Déjà 2 commentaires : Rejoignez la discussion

[Termes’O’Fromages] E comme Enchères

Dans cette chronique, Perekastor et Flavien discutent autour du micro des termes qu’on retrouve dans l’univers du jeu de société. Le jargon du jeu de société vous paraît obscur ? Le duo tente d’éclaircir une notion dans chaque épisode. Ce mois-ci, ils abordent un mot qui commence par E : Enchères. Vont-ils remporter le lot ?

0:40:50 - Télécharger le fichier mp3 (37.4 Mo)

Vous pouvez « streamer » notre podcast, le télécharger en MP3 (lien download) ou vous abonner à notre flux iTunes. Si vous nous appréciez, notez notre Podcast dans iTunes, et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

E comme Enchères

Pour parler de cette mécanique un peu moins à la mode qu’il y a quelques années, on comme par essayer de définir les différentes formes que l’enchère peut prendre dans le jeu de société : ascendantes, descendantes, avec retour ou non dans l’enchère, la différence avec la mise, avec reprise des perdants ou perte sèche…

On enchaîne ensuite avec ce qu’on aime ou non dans cette mécanique, les sentiments qu’elle peut faire naître chez les joueurs, les interactions qu’elle permet de mettre en place de manière assez évidente, l’aspect psychologique qu’elle suppose (pont avec le bluff notamment)… C’est aussi l’occasion de parler des compétences requises ou en tout cas mises en avant par les enchères (estimation, recherche de rentabilité…). On finit sur la rareté apparente de cette mécanique en tant que cœur de système (malgré son utilisation en mécanique annexe) ces dernières années, même si on nuance notre propos par quelques contre-exemples.

Les jeux évoqués lors de l’émission, par ordre alphabétique :

2 nombreux commentaires pour [Termes’O’Fromages] E comme Enchères

  1. La chronique est intéressante, perso je n’aime pas les jeux d’enchères surement pour une des raisons que vous avez cité. Une petit exception pour un petit jeu où l’enchère est originale : Non Merci

  2. Salut Monsieur Patate, as-tu eu l’occasion de jouer à KeyFlower ? Comme évoqué le jeu est basé sur de l’enchère « douce » édulcorée à la sauce jeu de gestion donc ça passe bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *