Déjà 6 commentaires : Rejoignez la discussion

[PEL 2018] Débrief

Paris Est Ludique : l’un des plus importants festivals de jeux de France !

Ce mois-ci, c’est Fendoel, Benofx et Polgara qui en discutent après s’être croisés au hasard des allées. Vraiment au hasard ? Mais me direz-vous, « PEL est tout petit pour ceux qui aiment comme nous les jeux d’un aussi grand amour« .

1:38:41 - Télécharger le fichier mp3 (90.3 Mo)

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux iTunes. Si vous nous appréciez, notez notre Podcast dans iTunes et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

Retour sur les commentaires

0:02:10 Accéder directement aux commentaires des commentaires

Benofx revient sur les commentaires de la précédente émission Jeux du mois consacrée à When I dream et Château Aventure.

Paris est Ludique – Le festival

0:04:48 Le festival

Des chiffres clés à l’ambiance du festival, la Proxi-Team donne son ressenti sur cette édition de PEL, avec quelques digressions gastronomiques et vestimentaires.

Et aussi quelques remises de prix :

Paris ludiques 2018 :

  • Paris ludique EXPERT : Eric Labouze pour le jeu ANCESTOR
  • Paris ludique FAMILLE : Michel Gonzalvez pour le jeu DEDALE

La 6ème cérémonie de remise de la Patate d’Or, transmise par Matthieu d’Epenoux à Yoann Laurent (Blackrock).

Planet chez Blue Orange

Paris est Ludique – Les Jeux

0:30:32 Les jeux

Entre deux coups de soleil, Benofx a joué à :

Galerapagos chez Gigamic

Entre deux selfies, Fendoel a joué à :

« Débrouille toi » chez Le droit de perdre.

Entre deux passages à la buvette, Polgara a joué à :

Dark Soul

 

 

6 nombreux commentaires pour [PEL 2018] Débrief

  1. Salut ! Merci pour cette chronique, encore une fois de qualité.

    Je rejoins Polgara sur le snack, un sandwich dans le sac est bienvenue car faire la queue pour une merguez/frite (à un prix pas forcément attractif qui plus est) ne vaut clairement pas le coup.
    Par contre petit bon point, la queue « boissons » qui était souvent vide (car pas forcément visible) était bienvenue ;).

  2. Les résultats des votes des Jeux de Demain avaient été annoncés lors d’une cérémonie de remise de prix vers 17h le dimanche.
    Trouve le code… et ouvre le coffre n’a pas gagné et n’ayant pas vraiment pu jouer aux jeux des autres, je dois avouer ne pas avoir retenu les gagnants. 😉
    Pour Planet, il s’agit de Dodécaèdres, plus généralement appelés dés à 12 faces. Et le jeu se fait sur 12 tours, à la fin notre planète est « complète ». J’y ai joué à 4 dont mon grand de 10 ans et ça a marché très bien pour lui aussi. L’interaction reste certes assez limité à part « prier » pour que celui qui choisi avant nous ne prenne pas LA tuile intéressante qu’on a repéré. Reste qu’à la fin on a été tous satisfait de notre partie et on a regardé nos planètes respectives.

    Nous avons joué au Deckscape que j’avais pris (Celui du Temps) lors d’une après-midi jeu la semaine d’après. Cela a très bien tourné aussi à 5, les cartes sont très didactiques sur le début, formant un tutoriel d’utilisation du jeu qui s’intègre parfaitement. Pas mal d’énigmes différentes, une division en 4 paquets (et donc 3-4 énigmes réalisables en parallèle), ce qui fait que même à 5 on n’a jamais eu un moment sans pouvoir réfléchir car on n’a pas possibilité de visualiser une énigme.

    PeL c’est un festival super sympa où on peut jouer et faire des supers rencontres, les auteurs et éditeurs sont super abordables et accueillants.

    A plus, et d’ici là jouez bien !

  3. Merci pour le retour PEL !
    Je vais faire mon chiant, mais prenez le pli de rappeler la fiche signalétique après votre présentation svp, et pas seulement le prix Philibert. 😉

    Pour Dark Souls, je suis d’accord avec le côté prix, temps de jeu, etc.
    Mais je pense que le test en salon n’est pas concluant, car sur les quelques explications, il y avait plusieurs erreurs de règles. Surtout le fait que l’on choisit qui joue, ce n’est pas le cas, on joue dans l’ordre. (par contre, on choisit qui « défonce » la porte d’entrée).
    Ensuite, il faut comprendre les persos, le « héros » aka le prêtre est un soigneur, il ne va pas taper sur les ennemis, le « Knight » est un tank il prend l’aggro et il se place tactiquement, « l’assassin » il frappe à distance et il fuit, et pour finir le Warrior, il bourrine… C’est comme dans le jeu-vidéo, en fonction de la classe choisie, on joue différemment.

    Après, niveau prix, c’est effectivement plus de 100 Euros, mais par exemple pour notre première campagne, nous avons mis près de 25 heures de jeu réparti sur 4 dimanches après-midi grâce au système de sauvegarde.
    ça réduit déjà le prix à 4 euros de l’heure, et quand on fera la seconde campagne, on réduira encore le prix, donc c’est correct.
    Ne pas oublier que ça part d’un Kickstarter, il faut plus le comparer à un Gloomhaven qui coûte plus du double en boutique…
    Après, les goûts et les couleurs hein.

    Enjoy !

    1. Hello Syuveil

      Merci beaucoup pour ces précisions sur DS, cela me rassure un peu car nous avions trouvé cette partie des règles un peu bizarres sur le moment. Sur le fait d’avoir un rôle spécifique comme dans un MMO, je ne suis pas 100% convaincue que cela fonctionne aussi bien dans un j2s j’y vois un petit quelque chose de frustrant parce que là c’est vraiment poussé à l’extrême.
      Sur le prix je comprends ton argument et ça marche pour autant que tu sois sûr d’avoir un groupe de joueurs fiables pour finir la campagne. Je ne te cache pas que je n’ai pas assez été conquise par mon bout de partie pour avoir envie de m’y investir plus.

      Ceci dit le jeu retranscrit bien l’univers visuel si particulier du JV et c’est un bel objet.

      A bientôt, au sanctuaire de Lige-Feu ou ailleurs !

      Polgara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *