Déjà 17 commentaires : Rejoignez la discussion

N°122 – Chroniques

Ras le bol des joueurs ! Cette fin d’année 2020 sera celle des joueuses ou ne sera pas. Pour la deuxième fois de son histoire, c’est un duo 100% féminin qui est aux commandes d’une émission de Proxi-Jeux : en effet, c’est avec Dany que Polgara propose les dernières chroniques de l’année pour une émission qui s’annonce, non pas rose, mais bien rouge sang !

We can do it !
Tu vas voir qui va lancer les dés !

Pour nous soutenir, nous remercier ou encore nous encourager, vous pouvez le faire via Tipeee (https://www.tipeee.com/proxi-jeux) ou PayPal (https://www.paypal.me/proxijeux)

2:12:12 - Télécharger le fichier mp3

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux Apple Podcast. Si vous nous appréciez, notez notre Podcast dans Apple Podcast et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

0:02:50 Le retour sur les commentaires

Dany et Polgara reviennent sur les commentaires de l’épisode 121, diffusé en novembre 2020.

0:14:25 À proximité

Paris Est Ludique annoncé pour le week-end des 26 et 27 juin 2021.

0:15:51Le Teignard et Meyklar Meyklar

Meyklar ne sent pas très bien chez Proxi-Jeux…

0:19:40Autour du jeu Flavien

 

Cette fois, Flavien vous parle d’Inis, de Christian Martinez, illustré par Jim Fitzpatrick et édité chez Matagot. Au programme, mythes et légendes celtes, clans qui s’affrontent, musique qui abîmera vos oreilles ou vous fera danser en vous tenant le petit doigt.

Morceaux utilisés en fond : Elmer Bernstein – « Dallben’s Cottage » ; Mount & Blade Warband : Brytenwalda OST – « Victorious Neutral 3 » ; Jack Melham – « Yuletide »

Jingles : The Beach Boys – « I Get Around »

0:35:31Ludo Parano DDSchutz

Ddschutz, du fin fond d’une base secrète nous fait filtrer des informations sur le monde du jeu…

0:39:18Plateaux Numériques Fendoel Cyrus

Ce mois-ci, Fendoel passe en revue l’application Istanbul, jeu multi récompensé, mais qu’en est-il de l’application ?

Humilier une IA, c’est possible avec l’appli !

Les liens qui vont bien:

App Store : 7.99€

Play Store : 7.49€

Aussi sur Steam et sur Nintendo switch

0:50:18Les analyses du Pionfesseur lepionfesseur

Ce mois-ci, Le Pionfesseur se pose une question que trop peu de gens se posent : est-ce que l’on peut spoil un jeu de société ?

 

 

1:01:36Les petites boites dans les grandes Astien

Ce mois-ci Astien va vous parler de l’extension Europe de Wingspan.

Sortie il y a 1 an, après des parties & des parties il vous dira si cette extension bat de l’aile ou non !

Wingspan Europe
Wingspan Europe, chouette alors !

Laissez-vous donc porter par le vent en écoutant cette chronique 🙂 .

1:16:31Ludo Incognito acariatre

Chaque mois, l’Acariâtre tente d’examiner sous toutes les coutures une émotion provoquée par le jeu. Ce mois-ci, parce qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même : l’auto-satisfaction !

La victoire sur les autres est-elle la seule source de satisfaction du jeu ? Pourquoi peut-on être fière de sa partie même si on a perdu ? Quels mécanismes favorisent cette auto-satisfaction ?

Accrochez-vous, c’est parti !

1:29:04Utopia Tuin

Maîtrise des outils, langage symbolique, expression artistique et culturelle, adaptation à différents milieux de vie, socialisation étendue, pharmacologie, tradition orale : tous ces éléments sont représentés sur cet extrait de partie de Paleo

Chaque mois, Tuin explore un thème de jeu de société et s’interroge sur ce qui le rend intéressant et particulièrement fréquent dans notre hobby. Pour la troisième chronique d’Utopia, Tuin étudie la paléontologie.

Pourquoi les dinosaures sont-ils aussi fréquents dans les jeux de société ? Qu’est-ce qui rend le darwinisme aussi intéressant dans les jeux ? Pourquoi les autrices et les auteurs explorent aussi souvent la préhistoire ?

“ Sa place est dans un musée” Prof. Henry Walton “Indiana” Jones Jr

“La vôtre aussi” René Bellocq

Ludographie : Jurassic Snack, Cathala, The Flying Games, 2018 ; Raptor, Cathala & Faidutti, Matagot, 2015 ; Demeter, Matthieu Verdier, SWAF, 2020 ; Draftosaurus, Bauza & Lebrat & Maublanc & Rivière, Ankama, 2019 ; Dinosaur Island, Gilmour & Lewis, Pandasaurus, 2017 ; Dominant Species, Chad Jensen, GMT Games, 2010 ; Ursuppe, Doris Matthäus & Frank Nestel, Doris & Frank, 1997 ; Evolution, Crapuchettes & Knorr & Machin, North Star Games, 2014 ; Lascaux, Dominique Ehrhard & Michel Lalet, Mayfair Games, 2007 ; Altamira, Peter-Paul Joopen, Zoch Verlag, 2007 ; Würm, Emmanuel Roudier, 2011 ; La vallée des mammouths, Bruno Faidutti, 1991 ; Ugg-Tect, Walter Obert, Heidelberg, 2009 ; Ouga-Bouga, David Boniffacy & Daniel Quodbach, Cocktail Games, 2011 ; Poetry for Neanderthal, sans auteur crédité, Exploding Kittens, 2020 ; The Settlers of the Stone Age, Klaus Teuber, Mayfair, 2002 ; Origins : how we became human, Phil Eklund, Sierra Madre Games, 2007 ; EVO, Philippe Keyaerts, Eurogames, 2001

Extraits sonores : Générique “Denver le dernier dinosaure” ; Jurassic Park, Steven Spielberg ; Dans l’arche de Noé, Weepers Circus & Les ogres de Barback, 2013 ; Dumb ways to die, Metro Trains Melbourne ; Lifa, Heilung, 2017 ; Classical soundtrack 1, Sid Meyer’s Civilization IV, 2005 ; RRRrrrr!!!, Alain Chabat, 2004 ; Baba Yetu, Christopher Tin, 2005

1:49:12Kaigai Games Izobretenik

Izobretenik nous relate sa récente visite au Tokyo Game Market d’automne, qui s’est tenu les 14 et 15 novembre 2020.

L’événement a été organisé dans un contexte inédit et il a fallu que les organisateurs redoublent d’ingéniosité et de prudence pour accueillir le public dans les meilleures conditions possibles. Izobretenik revient sur les jeux qui ont fait parler d’eux ainsi que sur l’ambiance générale qui était forcément un peu différente.

Pourtant, cela n’a pas empêché les auteur-es de redoubler de créativité pour proposer des jeux nouveaux. Izobretenik a eu l’occasion de jouer à une petite trentaine de jeux rapportés du TGM (oui, c’est beaucoup trop !) et a décidé, comme à son habitude, de parler de ceux qui l’ont étonné. Il gardera le meilleur pour une autre chronique ! Il fait donc le trublion qui s’intéresse d’abord aux raretés. Il évoque d’abord Rise of the Metro, un très beau jeu à l’intérêt vraiment relatif. Peut-être est-il passé à côté du jeu mais après lecture et relecture, partie et repartie, Izobretenik et sa famille ont vraiment trouvé le jeu de l’éditeur amateur Nanawari tout à fait dispensable au marché du jeu de société.

Izobretenik a par contre pu découvrir le jeu de trick-taking du salon… Comme toujours, ils étaient nombreux à représenter cette catégorie très populaire chez un grand nombre de joueurs et joueuses japonais-es. Izobretenik en a décompté près d’une vingtaine, et il est sûr qu’il y en avait encore bien d’autres, sortis lors de précédentes éditions du TGM ou passés sous son radar. Celui dont Izobretenik va vous parler dans la chronique s’appelle Cat in the Box, et est un jeu imaginé et édité par M. Yokouchi. Rarement un jeu de plis lui aura autant plu.

