Déjà 6 commentaires : Rejoignez la discussion

[Nanar ludique] Dark Legacy

Badabim badaboum ! C’est le giga-retour de Nanar ludique, l’émission où Le Pionfesseur fait découvrir à Polgara et Cyrus un jeu étrange et si mauvais que ça en devient drôle et fascinant.

Pour nous soutenir, nous remercier ou encore nous encourager, vous pouvez le faire via Tipeee (https://www.tipeee.com/proxi-jeux) ou PayPal (https://www.paypal.me/proxijeux)

01:42:19 - Télécharger le fichier mp3

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux iTunes. Si vous nous appréciez, notez notre podcast sur Apple Podcast et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

Introduction et commentaires précédents

0:00:00 Introduction

Rappel du principe de l’émission.

0:02:10 Remerciements

Où l’on remercie nos tipeurs ainsi que la Caverne du Gobelin qui sponsorise cette émission !

0:03:00 Retour sur les commentaires

Retour sur les commentaires de l’émission précédente qui rendant hommage au très bon wargame-jeu-de-rôle-on-sait-pas-trop qu’était Mongolian Goat Rodeo.

Dark Legacy

0:09:00 Présentation du jeu

Dark Legacy c’est un peu le mélange entre nos trois meilleurs aspects du podcast : Le Pionfesseur apréciera l’aspect jeu de cartes évolutif, Cyrus sera en extase face à sa partie jeu de société et Polgara jubilera face à sa facette jeu de rôle. Un magnifique cocktail.

 

0:15:21 Fiche signalétique

Dark Legacy et un jeu de Bryan “Kaiser” Tillman, sorti en 2018 chez Upper Deck Entertainment, illustré par Tyler Clark et Daniel Reneau

0:18:34 Le Mathos

À la suite de cette partie, Cyrus et Polgara meurent d’envie d’acheter tous les playmats et sleeves pour satisfaire leurs pulsations complétionnistes.

0:21:25 Comment ça se joue ?

 

Attention les yeux car le jeu repose sur une mécanique centrale pour les gouverner tous ! Cyrus et Polgara sont déjà en train d’acheter les boosters.

0:52:30 L'auteur et l'éditeur

Le Pionfesseur revient sur Bryan Tillman alias le « Kaiser » tout un personnage !

Voici des liens choisis issus de l’exploration du Pionfesseur :

 

 

1:16:50 Notre avis et celui des internautes

Aïe aïe aïe ! C’est l’échec critique pour Dark Legacy et sa note en dessous de 4 sur BGG ! Cyrus et Polgara font leur jets de critique ludique.

1:39:05 Outro

Où l’on conclut et où l’on outrotte.

Musiques utilisées :

Astat – Daily Dozen

6 nombreux commentaires pour [Nanar ludique] Dark Legacy

  1. Je ne sais pas comment une société comme Upper Deck a pu croire que ça fonctionnerait. Il y a rien qui tient la route. Les règles sont bancales, hasardeuses au possibles, pas de système de jeu réussi, le jeu n’a pas d’âme, il ne possède pas d’univers marquant et il y a aucune possibilité de développer une communauté puisque pas de traçabilités des montés de niveau sur un classement mondial. En somme rien n’est là pour assurer un succès.
    Une belle plantade éditoriale.
    Se lancer dans un JCC ou un JCE sans réunir tout ces éléments c’est peine perdue.
    Face à Magic, Pokemon (pour sa licence), et les jeux dematerialisée comme Heathstone, il n’y a pas de place au hasard.
    Si on prend par exemple le Kickstarter Clash of Decks, ils ont bien galéré pour se remettre en question sur le modèle. Pourtant ils arrivent à se rapprocher de l’accessibilité d’un Hearthstone mais il leur manque un univers marquant je pense. Les illustrations par contre font le taf.
    Enfin bon, au moins ça donne de quoi faire de bonnes emissions
    Petite remarque : j’ai l’impression qu’il y a eu moins d’echanges sur la découverte du jeu. Que c’était surtout une présentation sans réaction. Mais où est passé la mauvaise foi ?

  2. La video de Board Game Geek sur le jeu avec l’interview des créateurs est effectivement « excellente ». Quelques citations :

    -« Le dé 20 est effectivement le meilleur atout du jeu, car à cause de son côté aléatoire, le joueur est obligé de mettre des petites créatures dans son deck » -> Bah oui Pionfesseur sans le dé 20 le deck building ne fonctionne pas car les joueurs peuvent mettre que des grosses créatures dans leur deck ! On fait comment sans dé Pionfesseur ? Autre citation « Quand on est poissard au dé, on peut ainsi construire un deck adapté à sa chance »!

    -Réaction de l’interviewer après avoir écouté le système d’XP : « Whoah! J’ai jamais vu ça! ce que vous avez fait les gars pour un jeu de TCG est juste UNIQUE. Effectivement étrange que personne n’ait pensé à cela avant

    -Autre avantage du système XP cités: » on peut s’amuser longtemps avec les decks de base vu que les extensions rajoutent des cartes haut level » -> un superbe argument face aux pauvres joueurs de cartes Magic et Pokémon qui se sentent toujours obligés de racheter de nouveaux boosters pour améliorer leur deck. Là on s’éclate longtemps avant de nouvelles cartes quand on atteint les paliers 5, 8 et 13!

    Merci à vous 3, sans doute votre meilleur épisode.

  3. Encore une jolie trouvaille, je comprends mieux pourquoi j’ai souvent du mal à trouver quelque chose d’intéressant dans les soldes de JdS…
    Assistant professor c’est pas mal quand même comme grade, c’est quasi équivalent à maître de conférences chez nous ; en théorie le mec est donc plutôt bon dans sa branche. Comme quoi on peut cruellement manquer de lucidité sur ses propres créations dès qu’elles sortent de son domaine de compétences ! C’est effectivement plutôt Upper Deck qui fait vraiment son boulot éditorial par-dessus la jambe (et vu le reste de leur production, c’est pas très étonnant).

  4. Merci pour ce cadeau de Noël (ou pas…) !

    N’est pas M. Garfield qui veut !

    C’est dingue que ce jeu ait pu sortir, surtout qd on voit tout ce qui se fait en BONS jeux de cartes (évolutifs ou non) pour deux joueurs : Netrunner, HS, le très récent KS « Mind Bug » qui malgré le hasard omniprésent a l’air bien cool, Star Realms, Marvel Champions, etc.

    Critiquer le jeu est drôle mais attention ne pas tomber dans la moquerie envers l’auteur, même si c’est le « Kaiser », c’est pas sympa d’aller chercher le full cringe pour appuyer là ou ça fait mal …

    Bonnes fêtes !

  5. Le bonus malaise a 36 vues maintenant, à cause de vous, ça va doubler!
    Merci pour ces bons moments, bon réveillon et à l’année prochaine!

  6. Bon sang, quel épisode !
    Merci pour le générique, qu’on aurait pu croire chanté par David Hasselhoff au début des années 1980.
    Je me suis demandé si le surnom de l’auteur n’était pas une référence au film Usual Suspects, avec Keyzer Soze, le prince de la désinformation et de l’embrouille. Mais vous avez bien raison, au vu de la carte, c’est bien « The Kaiser », un blase on ne peut plus égotique.
    Remarque, Bryan Tillman doit se demander pourquoi il y a tant de francophones qui viennent sur son profil LinkedIn depuis le 23 décembre 2021. Peut-être qu’il pense que son jeu a finalement trouvé le public qu’il mérite dans le Vieux monde !
    J’ai un peu l’impression qu’on est devant un mec qui vient faire des présentations de motivation dans les séminaires professionnels. Les gars te disent toujours qu’une partie de la vérité : « j’ai fait un jeu UNIQUE » mais qui est injouable, « il y a des tournois tous les ans à la GENCON » mais c’est l’auteur qui l’organise pour deux malchanceux, « il y a une communauté qui suit les vidéos Youtube » mais c’est le cousin du gars qui lâche un commentaire par vidéo par pitié ; et qui ensuite enchaînent sur du blabla gourouesque pour « booster le creative mindset ». Usuellement, on revient encore moins motivé de ces séminaires 😀 Ces mecs ont toujours des titres ronflants mais invariablement dans des micro-structures et qui essaient de te vendre une pyramide de Ponzi pendant le cocktail…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *