Déjà 14 commentaires : Rejoignez la discussion

N°134 – Chroniques

Quoi ?! Les chroniques de février sortent en mars ? Cette modification du calendrier n’est pas due à un retard de la Proxi-Team ou à une brèche spatio-temporelle mais à l’actualité cannoise. Alors pour se remettre de 4 jours intenses à marcher dans les allées du Festival International des Jeux, installez-vous confortablement, c’est Pèrekastor qui vous raconte les chroniques ce mois-ci avec Polgara.

Pour nous soutenir, nous remercier ou encore nous encourager, vous pouvez le faire via uTip (https://utip.io/proxijeux) ou PayPal (https://www.paypal.me/proxijeux)

02:15:59 - Télécharger le fichier mp3

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux Apple Podcast. Si vous nous appréciez, notez notre Podcast dans Apple Podcast et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

0:02:53 Le retour sur les commentaires

Le retour sur les commentaires des chroniques 133.

0:11:31 Glossaire ludique : la définition du mois

Le mot du mois est immersif.

Le Teignard et Meyklar Meyklar

0:12:32Accès direct

Meyklar n’a pas été au FIJ mais pour compenser, il a joué à Flotilla !

Plateaux Numériques Fendoel Cyrus

0:21:14Accès direct

Dans ce nouvel épisode des plateaux numériques, Fendoel nous présente Shards of Infinity. Un deck building avec rivière localisé et distribué par iello.

 

L’interface avec des couleurs flashy !

 

Battre l’IA Hard reste faisable…

Les liens qui vont bien sont ici:

Autour du jeu Flavien

0:34:21Accès direct

Pour ce nouvel épisode, Flavien vous fait naviguer autour de Black Fleet (Sebastian Bleasdale | Denis Zilber | Space Cowboys), un jeu où dans les mers des Caraïbes vous devez transporter des marchandises d’un port à l’autre pour engranger des points de victoire, mais aussi attaquer les navires des autres pour leur piquer des marchandises et les couler. Au programme ce mois-ci donc, des frégates, des galions, des doublons, des pirates et des Caraïbes.

Morceaux utilisés en fond : The Longest Johns – « Santiana » ; Lou Killen – « Sheffield Apprentice » ; Running Wild – « Black Hand Inn » ; Lucas Pope – « Escape » ; Justin E. Bell – « The Sea and Her Love » ; Klaus Badelt – « He’s a Pirate » ; Erich Wolfgang Korngold – « Peter Blood (Main Title) » ; Michael Z. Land – « Intro and Opening Themes » ; Ken Lagace & David Wise – « Tavern Theme 3 » ; Brian Tyler – « A Pirate’s Life » ; Robin Beanland – « Main Theme (Sea of Thieves) » ; Copilot Music + Sound – « The Drunken Whaler »

Jingles : The Beach Boys – « I Get Around »

Les analyses du Pionfesseur lepionfesseur

0:59:44Accès direct

Ce mois-ci Le Pionfesseur se focalise sur la différence entre la stratégie et la tactique. Deux termes militaires qui sont très souvent utilisés dans le milieu du jeu.

 

 

C'est l'Histoire d'un jeu Polgara Hammer

1:14:46Accès direct

L’Angleterre est décidément un pays aux multiples inspirations pour Polgara et Hammer, et cette fois c’est à l’époque de Shakespeare et du théâtre élisabéthain que nos deux chroniqueurs vous emmènent pour une nouvelle pérégrination ludo-temporelle.

Le jeu de RV Rigal, édité chez feu Ystari Games, est l’occasion de revenir sur l’évolution de l’art théâtral au temps de Elisabeth Ire et de ses successeurs, de remettre l’œuvre du Barde dans son contexte historique tout en nous raccrochant, comme d’habitude, aux éléments du jeu de ce mois qui nous servent de fil rouge dans cette chronique.

La reconstitution moderne du théâtre du Globe à Londres, un lieu où Shakespeare exerça ses talents de dramaturge et d’acteur

Soliloque Zephiriel

1:39:10Accès direct

La terre est en danger, des formes de vies intelligentes sont apparues dans le ciel bleu et n’ont qu’une envie : détruire tous les humains. Ce mois-ci, je vous fait rentrer dans la peau d’un John Connor avec Under Falling Skies !

Un jeu d’onanisme ludique classé expert chez Iello qui va vous retourner les neurones et qui propose une jolie campagne !

Kaigai Games Izobretenik

1:52:13Accès direct

Cette fois-ci, dans Kaigai Games, Izobretenik revient sur un jeu de Mike Fitzgerald, publié par Eagle-Gryphon Games et récemment financé sur la plateforme Kickstarter. L’auteur n’est pas un débutant en matière de jeux de plis puisqu’il avait créé le génial Diamonds, chez Stronghold Games. Voyons voir si le petit nouveau a de quoi concurrencer son excellent prédécesseur.

Faux Diamonds, niveau graphisme, on est d’accord qu’on a déjà vu mieux…

 

Le grand prédécesseur, le bien nommé Diamonds, un excellent jeu de plis du même auteur.

Ceci est un jeu CargoToaster

1:59:02Accès direct

CargoToaster vous invite à découvrir la nouvelle énigme de « Ceci Est Un Jeu ». Une énigme sonore à base d’extraits musicaux, de répliques de films, de génériques TV etc.. où le but du jeu est de trouver le jeu de société auquel les extraits font référence !

Saurez-vous trouver le jeu en question ?

Pour envoyer votre réponse, c’est ici (date limite : 18 mars 2022)

Sources des extraits sonores :
1. Génériques et jingles

2. Ceci est la réponse

La réponse du mois dernier était Pique Plume (1997), de Klaus Zoch

 

Jeu de société Pique plume Gigamic pour enfant de 4 ans à 7 ans - Oxybul éveil et jeux

Pique Plume – L'ANTRE

Vous pouvez ici consulter la liste des extraits de cette précédente énigme.

 

2:07:13 Réécouter l'énigme

3. L’Énigme du mois

Pour envoyer votre réponse, c’est ici (date limite : 18 mars 2022)

  • « La chanson de Georgie (Générique) » de Marie-Noëlle Neveu
  • Starbuck , film réalisé par Ken Scott, 2011
  • « Je mange », Oldelaf
  • Jean de Florette, par Claude Berri,  1986
  • La Petite Sirène, des studios Disney, 1989
  • Kaamelott, Le Pain, S01E68, par Alexandre Astier
  • « J’aime les moches » par Max Boublil

14 nombreux commentaires pour N°134 – Chroniques

  1. Pareil que polgara, je suis content de connaître la différence entre stratégie et tactique! Merci pionfesseur!

  2. Coucou Proxi-Jeux et désolé Polgara pour mon dernier commentaire bien mal compris !
    Dommage que nous n’ayons pas pu échanger au FIJ, sauf du regard quand je discutais avec Fendoel. Une prochaine fois j’espère !
    Plus simplement, je voulais faire remarquer que ton retour après Zéphiriel tranchait avec son enthousiasme débordant. Ou, dit plus simplement : Zéphiriel est vraiment hyper à fond quant il est engoué ! C’est sa marque de fabrique j’ai l’impression. C’est surprenant mais c’est chouette que vos voix ne soient pas toutes lissées pareil à la FIP. Cela m’a marqué à l’écoute et j’ai voulu partager en allant bien trop loin dans le montage d’une fausse polémique. N’est pas Meyklar qui veut, vraiment désolé…
    Sinon je ne travaille pas pour la concurrence, j’en serais bien incapable ! En vrai je suis un collègue éloigné de Cyrus, il pourra t’en dire plus ;-). Sans rancune j’espère ?

  3. En ce qui concerne l’analyse de pionfesseur, je suis d’accord sur les notions générales décrites mais pas du tout d’accord avec la phrase « les jeux abstraits sont trop calculatoire donc 100% stratégique.
    Non-> calcul =tactique et non pas strategie.
    Et puis mettre dans le même sac tous les jeux abstraits c’est méconnaître le sentiment de jeu de chacun. Les dames, awale sont quasi purement calculatoire donc 90%tactique 10%strategie. Les échecs, c’est plutôt 50 50 et le go 80% stratégie et 20%tactique. Plus l’arbre des possibilités a chaque s’élargit moins il est facile de calculer et donc les joueurs font plus appels à des notions de stratégie de jeu que purement calculatoire.

    Autre illustration : les ordinateurs de force brute de calcul sont devenus rapidement très bon dans des jeux tactiques (dames, awale,etc) avec le calcul pur, puis les échecs (deep boue) alors qu’avec le go la force brute de calcul ne donnait pas grand chose. Il a fallu que Google créé une AI Alphago et alphazero qui ont « appris » des notions de stratégie par apprentissage pour surpasser l’humain stratégiquement au go.

    Il ya également confusion dans ce que je comprends dans la chronique entre jeu abstrait et jeu a information total/partielle. Ce n’est pas parce que le jeu est à information totales qu’il est abstrait (Monopoly) et vice versa (stratego, dominos). D’ailleurs, selon lui, quelle est la définition de jeu « abstrait’ puisque de toute façon tout matériel du jeu n’est là que pour chacun des joueurs ait l’information à chaque instant de l’état de la partie.

    1. C’est étonnant que tu considères que les jeux calculatoires soient des jeux purement tactiques.
      Si je reprends vite fait les définitions données par Pionfesseur :
      – La tactique met en avant les réactions face à un événement immédiat
      – La stratégie pose un chemin vers la victoire sur le long terme

      Si nous sommes tous d’accord sur cette définition, alors pourquoi les jeux calculatoires, qui permettent de prévoir nos coups sur plusieurs tours à l’avance, ne sont pas stratégiques ? A partir du moment où on peut théoriquement poser l’arbre complet des possibilités (même si c’est humainement impossible), alors un tel jeu ne laisse plus du tout la place à la tactique, non ?

      En ce qui concerne le ratio tactique/stratégique des jeux cités, je ne peux que te croire sur parole, ne les pratiquant que très peu.
      Néanmoins, il me semble que ce ratio est variable, car il dépend du niveau de la pratiquante :
      Un débutant aura tendance à réagir face à une situation qu’il n’aura pas prévu (tactique), là où un grand maître aura déjà imaginé sa stratégie jusqu’à la victoire, avant même d’avoir joué le premier coup.

      Enfin, en ce qui concerne la notion de jeu abstrait, le Monopoly n’en est pas un : cartes cachées, hasard important… Stratego n’est pas non plus un jeu abstrait pour moi, car la disposition des pions sera différente entre les 2 joueurs.
      Un jeu abstrait doit proposer (si j’ai bien compris) une configuration identique pour tous les joueurs. Il ne peut donc pas y avoir de chance qui entre en jeu. En conséquence, sauf cas qui ne me vient pas en tête, on ne verra jamais de dés, de cartes ou d’asymétrie dans un jeu abstrait.

    2. La définition d’un jeu mécaniquement abstrait en théorie des jeux est « sans hasard ni information cachée » (l’information y est parfaite (les actions connues, donc non simultanées) et complète (les éléments de jeu sont visibles dès le début de la partie).
      Cela en fait de facto un jeu calculatoire puisque l’arbre des possibles est entièrement calculable.
      Exemples de jeux abstraits d’un point de vue mecanique : Les Echecs, les dames, Santorini , Patchwork, TerraMystica, Photosynthesis, Caylus , Endeavour, Hive, Kang, Onitama,…

  4. Bonjour.
    Une remarque : Zéphiriel ne finit jamais sa chronique avec le fameux « Jouez bien ! ». Qu’on le mette au bûcher
    Sinon, encore d’excellentes chroniques (Mention spéciale pour l’histoire de Shakespeare et du théâtre). Bravo pour tout ce travail !

  5. Merci pour les chroniques !
    Mention spéciale à la piraterie ‍☠️ 🙂

    La pastille strategie / tactique est très intéressante également, et je suis en phase sur la distinction opportunisme court terme / planification long terme .
    D’un point de vue militaire la tactique est à la bataille ce que la stratégie est à la guerre.
    Une vision originale du sujet est de considérer un placement spatiale comme de la tactique , et un placement temporel comme de la stratégie.

  6. @Zephyriel : au sujet de la PROGRAMMATION : il s’agit d’une mécanique bien spécifique (choisir ses actions à l’avance pour le tour suivant, sans possibilité de les modifier).
    A ne pas confondre avec la PLANIFICATION des actions (qui peut évoluer en réponse aux actions des autres joueurs, ou bien au gré des pioches/lancés) , qui est plus du ressort de la stratégie

    1. Super aussi l’histoire d’un jeu avec Shakespeare. Je ne connais pas ce jeu, la chronique est intéressante mais j’ai du mal à saisir si le jeu est fait pour moi en fait.
      Peut être qu’il serait bon de préciser s’il s’agit d’un jeu familial ou expert ? Compétitif ou coopératif ? Jeu de course ou salade de points ? Mecanique de pose d’ouvriers, d’enchères , collection,… ?
      Enfin, Dans quelle mesure le thème se retrouve t’il dans les mécaniques ?

  7. Hello,
    Merci pour cette nouvelle émission des Chroniques, toujours aussi agréable à écouter !

    @Flavien, je sais qu’il ne faut pas parler de Stevenson, mais la série Black Sails est top, et aussi sa bande son !
    Sinon, pour parler corsaires, courses de bateaux, même si c’est ici sur un périmètre plus large que l’ile de la Tortue, et plutôt sur les guerres navales de l’époque napoléonienne, il y a la série de livres de Patrick O. Brian, dont on a tiré le film Master and Commander avec Russell Crowe (2003).

    Et pour lire davantage de livres mêlant SF et récits de pirates, pour faire de la pub à des amis, l’excellent « les Pilleurs d’Ames » de Laurent Whale, dispo en poche, collection Hélios 🙂 🙂
    https://www.moutons-electriques.fr/pilleurs-ames-poche

    @Lepionfesseur, en théorie des jeux, une tactique est souvent défini comme un choix simple (quel mouvement effectuer, quelle carte jouer, …) alors qu’une stratégie est vue comme une agrégation, une séquence de tactiques.
    Maintenant, lorsque les gens parlent de « jeu de stratégie' », est-ce que le terme stratégie est utilisé dans ce même cadre ? J’ai l’impression qu’il s’agit plus d’une dénomination « grand public » (tendance 1980, Jeux et stratégies, mais pas grand monde de ProxiJeux ne devait être né à cette époque :-)) et pas un terme des théoriciens du domaine.

    @Polgara et @Hammer, votre chronique est super bien écrite, bon mélange d’Histoire et de Jeux, ca donne envie de découvrir le jeu Shakespeare !

    @Zephiriel : comment se situe la grosse boite de jeux de Under Falling Sky par rapport à la version « light » PNP que j’ai imprimée, mais pas encore sorti de sa pochette … ?

    PS: lorsqu’on joue à un jeu solo en buvant des bières, est-ce que l’on fait parti du groupe des Alcooliques Onanistes ?

    @Izobretnik, merci d’avoir parlé de Mike Fitzgerald, que j’ai cité dans les commentaires du HS133 pour ses Mysteryrummy, versions du rami remis en contexte historique … il ne m’en manque qu’un dans cette collection, le dernier !
    Je vais donc aller voir du côté de Diamonds maintenant, avant de tenter le « faux » …

    PS : une astuce pour que je lise vos podcasts avant ceux des concurrents, mettez des noms de fichiers qui commencent par des chiffres … le lecteur de ma voiture passe les mp3 par ordre alphabétique des noms de fichier… et donc le 17309-10.03.2022 de Blockbuster FI passera toujours avant le SLGJ_18_RencontreCosmique que je n’ai toujours pas réussi à écouter 🙂 🙂 🙂

  8. Toujours un grand plaisir de vous écouter !
    Une petite anecdote qui n’intéresse que moi, donc qu’il faut absolument partager : j’écoute régulièrement vos chroniques en vitesse x0,9 , donc plus lentement que le flux normal. En effet il m’arrive régulièrement de passer des podcasts anglais, pour lesquels je ralentis le débit. Et comme j’oublie de le remettre à niveau, vos MP3 durent souvent plus longtemps qu’ils ne devraient.
    Plus c’est long plus c’est bon

  9. Salut, j’ai tellement de retard d’écoute que pour une fois que j’ai la réponse à l’énigme, je ne peux meme pas y répondre car le questionne est clos, ce qui est un peu injuste, car y a marqué date limite 18 mars, c’est pas 18 mars minuit ??? je suis tristesse !

    Sinon merci Le Pionfesseur pour cet éclaircissement.

    Et je ne remercie pas Polgara, je ne jouerais plus jamais à Ascension et avec le CULtiste de la même manière …

    Zéphiriel est tellement enthousiaste, qu’il pourrait vendre ce jeu meme à qqun qui n’en a pas besoin, juste trop fort !

    A+

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.