Pour conclure cette chronique, Izobretenik présente aussi son jeu what the heck du salon : ボトルビーチ Bottle Beach, de l’éditeur Asobi.dept. Une image vaut cent mot pour cette étrangeté pleine de malice, de fun et d’interdiction pour risque d’étouffement (Hide your kids!).

 

 

1:59:18Ceci est un jeu CargoToaster

CargoToaster vous invite à découvrir la nouvelle énigme de « Ceci Est Un Jeu ». Une énigme sonore à base d’extraits musicaux, de répliques de films, de génériques TV etc.. où le but du jeu est de trouver le jeu de société auquel les extraits font référence !

Saurez-vous trouver le jeu en question ?

Pour envoyer votre réponse, c’est ici (date limite : 17 janvier 2021)

 

Sources des extraits sonores :
1. Génériques et jingles

 

2. Ceci est la réponse

La réponse du mois dernier était Targui !

Vous pouvez ici consulter la liste des extraits de cette précédente énigme.

2:06:47 Réécouter l'énigme

3. L’Énigme du mois

Pour envoyer votre réponse, c’est ici (date limite : 17 janvier 2021)

  • « An Irish Party In Third Class » – Gaelic Storm
  • La Vérité si je mens ! 3,  par Thomas Gilou sorti en 2011
  • Kaamelott – 251 : L’alliance,  par Alexandre Astier
  • « La tribu de Dana »- Manau
  • Fanfan la Tulipe, réalisé par Christian-Jaque sorti en 1952
  • Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours est un film réalisé par Peter Jackson en 2002
  • « Un Bon Français » – La Maison Tellier

17 nombreux commentaires pour N°122 – Chroniques

  1. Quelle fin d’année en fanfare ! Boum, des feux d’artifices dans tous les sens !

    Je rajoute dans la playlist de Flavien les travaux de musique traditionnelle de Julie Fowlis (Ecosse) et Muireann Nic Amhlaoibh (Irlande). Ces deux artistes ont aussi une émission à la BBC qui vise à faire découvrir les cultures celtes. Julie Fowlis a par ailleurs assuré les chants du film de Disney Rebelle. Je me retiens de dériver vers la saga arthurienne, ça mérite son propre épisode d’Autour du Jeu (et d’Utopia).

    Imitation de Cargo totalement légitime et validée. J’ai cru m’entendre moi-même !

  2. Bonjour à tous !

    Je suis ravi de pouvoir terminer ma 2ème saison en tant qu’auditeur sur un épisode 100% féminin. Et pour fêter cela je démarre ma contribution en tant que commentateur (parce qu’il paraît que ça fait plaisir à certains).

    Tout d’abord, merci à tous les membres de la Team Proxi-avec-un-i… pour votre travail. Votre envie de partager notre passion commune fait la joie de vos auditeurs, ainsi que de ceux qui l’entoure. C’est d’autant plus vrai pour moi que mes proches (non joueuses) ont pu recevoir à Noël un jeu de qualité, et en rapport avec leur personnalité et leurs hobbys (notamment Watergate et Kosmopolit), grâce à vos avis et autres conseils.

    En ce qui concerne maintenant les chroniques, étant auteur amateur, celles du Pionfesseur et de l’Acariâtre titillent particulièrement ma corde créatrice. Je prends en effet régulièrement des morceaux de leurs analyses pour les tester dans mon proto. Par ailleurs, l’auto-satisfaction aurait pu être l’épisode ultime de cette saison. Car quand on y pense, le but le plus primaire d’un jeu, sa ressource la plus pure, est de procurer du plaisir à la joueuse. Et donc de générer de la satisfaction. car sans cette délicieuse sensation, un jeu devient une besogne (ou un travail, si on est payé pour y jouer). Je dis donc vive la gamification pour rendre nos corvées plus agréables !

    Sur ce, je vous souhaite à tous d’excellentes fêtes de fin d’année, et jouez bien !

    PS : Vivement le prochaine épisode, on saura enfin pourquoi l’univers des zombies est autant utilisé dans le monde du jds… 😉

  3. Épisode 100% féminin qu’elles disaient!
    En vrai, le contenu est assuré par des messieurs et les dames ne font que broder entre 2 chroniques.
    Une belle escroquerie !

  4. Intéressante chronique sur le divulgâchis.
    J’ajouterais d’autres types de divulgâchis +/- graves:
    – easter eggs
    – similaire à la révélation de stratégies, la révélation des déductions réalisées à un moment du jeu
    – « Tel joueur va faire ceci, donc ne fais pas ça ! »
    – dans un jeu à rôles cachés, désigner un joueur comme « le traître » avant que ce soit le moment de le faire. Ce qui peut influencer des joueurs + introvertis.
    – révéler les émotions / sensations que peut procurer le jeu
    Et le pire
    – réponses à des jeux où on fait deviner, par une personne extérieure à la partie

  5. Dans la chronique d’acariatre, il parle de l’invention éventuelle d’un jeu où on ferait deviner par ombres chinoises. Il existe: Picture show.

  6. Bonjour à toutes et à tous !

    Très chouette émission comme d’habitude, même si j’attendais cette fameuse émission sur les zombies ; mais les dinosaures et la préhistoire, c’est cool aussi.
    Très cool aussi d’avoir une présentation féminine à cent pour cent, ça fait toujours plaisir. D’ailleurs je voulais aussi vous remercier, toutes et tous, de parler de « joueuses » et non de « joueurs » dans vos présentations de jeux, on sent vraiment que le monde ludique est accueillant pour les femmes (en tout cas beaucoup plus que le monde vidéoludique).

    Bonne année 2021 pleine de chroniques !

  7. Il y aurait beaucoup à dire sur le divulgâchis dans différents domaines.
    Par exemple, il y a des spoils volontaires dans Koh Lanta, et des fans s’amusent à tirer les conséquences sur les épisodes suivants.

    A notre époque de profusion d’information, il est courant d’en savoir beaucoup avant de voir un film, un jeu, une rando.. Et même avant de revoir une personne: il y a au moins 15 ans que des jeunes Google-isent leurs rencontres.

    Du coup, la découverte prend de l’importance, comme l’ouverture du paquet cadeau, qui est pourtant en soi une action dérisoire.
    Le mystère aussi possède un certain charme, à mon sens, croissant.

    D’où le succès des jeux dont c’est la trame (enquêtes, escape). Et l’apparition d’enveloppes complémentaires dans des jeux dont ce n’est pas le coeur.
    Il y a aussi des jeux par abonnement ou on reçoit par courrier postal les éléments au fur et à mesure; incroyable à l’heure du tout immédiat.
    Il y a même des jeux qui ne donnent pas la solution de l’enquête.

    1. « Il y a aussi des jeux par abonnement ou on reçoit par courrier postal les éléments au fur et à mesure; incroyable à l’heure du tout immédiat. »

      Tiens, jamais entendu parler de ça moi, cela m’intrigue et m’intéresse

  8. Bonjour,

    Vu l’annonce de début de podcast, je m’attendais à des chroniques 100% féminines également.

    Inexactitude ou exagération de nos interlocutrices, je suis dans l’impossibilité de le caractériser (le quota de mots de 5 syllabes ou plus, est désormais atteint pour ce podcast) ^^

    Que peut-on faire pour aider notre Ddschtuz préféré ?

    Même si le mot « divulgacher » est bien trouvé, c’est long, pas très beau et tout le monde comprend « spoil » qui est entré dans le langage courant, je trouve qu’on n’est pas obligé de tout traduire, les langues vivent et évoluent en s’empruntant les unes aux autres, des mots disparaissent, d’autres apparaissent, c’est ça qui est beau …

    Bonne année à tous !

    1. Je penche pour l’exagération (ou l’illusion :p) concernant ces dames 😉
      Pour DDSchutz, on a reçu un message des canadiens : si le Tipeee atteint 5000€ ils le relâchent, mais on n’est pas sûr de vouloir… 😀

      Bonne année à toi mon cher JerNiLauLo 😉

      1. Vous voulez pas payer la rançon ?
        Bonjour l’ambiance !!!

        Je vais être obligé de me démerder comme d’habitude

  9. Merci Izobretenik pour le voyage !
    Et meilleures voeux à vous tous en espérant à vous,une meilleure année ludique

  10. Haaaa Inis 🙂 Pas déçu de la chronique, j’ai réécouté avec plaisir Planxty pour fêter ça. J’aimerai tellement mettre la main sur le fameux « Book of Conquest » mais c’est vrai qu’il est plutôt hors de prix. Beaucoup aimé la chronique de l’Acariâtre aussi, ça ma fait penser que c’est comme ça que j’ai réussi à soigner en partie la mauvaise perdante chronique qu’était ma partenaire : avec des jeux qui donnent de toute façon la sensation d’avoir réalisé quelque chose de beau.
    Sinon, meilleure intro de l’univers, mon coeur de révolutionnaire s’est emballé.

  11. Merci et bravo plein de belles chroniques ! Quelques remarques :
    – au sujet de wingspan Europe j’ai réussi a tout rentrer dans la boîte de base (sauf la boîte en plastique vide évidemment 😉
    – intéressante chronique sur le spoil
    – je suis impressionné par le contenu de Utopia , que je trouve bien construit, et passionnant à écouter (bah oui les dinosaures c’est ultracool !)
    – au sujet de l’autosatisfaction et des enfants parfois mauvais perdants , je me pose la question : est-ce que justement le fait d’avoir accompli quelque chose amoindrit la tristesse d’avoir perdu ? Ou bien la frustration est-elle moins violente quand le couperet tombe après un fastidieux décompte de salade de points ?

  12. Bon, la honte, je lache un commentaire 2 mois après le précédent mis sur ces chroniques 122 … de décembre et on va arriver en Avril … Un peu tard pour jouer à Ceci est Un jeu ou vous souhaiter une bonne année 🙂
    Cela permet de mesure l’étendue de mon retard d’écoute podcastique 🙁

    Pour Flavien et les auditeurs intéressés par la culture celte, je ne peux que vous recommander la lecture de :
    Celtes ! Panorama de l’imaginaire celtique, dirigé par Sara Doke aux Moutons Electriques
    https://www.moutons-electriques.fr/celtes-hc
    Les mêmes qui publient Jaworski cité par Flavien !

    Le livre est épuisé chez l’éditeur, mais semble disponible sur plusieurs sites de vente en ligne.

  13. L’aléa, le tri et le tirage au sort …

    Cela fait plusieurs fois que j’entends cette remarque au moment du tirage au sort de Ceci est un Jeu :
    « attention, nous avons bien mélangé les noms avant le tirage au sort » … puis un lancé de dé …

    mais le mélange des noms ne sert strictement à rien mathématiquement parlant 🙂

    il a du sens dans un sac avec les noms écrits sur des papiers, pour éviter l’effet « dernier entré, premier sorti ».
    Mais avec un tirage d’un nb entre 1 et N selon une loi uniforme (je reformule = avec un lancer d’un dé N), le fait que les noms soient triés par ordre alphabétique, de taille, de nombre de lettres, ou d’aptitude à aimer les roll and write, ou autre tri ou mélange, avant le tirage au sort … n’aura aucun effet !

    1. Tu as tout à fait raison.
      C’est juste pour ne pas attribuer toujours les même no à ceux qui répondent très vite ou très tard. Et leur laisser du suspens tant que le nom n’est pas sorti. Mais on pourrait s’en passer effectivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *