Déjà 27 commentaires : Rejoignez la discussion

N°102 – Chroniques

En cette fin d’année mouvementée, les Robin des Bois et Petit Jean du j2s, aka DDschutz et Polgara, volent aux riches pour donner aux joueurs (et au Tipeee de Proxi-jeux) et présentent les chroniques du mois de décembre pour les joueurs de 3 à 99 ans.

Pour nous soutenir, nous remercier ou encore nous encourager, vous pouvez le faire via Tipeee (https://www.tipeee.com/proxi-jeux) ou PayPal (https://www.paypal.me/proxijeux)

1:50:17 - Télécharger le fichier mp3 (101 Mo)

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux iTunes. Si vous nous appréciez, notez notre Podcast dans iTunes et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

Camarades, à vos commentaires

Relayant la parole du peuple, ddschutz et Polgara reviennent sur les commentaires des auditeurs des précédentes chroniques.

Mobilisez-vous !

Retrouvez-vous en festival pour jouer, échanger, partager.

Plateaux numériques

0:10:02 Plateaux numériques

Le Havre : Le Port Fluvial est à Le Havre ce que Agricola : Terres d’Élevage est à Agricola, à savoir la version pour deux joueurs du jeu de placement d’ouvriers de Uwe Rosenberg. Vous n’avez pas tout suivi ? Aucune importance, car ce mois-ci c’est Cyrus qui vous guide pour découvrir l’adaptation du jeu sur tablette, bruits de mouettes compris. Mais la version numérique est-elle réussie ?

Impression d'écran du jeu - zone de gestion des bâtiments
Des bâtiments alignés !? Mais où est passée la roue ?
Impression d'écran du jeu - zone de gestion des ressources
Au moins, ils ont gardés l’entrepôt tarabiscoté. Non, si si, aucun architecte sain d’esprit ne construirait un truc pareil !

Le jeu est disponible sur :

 

♫ Méludique ♪

0:20:21 Méludique

Après les musiques quelques peu angoissantes du mois dernier, Lynriia vous propose une pause onirique. Tout en douceur et en poésie, elle nous emmène dans l’Univers féérique de Dixit ce mois-ci. Fermez-les yeux et laissez-vous bercer pas cette délicieuse playlist, vous serez transportés aux frontières de l’imaginaire…

 

 

Comme tous les mois, vous pouvez retrouver la playlist de cet épisode sur notre chaîne Youtube, ici.
Dixit et ses extensions sont évidemment disponibles chez notre partenaire Philibert : il n’y a plus qu’à faire votre choix ici !

N’hésitez pas à laisser votre avis en commentaire et dites-nous si les playlists vous sont utiles pour agrémenter vos parties.
Par avance, une belle année 2019 ludique et en musique à vous ! ♫♥♪

 

Joueur d’ailleurs

0:33:56 Joueur d'ailleurs

C’est un épisode ancré dans l’Histoire avec un grand « J » comme Jeux que vous propose Hammer ce mois-ci. Notre chroniqueur s’est rendu à Nuremberg pour visiter les archives allemandes des jeux et vous parle de l’historique de cette collection de 30 000 jeux, ainsi que de ce qui se prépare autour de cet organisme assez unique en son genre… même s’il y a d’autres collections de jeux en Allemagne, et en Europe.

 

 

Le mot allemand du jour : die Sammlung – la collection. Comme d’habitude, on peut former des noms composés, comme die Spielesammlung, la collection de jeux.

Vieilleries

0:51:02 Vieilleries
Ce mois-ci, Dany est allée chercher dans les vieilleries de son enfance et vous présente Allez saute !, un jeu avec plein de parachutes dedans !

Les Analyses du Pionfesseur

0:57:12 Les Analyses du Pionfesseur

Ce mois-ci un épisode vraiment centré sur un élément de Game Design puisque le Pionfesseur nous parle des fins de parties dans les jeux de société.

Les jeux cités dans la chroniques (la plupart disponible chez Philibert) :

Joueurs nés

1:11:52 Joueurs nés

Dites-le avec des mots ! Ce mois-ci on libère, plus ou moins sérieusement, la parole de nos enfants.

Polgara vous propose d’aider vos enfants à exprimer leurs émotions avec Le Monstre des couleurs, un jeu poétique destiné aux plus jeunes joueurs dans lequel on aide le Monstre des couleurs à démêler les couleurs de ses émotions :

Et on apprend à parler le saumon en jouant à Saumon frétillant, un jeu dans lequel on fait Gloup, Splaf et Plouf Plouf :

Gloup gloup !

Ludo Incognito – Le placement d’ouvriers

1:23:57 Ludo Incognito - Le placement d'ouvriers

L’Acariâtre persiste et signe dans sa monomanie du moment.

Cet épisode est consacré au game design : Quels sont les avantages du placement d’ouvriers qui peuvent expliquer son succès ? Ils sont nombreux, tant pour les joueurs que pour les auteurs du jeux.

Sont cités dans cet épisode :

 

Kaigai Games

1:36:46 Kaigai Games

Dans cette chronique, Izobretenik revient à ses premières amours, à savoir le jeu japonais. Vous n’êtes probablement pas sans savoir que plusieurs fois par an, l’événement ludique le plus important au Japon a lieu à Tokyo. Il s’agit du Game Market. Cette fois-ci encore, près de 500 nouveaux jeux étaient présents… Il n’est pas facile de faire le tri dans la masse des jeux amateurs proposés pendant les deux jours que dure l’événement.

Izobretenik a fait des choix pour vous, en sélectionnant 3 jeux, emblématiques pour diverses raisons : le matériel de Kotatsu No Naka Kara Detakunai, le thème pour Last Judgement et les illustrations pour M. Sneaky.

Voici quelques images qui vous donneront un meilleur aperçu et une meilleure compréhension de la chronique.

Kotatsu No Naka Kara Detakunai

M. Sneaky

Last Judgement

 

 

 

 

27 nombreux commentaires pour N°102 – Chroniques

  1. Un peu de tout, la salade de chroniques de fin d’année est pas mal à mon gout. GG!
    Attention à ne pas confondre Le Havre (le « gros » jeu d’origine) et Le Havre – Le Port Fluvial (sa version 2 joueurs qui partage le « thème » mais qui n’a pas grand chose à voir mécaniquement)
    Le premier est à partir de 40€ sur Okkazeo, pas super donné pour de l’occase mais c’est autour du prix de l’époque. Je le recommande, c’est vraiment du bonheur (pour qui aime le style Agricola) malgré un ou deux défauts.
    L’intérêt du second (objet de la chronique) est beaucoup plus discutable selon moi. Il y a de bons twists, mais le renouvellement est inexistant, donc encore plus gênant s’agissant d’une version numérique permettant théoriquement de pouvoir multiplier les parties. Je doute que la lassitude ne soit pas là rapidement.
    On en trouve à moitié prix (15€) sur Okkazeo, ce n’est pas pour rien.

    Bravo à Hammer pour ses chroniques fouillées (quel boulot! et j’aime bien le ton, ni improvisé ni récité), avec des sujets variés et intéressants, on en redemande. Noch mal!

    Je termine avec un merci global pour l’année 2018, et bonne St Sylvestre en jeux!

    1. Concernant le Havre, je dois être le seul en France à le préférer à Agricola. Je préfère largement un jeu où on paie une taxe pour accéder aux installations des autres joueurs plutôt qu’un jeu beaucoup plus punitif où on ne peut accéder qu’à ces propres installations – surtout s’il n’y en pas assez pour tous les joueurs. Le Havre est probablement moins punitif, d’où ma préférence marquée. 🙂

      1. C’est assez différent en fait. Je pense quand même préférer Agricola. Mais dans Agricola, tu ne joues pas sur des bâtiments adverses, je ne comprends pas ta comparaison
        C’est justement LE seul truc que je n’aime pas dans Le Havre : trop de choix, devoir regarder tous les bâtiments adverses en plus des tiens, le jeu se densifie en cours de partie, ça me crame le cerveau à l’exces

        1. Le sens de mon commentaire, c’est que justement, c’est cette différence (la possibilité d’utiliser des bâtiments des adversaires) qui me fait préférer Le Havre à Agricola. Notamment, parce qu’il y a des situations dans Agricola où, par une restriction sur le nombre de bâtiments disponibles (comme certains fours si je me souviens bien), un joueur peut se retrouver complètement coincé en cours de partie – le reste de la partie n’étant alors qu’une longue agonie 🙂
          Le nombre grandissant d’opportunités dans Le Havre ne me crame pas tant le cerveau que ça, car il est juste possible de ne s’intéresser qu’aux bâtiments qui sont dans la stratégie que l’on souhaite adopter.

          1. J’ai fourché sur bâtiments adverses en écrivant. Je voulais dire que tu ne jouais pas sur des batiments personnels, désolé, du coup mon message n’etait pas très clair
            Cela dit avec ces compléments, j’ai mieux compris ton commentaire.
            Après, tout ça n’est que sensations de jeu et rapport personnel à ces sensations, de mon côté je préfère justement la forte contrainte d’Agricola en nombre d’actions possibles et son côté « dépêche toi de faire ça avant qu’un autre ne le fasse  »

    2. Merci Grovast ! J’espère que le reste de la saison de « joueur d’ailleurs » continuera de t’intéresser. En tout cas je ferai tout mon possible…

    3. Oui, je crois que les présentateurs se sont un peu emmêlés entre le jeu initial et la version 2 joueurs 😀
      Le Havre : Le port fluvial, c’était plutôt entre 20 et 25€. Donc plus de 50% du prix sur Okkazeo. Je partage ton avis sur ces jeux. Le Havre : Le port fluvial a de bonnes idées mais n’est pas fou. En revanche, il propose quand même pas mal de stratégies différentes, cela dit, j’ai constaté autour de moi que dans les jeux à 2 on a tendance à jouer toujours avec le même partenaire et à s’enfermer dans des stratégies (ce n’est évidemment pas une généralité), on le voit souvent en jouant justement avec quelqu’un d’autre. Il y a quand même pas mal de stratégies différentes dans ce jeu. Pour un jeu de ce calibre, je trouve ça honnête. Mais bon, l’adaptation est bof, what else ?

      1. Ah mais pas du tout ! Notre propos était de dénoncer l’attitude de certains qui n’hésitent pas à spéculer de vile manière sur de bons jeux de société (notamment certains de Uwe). Plus sérieusement, comme je n’avais joué à aucune des 2 versions, j’avoue ne pas identifier clairement les différences significatives entre les. Il faut vraiment que je les emprunte à Cyrus 😉

  2. Le Havre : effectivement, c’est très bien. C’est comme Agricola, en moins punitif. Donc c’est mieux  Cela perd probablement en intérêt à deux joueurs. En plus des limitations mentionnés par Cyrus, on dirait bien que c’est assez mal emmanché, cette histoire.
    Méludique : Bien joué. Ce n’était pas le jeu le plus simple à sonoriser, de par son manque de thème. Excellent boulot !
    Joueurs d’ailleurs : 61 jeux dans ma collection. Pas de quoi soutenir la création d’une archive ou d’un musée du jeu de société !
    Pionfesseur : c’est fin, cette analyse sur la fin. Pour compléter l’aspect « sentir la fin de la partie », j’ai l’impression qu’un bon jeu avec une composante narrative doive bien faire attention à donner cette sensation de fin de partie. Ce qui n’est pas forcément aussi important dans un jeu moins ou pas narratif.
    Joueurs nés : ça a l’air trop cool, cette adaptation du monstre des couleurs, notamment pour libérer la parole. Excellent !

    Bonne année à tous !

    1. Effectivement, ça viens sûrement du fait qu’un jeu narratif doit à la fois donner une conclusion correcte en terme de mécanique de jeu (victoire ou défaite ou score et tout les sentiments d’accomplissement qui vont avec par exemple) mais aussi un fin cohérente à son intrigue (le côté narratif donc).

  3. @ Dany
    Concernant les jeux de parachutes, il existe notamment Parichutage de Eggame :
    http://www.eggame.fr/parichutage/
    Et sinon, sur BGG, il y a quelques jeux de parachutage, dont un datant de 1920 :
    https://boardgamegeek.com/geeksearch.php?action=search&objecttype=boardgame&q=parachute

    @ Lynriia
    Lors d’une partie récente de Novembre Rouge, un jeu coopératif sur un sous-marin gnome en perdition avec une iconographe soviétisante, je me suis demande ce que je pourrais choisir comme musique d’ambiance. Des idées pour des musiques/sonorités sous-marines ou catastrophistes?

    1. Bonjour Train à aubes,

      Merci pour ton commentaire et pardon pour ma réponse très tardive…
      Je connais Novembre Rouge, il faudrait que je fasse des recherches pour pouvoir trouver une playlist adaptée (ce que je fais chaque mois, car parfois les idées ne suffisent pas). Mais je vais prochainement faire un épisode sur Abyss et je pense qu’il peut y avoir des concordances. On sera dans le sous-marin suspens/ambiance marine. (Du coup possible spoil de la future chronique ci-dessous, attention !)

      Là tout d’suite je pense à la BO du film Kursk, sorti l’année dernière, j’ai jeté une oreille ça peut coller => https://www.youtube.com/watch?v=a5vmgzAeRRA

      On peut aussi trouver des ambiances sous-marines => https://www.youtube.com/watch?v=G4Hd0YRA3tM

      Et puis pourquoi pas chercher dans la musique de l’excellent jeu-vidéo Subnautica ? Un peu plus moderne, électro mais suivant le public autour de la table ça peut l’faire !=> https://www.youtube.com/watch?v=aT9_-P7N950

      D’ici mars/avril, il y aura une thématique de ce genre, je t’invite à rester à l’écoute. Merci en tout cas de me faire confiance 😉

      Belle journée,

      Lynriia

  4. Sinon, est-ce que Hammer pourrait confirmer à la team que Uwe se prononce « Ouh-veuh » et pas « you’wi » s’il vous plaît ?
    ça écorche les oreilles germanophiles.

    1. Salut Tuin, eh oui tu as raison : le prénom de Herr Rosenberg se prononce soit « Ouh-veuh » ou « Ouh-vé » suivant les habitudes et les régions. Mais « Youwi », sûrement pas !!

  5. Pas encore fini l’écoute des chroniques, moi aussi j’écoute le podcast en voiture …

    Mais décernons le cocktail d’or des transitions entre chroniques et aux jeux de mot capillotractés sur Hammer à M. DDschutz … et encore il a oublié :
    L’Hammer
    Qu’on voit danser
    Le long des golfes clairs …
    et je n’ai pas osé faire celle où il a perdu son chat …

  6. Merci pour ces chroniques.

    Parmi les nouvelles chroniques, qui sont toutes bien, ma préférence va à celle de Lynriia. La forme très dynamique et bien illustrée de manière sonore la rend très agréable à écouter.

    1. Merci Matthias !

      Le fait d’avoir un sujet divertissant comme la musique aide à la composition dynamique du montage. Je suis ravie que ça te plaise !

  7. Je commente au fur à mesure de l’écoute parce que sinon j’oublie.

    Concernant la fin de partie,
    En jeu non « narratif », celui qui me satisfait le plus c’est Rokoko (maître couturier) où les tours sont fixe, et à la fin il y a un petit « mécanisme rituel » avec la montée au balcons réservés pour voir le feu d’artifice (qui joue sur le calcul de fin).

  8. Je ramène tout les ans viticulture (et tuscany) au we proxijeux ! (depuis 4 ans), un jour, on fera une partie !! je tiens bon xD

    Il est vraiment agréable à jouer

    1. Hello Vindeux
      Je te propose qu’on se cale d’ores et déjà un créneau pour une partie de Viticulture au WE Proxi-Jeux car il fait partie des jeux auxquels j’ai très envie de jouer !

  9. Très content d’entendre une chronique sur « Allez Saute ! ». Une madeleine de Proust pour moi que j’ai retrouvé il y a quelques années en vide-grenier. Lorsque je suis tombé dessus, des souvenirs d’enfance oubliés ont ressurgit ! Un grand moment !
    C’est marrant dans la vidéo qui montre quelques secondes le matériel du jeu, il y a un flyer de l’association eighties.fr, que j’ai créée avec quelques ami(e)s… Curieux ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *