Déjà 7 commentaires : Rejoignez la discussion

[Essen 2018] Débrief – 2ème partie : les jeux

Comme promis dans la précédente émission, la Proxi-Team présente sur place pour le SPIEL 2018 continue son débrief. Cyrus, Dany, DDSchutz, Le Pionfesseur et Hammer se penchent sur les jeux qui ont fait le buzz et une partie de ceux auxquels ils ont pu jouer…

Pour nous soutenir, nous remercier ou encore nous encourager, vous pouvez le faire via Tipeee (https://www.tipeee.com/proxi-jeux) ou PayPal (https://www.paypal.me/proxijeux)

2:16:06 - Télécharger le fichier mp3 (124.6 Mo)

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux iTunes. Si vous nous appréciez, notez notre Podcast dans iTunes et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

Les prix et les classements

Le Deutscher Spielepreis

0:01:52 Deutscher Spielepreis

Prix du public remis lors du salon à Essen et qui récompense les meilleurs jeux sortis en Allemagne pendant l’année. Le classement de 2018 :

  1. AZUL de Michael Kiesling (Next Move / Vertrieb Pegasus Spiele)
  2. GAIA PROJECT de Helge Ostertag et Jens Drögemüller (Feuerland Spiele)
  3. RAJAS OF THE GANGES de Inka et Markus Brand (HUCH!)
  4. CLANS OF CALEDONIA de Juma Al-JouJou (Karma Games)
  5. HEAVEN & ALE de Michael Kiesling et Andreas Schmidt (eggertspiele + Pegasus Spiele)
  6. PANDEMIC LEGACY SEASON 2 de Matt Leacock et Rob Daviau (Z-Man Games / Vertrieb Asmodée)
  7. KLONG! de Paul Dennen (Schwerkraft-Verlag, « CLANK! » en français)
  8. DIE QUACKSALBER VON QUEDLINBURG de Wolfgang Warsch (Schmidt Spiele, « Les charlatans de Belcastel » pour l’édition française)
  9. THE MIND de Wolfgang Warsch (Nürnberger-Spielkarten-Verlag)
  10. ALTIPLANO de Reiner Stockhausen (dlp games)

Un prix enfant est également remis à « MEMOARRR! » de Carlo Bortolini (Edition Spielwiese + Pegasus Spiele)

Prix InnoSpiel 2018

0:12:08

Décerné depuis l’an dernier, conjointement par les organisateurs du salon (Friedhelm Merz Verlag) et la ville de Essen, le prix InnoSpiel récompense un jeu de société particulièrement innovant. Le lauréat cette année est :

  • Cool Runnings” de Olivier Mahy chez Ravensburger. Un jeu de course où le pion de chaque joueur est un glaçon (un vrai glaçon !). Il faut être le premier arrivé, ou le dernier à ne pas avoir fondu… À noter que le jeu était déjà sorti en France en 2012 sous le titre « Ice3 » chez Witty Éditions.

Les autres jeux nommés : « BONK » et « The Mind »

Le classement Fairplay

0:15:26

Le magazine de jeux allemand Fairplay envoie chaque année ses « éclaireurs » sur le salon à la recherche des perles rares… voici les jeux qui se sont distingués :

  1. Belratti (Michael Loth / Mogel Verlag) + City of Rome (Matthew Dunstan, Brett J. Gilbert / Abacusspiele)
  2. Lift Off (Jeroen Vandersteen / Hans im Glück)
  3. Coimbra (Flaminia Brasini, Virginio Gigli / Eggertspiele + Pegasus) + NEOM (Paul Sottosanti / Lookout) + Meeple Circus (Cédric Millet / Pegasus)
  4. Carpe Diem (Stefan Feld / Alea) + Tudor (Jan Kirschner / Corax Games)
  5. Azul – Stained glass of Sintra (Michael Kiesling / Next Move + Pegasus) + Spring Meadow (Uwe Rosenberg / Pegasus + Stronghold)
  6. The River (Sébastien Pauchon, Ismaël Perrin / Days of Wonder)

Le classement BGG

0:31:14

Les américains de Boardgamegeek sont présents en force à Essen et invitent les visiteurs à voter pour les jeux qu’ils ont préférés. Ci-dessous, le classement du buzz :

  1. Azul: Stained Glass of Sintra (Michael Kiesling / Next Move + Pegasus)
  2. Teotihuacan: City of Gods (Daniele Tascini, Dávid Turczi / NSKN + Pixie Games (VF))
  3. Coimbra (Flaminia Brasini, Virginio Gigli / Eggertspiele + Pegasus)
  4. Everdell (James A. Wilson / Starling Games)
  5. Chronicles of Crime (David Cicurel / Lucky Duck Games )
  6. Blackout: Hong Kong (Alexander Pfister / Eggertspiele + Pegasus)
  7. Gùgōng (Andreas Steding / Game Brewer + Tasty Minstrel Games)
  8. Newton (Simone Luciani, Nestore Mangone / Cranio Creations)
  9. Railroad Ink: Deep Blue Edition (Hjalmar Hach, Lorenzo Silva / Horrible Games)
  10. Dice Settlers (Dávid Turczi / NSKN – Pixie Games pour la VF)

Nos tops et nos flops

On passe rapidement en revue les jeux suivants qui nous ont fait de l’œil ou nous ont fait fuir (et on vous dit pourquoi !)

Ça nous a plu

Azul bis. La même chose mais en pas complètement pareil.
  • 1:11:12 Monster-Bande (Florian Biege – Drei Hasen in der Abendsonne)

  • 1:05:01 Itchy Monkey (Allan Kirkeby / Black Box Adventures)
  • 1:47:19  Solenia (Sébastien Dujardin / Pearl Games)
Solenia et son vaisseau. Jour et nuit alternent pendant la partie.

On a moins aimé

Deux petits « roll & write » en dessert ?

  • 2:09:39 Bloxx! de Klaus-Jürgen Wrede (le papa de Carcassonne) chez Noris Spiele
  • 2:11:25  Brikks de Wolfgang Warsch (encore lui !) chez Schmidt

7 nombreux commentaires pour [Essen 2018] Débrief – 2ème partie : les jeux

  1. Ah yes, mes oreilles te remercient Cyrus ! 😉

    Excellent debrief tout ça tout ça. 🙂

    Personne n’a testé Keyforge ou personne n’a osé en parler ?

  2. super boulot pour le retour d’Essen, bien joué, merci la team !
    J’ai un peu l’impression qu’il y a moins de hype concentrée cette année par rapport à l’année dernière (Photosynthèse, Terraforming Mars, Altiplano). Mais c’est probablement un effet d’optique, n’étant pas autant versé dans la veine Kickstarter que ça cette année.

  3. Débrief avalé en pas longtemps, un des meilleurs moments de la saison avec les hors série d’été 😉
    C’est cool d’entendre parler de jeux moins exposés et d’aller au delà de ceux qui feront de toutes manières l’actualité en VF dans les mois qui viennent.
    Ça ne fait pas tant que ça de « coups de cœur » au final. Si on divise par 5 personnes et 4 jours, c’est même une misère. Et aucun d’eux ne fait l’unanimité, c’est donc d’autant plus crédible.
    Des avis sans concession, sans émerveillement facile, c’est ça qu’on veut.

    1. Merci Grovast !
      En réalité, on avait un peu plus de coups de cœur que ça quand même, mais on s’est limité à 2 par personne. Et les suivants étaient un peu moins forts que ceux dont on a parlé forcément 😉
      Quant à l’unanimité, tout le monde n’a pas essayé Fuji, c’est pour ça :p
      On avait aussi beaucoup plus de bof/flop que ça 😀

    2. « Des avis sans concession, sans émerveillement facile, c’est ça qu’on veut. »

      Parfait c’est aussi ce que j’aime 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *