Déjà 9 commentaires : Rejoignez la discussion

N°105 – Chroniques

En ce printemps tant attendu, les Sam et Frodon du j2s, aka ddschutz et Polgara, vous proposent de les accompagner et vous présentent les chroniques pour les joueurs de 3 à 99 ans.

Pour nous soutenir, nous remercier ou encore nous encourager, vous pouvez le faire via Tipeee (https://www.tipeee.com/proxi-jeux) ou PayPal (https://www.paypal.me/proxijeux)

1:40:09 - Télécharger le fichier mp3 (147.7 Mo)

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux iTunes. Si vous nous appréciez, notez notre Podcast dans iTunes et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

Un commentaire pour les gouverner tous

Mes précieux commentaires !

La communauté des joueurs

Dans la Comté ou en Mordor, vous trouverez bien un festival pour accueillir votre fellowship.

Plateaux numériques

0:10:18 Plateaux numériques

Fendoel revient sur un succès du financement participatif, l’application Evolution the video game, adaptation du jeu de société Evolution. Un graphisme et un gameplay soigné, un jeu gratuit à essayer, bref, pas mal d’arguments en faveur de adaptation.

L’écran de démarrage
Une interface soignée
Un jeu où on apprend des choses

Les liens qui vont bien:

AndroidiOS, Steam et Philibert.

 

Si le jeu m’était conté

0:18:54 Si le jeu m'était conté
Il était une fois un monstre ayant perdu le contrôle de ses émotions qui va voyager dans les différents univers de ses sentiments afin d’y remettre de l’ordre. Il pourra notamment compter au cours de son périple sur l’aide d’une petite fille prête à le rendre unicolore pour chaque émotion, le monstre étant devenu multi-couleur du fait de ses confusions.

Le Monstre des couleurs
Crédit Musique : Myuu – Reversion 2015

Joueur d’ailleurs

0:25:39 Joueur d'ailleurs

le logo du Spiel des Jahres

Depuis le temps qu’il le mentionne dans sa chronique, Hammer était bien obligé de lui consacrer un épisode entier : ce mois-ci il nous parle du « Spiel des Jahres« , l’Oscar du jeu de société, de l’histoire de ce prix mais aussi de ce qui se cache derrière. L’association « Spiel des Jahres e.V. » a été fondée en 1978 par Jochen Corts, Harald Fritz, Walter Luc Haas, Dieter Hasselblatt, Jürgen Herz, Bernward Thole et Tom Werneck. Le premier jeu récompensé fut « Le lièvre et la tortue » de David Parlett en 1979.

remise du Spiel des Jahres en 1979
En 1979, la ministre de la famille Antje Huber (g.) remet le premier Spiel des Jahres à Erwin Glonegger (m.) de chez Ravensburger et à l’auteur du jeu David Parlett (d.)

Au fil des ans, des prix spéciaux ont été décernés par le jury, comme le prix du plus beau jeu, par exemple pour « Müller & Sohn » en 1986…

le jeu "Müller & Sohn" de 1986
« Müller & Sohn » aux éditions Perlhuhn, sacré « plus beau jeu » en 1986… vous avez vu ces jolis pions en bois ?

Le mot allemand du jour : die Auszeichnungla distinction, le prix

Vieilleries

0:42:14 Vieilleries

Dany vous invite ce mois-ci à voyager dans un temps où le punk n’était pas encore mort : en 1977 pour la découverte d’un petit jeu d’Alex Randolph : Foxy.

Les Analyses du Pionfesseur

0:48:37 Les Analyses du Pionfesseur

Ce mois-ci, le Pionfesseur s’attaque à un sujet piquant : les jeux utilisant d’une manière ou d’une autre la douleur corporelle.

 

 

Les jeux cités (vous pouvez chercher chez Philibert mais malheureusement la plupart ne sont pas disponibles à l’heure où la chronique paraît)

  • Lightning Reaction
  • Shocking Roulette
  • Shocking Memory
  • Shocking Quiz
  • Jungle Speed
  • Spiky Dastards

Parmi les jeux vidéo hybrides :

  • Tekken Torture
  • PainStation
  • The Legshocker
  • Tazer Tag
  • Knife to Meet you
  • No Pain No Gain

 

L’article de Gus & Co sur les blessures absurdes que l’on peut se faire par accident en jouant à des jeux de société : https://gusandco.net/2018/02/16/jeux-de-societe-danger-accident/

 

Le site ShakeThatButton qui recense des jeux à contrôleurs alternatifs : https://shakethatbutton.com/

 

Joueurs nés

1:02:08 Joueurs nés

Ce mois-ci, Polgara prépare l’interview 106 et vous propose deux jeux de Marie et Wilfried Fort, le couple d’auteurs vainqueur de l’As d’or du jeu enfant au dernier FIJ avec Mr Wolf :

  • Farmini pour les apprentis fermiers et apprentis stratèges édité par Loki :

Ludo Incognito – Le placement d’ouvriers

1:14:20 Ludo Incognito - Le placement d'ouvriers

Malheureusement l’Acariâtre n’a pas pu se rendre disponible pour réaliser l’épisode du mois. Heureusement deux individus ont proposé de le remplacer au pied levé (et pour pas un rond).

On les écoute donc argumenter sur la place prépondérante du placement d’ouvriers dans le panthéon des jeux de gestion, tant chez les joueuses que chez les expertes du domaine.

Sont cités dans cet épisode :

  • Le Top 100 de boardGameGeek
  • Les proportions respectives des mécaniques des jeux du Top 100 bGG :

    Proportions des mécaniques des jeux du top 100 GG sous forme de nuage de mots
  • La chronique « Joueurs d’ailleurs » d’Hammer consacré au prix Spiel Des Jahres dans le présent épisode
  • Les lauréats du prix expert/connaisseur de Spiel des Jahres depuis la création du prix (en gras les jeux de placement d’ouvriers) :
    • 2006 : Caylus
    • 2008 : Agricola
    • 2010 : Un monde sans fin
    • 2011 : 7 Wonders
    • 2012 : Descendance
    • 2013 : Andor
    • 2014 : Istanbul
    • 2015 : Broom Service
    • 2016 : Isle of Skye
    • 2017 : Exit The Game
    • 2018 : Les Charlatans de Quedlinburg
  • Les lauréats du International Gamers Awards depuis 2006 (en gras les jeux de placement d’ouvriers) :
    • 2006 : Caylus
    • 2007 : Through the Ages: A Story of Civilization
    • 2008 : Agricola
    • 2009 : Le Havre
    • 2010 : Age of Industry
    • 2011 : 7 Wonders
    • 2012 : Trajan
    • 2013 : Terra Mystica
    • 2014 : Russian Railroads
    • 2015 : The Voyages of Marco Polo
    • 2016 : Mombasa
    • 2017 : Great Western Trail
    • 2018 : Rajas of the Ganges

Kaigai Games

1:24:47 Kaigai Games

Ce mois-ci, Izobretenik va vous parler d’une boîte d’Escape : Code:box2. La mode des Escape games a aussi frappé le Japon depuis des mois. Les Exit semblent être plus appréciés que les Unlock ici, mais ce n’est pas forcément le reflet du vrai. Les boîtes de jeu japonaises elles aussi se taillent une belle part de ce marché, avec plusieurs séries sorties ces dernières semaines. Code:Box2 propose un matériel impressionnant pour le tarif demandé et j’avais donc envie de vous en parler, après avoir passé quelques heures à résoudre ses énigmes.

Le matériel de cette deuxième boîte !
La boîte !

 

 

9 nombreux commentaires pour N°105 – Chroniques

  1. Un commentaire de Polgara à Polgara : en t’écoutant j’ai tiqué sur Z ! C’était bien à I comme Icare de Verneuil auquel je pensais
    Me suis trompée de lettre

    1. Merci Polgara d’avoir rectifié ! Voilà, arrivée à un certain âge la mémoire te fait défaut, allez hop une petite décharge électrique pour la peine !

  2. Salut les loulous,

    Encore une fois, je salue le segment de Hammer, qui est super bien documenté. C’est l’incontournable de cet épisode 105. Ce qui m’impressionne, c’est que les SdJ sont rarement des feux de paille de la hype dont on ne parle plus quelques mois plus tard (à quelques exceptions près). On a quand même surtout des références solides du hobby.

    Beau boulot de la part du Pionfesseur qui arrive à se renouveler en s’attaquant à des sujets originaux. On sent l’anticipation du week-end Proxi-Jeux et de son infâme shocking roulette.

    Bisous les loulous,

    1. Les chroniques ne seraient pas les chroniques sans un commentaire de Tuin ! Toujours un mot gentil pour les chroniqueurs, ça fait chaud au cœur, merci à toi !

    2. Je me joins à Hammer pour te remercier pour ce commentaire 🙂

      Pour info c’était Lightning Reaction et non Shocking Roulette qu’on avait testé au week-end Proxi-Jeux, je n’ai malheureusement jamais pu essayer les autres jeux que j’ai cité

      1. Ah oui, j’ai oublié de mentionner que j’ai trouvé très pertinente l’assimilation des jeux à boire dans les jeux qui infligent une douleur corporelle. Bien vu !

  3. Quoi, pas de chronique Méludique ? Mais que fait Lynriia ? Trop bidon le mot d’excuse !
    Bon heureusement il y a les interviews du FIJ pour entendre sa voix… ouf !

    Sinon +1 pour Hammer et sa chronique super-documenté (+ les interludes du fiston)

    +1 aussi pour Polgara et sa chronique Joueurs nés

    1. Salut Matthias !
      Pour une fois que ma maman me signait un mot d’excuses… 😀
      Malheureusement je risque d’en avoir un autre pour ce mois d’avril où mon planning ne me permettra sûrement pas d’enregistrer un Méludique… :'(. Période très chargée, j’en suis navrée !
      Mais je reviens vite c’est promis (sauf si une trachéite sauvage refait son apparition et me prive de ma voix pendant 10 jours encore… hm hm !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *