanges tout ça sous le terme « spécialistes » mais je distingue plusieurs choses comme tu l’évoques dans ta chronique :
    – Les spécialistes « modificateurs » qui viennent changer la façon de jouer (souvent l’économie) d’une action de base du jeu. Par exemple le Majordorme dans GrandAustriaHotel qui rend les chambres bleues gratuites à installer. C’est un pouvoir permanent qui ne demande pas à être activé. C’est le même principe que les « Factions de départ » dans plein de jeux.
    – Les spécialistes « actions » qui viennent apporter une nouvelle action de jeu à jouer à activer à part. Par exemple les assistants dans LesRuinesDeNarak.
    – Les spécialistes « objectifs » qui donnent des bonus de point de victoire en fin de partie selon certaines conditions et se rapprochent de « contrats » dans d’autres jeux. Ceux là non plus n’ont pas à être activés.
    – Il en existe sans doute plein d’autres formes mais je n’en ai pas en tête là tout de suite.

    Tout ça pour dire que je n’aime pas beaucoup les « modificateurs » car beaucoup plus faciles à oublier chez soi ou chez les adversaires. Ils rendent le jeu moins lisibles et moins ergonomiques. Je préfère de loin un spécialiste « action » que l’on doit déclencher manuellement.

    1. Très bonnes remarques !

      En fait le terme « spécialiste » je le vois d’un point de vue conception de jeu, du coup le nom qui est utilisé dans le jeu importe assez peu, parfois ça sera des bâtiments ou même des trucs plus vaste et générique (comme les « monde » ou « développements » dans RFTG).

      Les différentes catégories de spécialistes que tu pointes sont effectivement les catégories que l’on trouve un peu partout et dont l’héritage, il me semble, vient de Magic avec :

      – Les capacités permanentes, toujours actives (exemple : toutes les cartes coûtent 1 de plus)
      – Les capacités déclenchées, qui ont un effet lorsqu’un événement survient (exemple : quand une carte de telle couleur arrive en jeu, alors tu gagnes 1 point de vie). C’est plus ou moins ce que tu appelles les « modificateurs » même si on pourrait y ranger les capacités permanentes dedans aussi
      – Les capacités activées, qui ont un effet lorsque le joueur le décide et souvent à condition d’en payer un prix (exemple : j’engage cette carte pour infliger 1 dégât). C’est ce que tu appelles les « actions »

      De là découle quelques types qui sont des spécificités des ces capacités et c’est justement ce que sont les objectifs qui ne sont ni plus ni moins que des capacités déclenchées dont la condition de déclenchement est « la fin de la partie ».

      Comme je dis dans ma chronique, on peut débattre aussi sur les capacités « one-shot » qui n’ont lieu qu’au moment où le « spécialiste » est joué (si tant est qu’on le considère alors encore comme un spécialiste).

      Je suis d’accord avec toi pour dire que les « modificateurs » sont relous car faciles à oublier. J’ajouterai que ce sont des nids à imprécision de règles (genre « est-ce que le pouvoir de machin déclenche aussi le pouvoir de bidule ? »). Après il y a des jeux comme RFTG qui trouve des moyens ergonomiques plutôt cools pour les mettre en place (il suffit de regarder la ligne correspondant à la phase active pour ne pas oublier tous les effets qu’on a lors de cette phase).

      Après je pense tout de même que ça reste malgré tout mes types de spécialistes préférés car c’est ceux qui donne le plus de personnalité à ton tableau de jeu et ils procurent souvent beaucoup d’émergence (et donc des problèmes de règles souvent :p) qui quelque chose que je valorise beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *