Déjà 22 commentaires : Rejoignez la discussion

[Dossier] Sport et Jeux

Eh non,vous ne rêvez pas ! La Proxi-team se met au sport et vous en fait profiter !

Introduction

Dans ce dossier, réalisé en direct live du studio de Cyrus, et après un bon échauffement, Cargo, Cyrus et Le Pionfesseur vont vous faire transpirer ! Le sport, c’est comme le jeu : c’est sérieux. Nos athlètes se sont préparés pendant de longues soirées pour vous proposer un show digne des Jeux Olympiques ! Alors ne mégotez pas sur les commentaires. Que la ola se dresse de la tribune sud à la tribune nord ! 3… 2… 1… GO !

Écouter l’émission

2:19:29 - Télécharger le fichier mp3

Pour soutenir le fonctionnement de Proxi-Jeux

Pour nous soutenir, nous remercier ou encore nous encourager, vous pouvez le faire via PayPal ou nous contacter pour réaliser un virement bancaire.

S’abonner aux podcasts diffusés par Proxi-Jeux

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux Apple Podcast. Si vous nous appréciez, notez notre Podcast dans Apple Podcast et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

Retour sur les commentaires du dossier précédent

0:03:41Retour sur les commentaires du dernier dossier
Le dossier précédent était consacrée à l’immersion dans le jeu de société. On en reparle rapidement, et vous pouvez consulter les commentaires relatifs à cet épisode ici.

Les interventions des chroniqueurs

0:16:20Passés sportifs des chroniqueurs

Après quelques squats et, bien sûr, une petite centaine de pompes, la team se lance dans ses chroniques.

0:20:18Cargo - Limite entre sport et jeu

Cargo s’est plongé dans les textes officiels et tente de nous expliquer ce qui différencie un jeu d’un sport.

Le jeu de société est-il un sport ?
Si ce n’est pas le cas, pourquoi ?
Et surtout LA question que l’on se pose tous : que faut-il à RACE FOR THE GALAXY pour qu’il devienne un sport olympique ?

Cargo s’est organisé afin de répondre aux mieux à ces questions et a décomposé cela en plusieurs étapes :

1:05:15Cyrus - Comment retranscrire les sensations d'un sport dans un jeu de société ?

Cyrus passe en revue, les jeux de société qui simulent des sports et tente une analyse sur les composants mécaniques qui procurent des sensations proches de celle du sport simulé.

On parle de sport de précision et de concentration.

Il est également question de jeux sur les sports d’endurance.

Ensuite, on bascule sur les sports d’explosivité.

Petit détour par les sports mécaniques.

Et enfin, les sports qui nécessitent coordination et cohésion.

1:51:48Le Pionfesseur - Les jeux sur le thème du sport mais dans lesquels on ne pratique pas le sport

Pour finir, Le Pionfesseur aborde le sport par ses à côtés et parle donc de comment les jeux abordent les sports sans aborder leur pratique.

Les jeux cités :

  • Les jeux de paris sportifs
    • Downforce
    • Ready Set Bet
    • Long Shot
    • Turfmaster
    • Horse Fever
    • Paquet de Chips
  • Les jeux de gestion d’une équipe / d’un club
  • Les jeux ayant juste l’imagerie du sport
    • Dobble
    • Maskmen
  • Inclassable
    • Predict-a-Ball

Conclusion

Obtenir un bon de réduction à la Caverne du Gobelin

2:15:30La question du Gobelin

Après une écoute attentive de l’émission, récupérez votre code de réduction de 5€ valable à la Caverne du Gobelin à partir de 40€ de commande.

22 nombreux commentaires pour [Dossier] Sport et Jeux

  1. Dans les critères pour définir comme sport, j’ajouterais: public, avec supporters. Ça marche pour l’e-sport, les Échecs par exemple.

    Pour les subventions, le nombre de licenciés est important.
    Donc, oui, comme vous l’évoquez, quand les Échecs ont eu l’agrément, la fédération a évidemment eu intérêt à faire adhérer + de membres.
    L’agrément comme sport olympique multiplie le montant de façon importante (facteur 4 de mémoire).
    Pour les Échecs, je ne sais pas si la reconnaissance par le CIO explique en partie la grosse subvention.

    Les jeux d’analyse frénétique, c’est à la fois physique et mental. Donc, il faut tenter de les faire reconnaître comme sport!

    1. Merci pour ton retour.
      Je pense que la présence de public et de supporters rejoint l’existence de compétition et de popularité de la discipline mais c’est bien vu.

    1. Nous aurions bien aimé, mais les filles de l’équipe ne se ont pas montrées volontaires sur ce dossier. Ce n’est que partie remise sur un autre dossier évidemment !

  2. Autre simulation de sport : ninja académie simule une école de ninjutsu.
    Les épreuves simulent différents aspects de l’art martial : la concentration, l’agilité, la rapidité etc…

  3. Etant prof’ d’EPS je me sens directement concerné par le sujet et j’ai des choses à dire (attention pavé);

    1) La définition d’un sport?
    En première année de STAPS à la fac, il y a un UE nommé « histoire & étymologie du sport », et clairement la conclusion est la même que vous dans votre dossier de 102 pages… Tout le monde colle ce qu’il veut, c’est un mot très récent car finalement le sport était qqch de désintéressé, pas utile forcément, on appelait ça… bah des jeux (d’où le fait qu’on appelle l’évènements « jeux olympiques » et non « sports olympiques »). Il y avait d’ailleurs pleins d’épreuves pas physique du tout comme le concours de poèmes aux jeux antiques, de pêche à la ligne début 1900 ou le fameux… tir au canon….
    Personnellement, (donc avis purement subjectif) je suis assez d’accord avec la définition qu’un sport doit être une activité à dominance physique. Il faut y avoir comme élément principal de la réussite une qualité motrice (coordination, réflexe, puissance, force, explosivité, précision etc….). Ce pourquoi je n’ai absolument aucun problème à voir des activités considérés comme un sport tel que les fléchettes, billards, jeu de billes, carrom, l’e-sport, la mailloche de la fête foraines aussi si vous voulez ! Toutes ses activités mettent en avant une compétence physique. Il faut évidemment qu’il soit réglementé, organisé, suffisamment populaire et qu’il y ait des compétitions. Pour moi, le joggeur qui court juste pour lui un matin sur deux bah il fait de l’entretien/activité physique, il n’est pas en compétition. J’ai du mal avec le langage commun où l’on dit qu’on a fait du sport pour tout et n’importe quoi… exemple; « ha bah le déménagement au 3ème étage était rude, c’était du sport ! ». Donc chaque métier qui met en jeu le corps est un sport??? Le soudeur? le maçon? etc…
    Le cas des échecs est particulier, il est très ancien, a su se justifier par sa popularité et comme à l’époque la définition de sport était encore moins clair ça passait. Mais les arguments « oui y’a des études qui prouvent qu’ils se sont dépensés à chaque tournoi ». Mouais…. Je ne remets pas en question l’intérêt physiologique, clairement, le corps consomme beaucouuuup de calories (je le vois avec mes élèves à la fin d’une heure de défi « kangourou des maths » par exemple). Il y a une gestion du stress, et pleins de choses positives sur le corps c’est évident. MAIS, c’est d’ordre physiologique et un entrainement plus mental à mon gout. Il n’y a aucun entrainement physiques nécessaires, aucune habileté motrice nécessaire. Que tu places ton pion en 2 secondes ou 5 ne change rien (oui je sais y’a le blitz m’enfin), qu’il soit placé avec la main gauche, droite ou avec les dents, lancé avec un 360 pour atterrir niquel ne change rien. Ma conclusion c’est qu’il faudrait presque un autre terme pour tout ses sports axé sur les compétences mentales OU ALORS, qu’on arrête de dire « sport » pour tout et rien dès qu’on a une seule goutte de sueur. Et dans ce cas et uniquement ce cas, j’accepterai que les sports cérébraux soient aussi des sports car l’activité physique est définit autrement.

    2) La difficulté des sports dans le jeu de société
    Bon moi la grande difficulté c’est que beaucoup trop ne font que plaquer le thème. Etant rugbyman, j’en ai joué à quelque uns. Et entre le trèèèèès fade « Rugby challenge » de matagot et « Kamhate » qui s’avère plus être une sorte de jeu abstrait les sensations n’y étaient pas du tout. Simuler qqch qu’on peut déjà faire c’est compliqué, alors qu’on ne peut pas être un mage lanceur de boule de feu, la comparaison arrive vite du coup. D’où l’échec des simulation de sports par rapport aux wargame je trouve.
    Ensuite il y en a beaucoup où l’on est pas forcément le pratiquant. Par exemple dans eleven bah on est le proprio du club, dans d’autres j’ai plus l’impression d’être le coach que le joueur. Effectivement, à ma connaissance seule set & match et Flamme rouge me font ressentir d’être un athlète qui doit parvenir à sortir le bon coup au bon moment selon mes capacités du moment (mon habileté à set et match, mes cartes dans flamme rouge).

    3) Le soucis du jeu de société pour être légitime au titre de « fédération » en France
    Les autres jeux de soc qui le demandent sont donc le bridges, les échecs, le tarot etc… Mais regardez combien de personnes jouent à ses jeux et depuis combien de temps ! Il a fallu des siècles pour que les échecs s’imposent sans jamais trop changer par exemple. Alors que le jeu d’soc moderne…. y’en à 1000 par ans voir plus ! Y’a pleins de joueurs mais peu sur le même jeu. Un jeu de deckbuilding? Dominion était le premier gros succès, remplacé par star realms, remplacé par shards of infinity, remplacé par etc… et du coup dans ce genre on se retrouve avec pleins de joueurs… mais qui ne jouent pas au même jeu. C’est comme si on inventa le foot… cool ! Puis deux mois plus tard le foot 5 en gymnase, puis un foot avec des anneaux de quiddisch à la place du but, puis un foot sur demi terrain avec cage réduite, puis un foot avec droit aux main, puis avec balle ovale etc…. Y’aurait pleins de footeux… mais qui ne jouent pas au même jeu. Conséquence; bah ça ne légitime pas l’activité sérieusement, il n’est pas assez fédérateur. A l’heure actuelle je ne vois pas un seul jeu se démarquer au point d’être discuté dans un ministère (les plus joué et populaire en 20 ans ça serait quoi? le time’s up? le loup garou? catan éventuellement et encore…).
    Le dernier point pour être vraiment légitime serait qu’il faut des jeux avec entrainement et qu’il n’y a pas de plafond de verre. Les échecs le sont car il y a tellement de combinaisons qu’un cerveau humain ne peut pas tout calculer. Mais dans le jeu d’soc moderne, beaucoup sont fini pour moi, comme le morpion. OU PIRE, seul le chance sera l’élément qui fera la différence. J’ai par exemple fait un défi du jeu « Hanamikoji » ce mois de janvier avec ma compagne. On a joué 30 parties en un mois ! Jeu qu’on connaissait déjà… On connaissait tellement bien les strats possibles que seul la chance sur un choix ou l’autre, ou sur une pioche pouvait nous départager. L’intérêt ludique était présent, mais d’un point de vue compet’, sport, entrainement, bah on a tout pousser au max. Un pierre feuille ciseau aurait été plus rapide xD Donc tout les jeux de soc ne pourraient pas être possible au format compétitif et donc sportif.

    4) Si je devais faire un jeu de sport
    Pour moi, comme il est presque impossible de simuler avec brio des sports en jeu EN ETANT le sportif (et non le coach dirigeant, spectateur etc), il y a bien une épreuve que je trouverai sympa; le décathlon. Sport athlétique par excellence. J’imagine bien qqch en deux actes. Acte 1: l’entrainement; comme vous l’avez dit, c’est des stats de jeu de rôles qu’on cherche à améliorer (puissance, vitesse, endurance, volonté etc). Or le decathlon… bah faut être bon en tout donc faudra faire des choix ! Acte 2: les épreuves; on les enchainent, gagnent de points, on investit plus ou moins de l’énergie selon les épreuves. Comme Kevin Mayer qui parfois s’économise sur le 100m pour performer en javelot et perche. Le décathlon c’est une épreuve de grande préparation et de gestion de son effort et de ses moments forts. Il irait parfaitement bien pour du jeu d’soc.

    C’est bon j’ai fini mon comm sera plus long que l’article lui même xD

    1. Woaw, super commentaire, merci beaucoup pour ton retour et toutes ces précisions.
      Au sujet de la définition du sport, il est vrai que je n’ai pas abordé l’aspect « originel » des JO et des épreuves qui ont disparu (ma chronique était déjà assez longue comme ça), bien vu !

  4. Dans la rubrique des jeux/sport fictif, peut-être qu’on peut évoquer les tours ambulantes, qui reste un tournoi de mages par équipe qui tournent en rond jusqu’à entrer dans une tour. Si la magie n’est peut-être pas une activité physique ardue (et encore, vous avez déjà déplacé une tour de 5 étages avec une baguette vous ?), parcourir les derniers mètres à pied jusqu’à la tour sombre en robe longue et en espérant ne pas se faire écraser par une tour, peut relever de l’exploit sportif.
    Au rang des sports fictifs, on peut aussi penser à pokémon et ses combats d’arène. On se rapproche + d’un jeu où on gère une équipe plutôt que du sport en lui-même, mais quand un Pikachu se relève une énième fois après avoir pris des tartes dans la tête pendant tout un combat. Est-ce le thème du sport ou est-ce que le thème, ça ne serait pas l’amitié ?
    J’ai pensé à dicycle race aussi, mais difficile de dire si je mettrais ça dans un jeu de pari ou un jeu au thème plaqué. Quoique… Quand on cale en pleine ascension (une fringale de dés sans doute) et que le poursuivant remonte six cartes de retard en deux tours, ça sent quand même la piquouse à l’insu de son plein gré (finalement, le thème est peut-être là).
    Vous mentionnez les jeux de force et j’ai pensé à Kumo hogasha ou des montagnes de muscles transportent une énorme pierre pour la faire sortir du plateau, bousculant les adversaires, l’attirant à eux. Commencez la partie en lançant du sel dans la pièce pour vous mettre dans l’ambiance et chaque centimètre gagné vous glissera un peu plus dans la peau d’un sumo… Bon nan, je déconne, c’est un thème sur un jeu abstrait… Mais pour une fois, il y a des trucs qui ressemblent un peu.

  5. Pour la petite anecdote, les flechettes en plastique se plantent aussi dans un mur. C’est d’ailleurs assez surprenant avec quelle facilité. A la maison le cabanon de jardin en aurait beaucoup à dire

    Sinon chapeau pour la qualité de la recherche sur la définition du sport, un vrai travail en profondeur.
    On voit que quand il s’agit d’argent, on accepte ou pas ce qui arrange certains.
    Mais cette recherche m’a permi de bien voir que le sport est pas systématiquement un effort physique visible. Certains efforts physiques issus de la concentration et de la psycho sont bien moins visibles et pourtant éprouvant pour le corps. Ca clos définitivement le débat du sport où il faut suer en bougeant.

    Dans Leader 1 il me semble qu’il y avait la chute (accident) et la crevaison (incident) en matière d’événements de course. S’ajoutant à la fatigue qui est très bien gérée dans ce jeu.

    Est- que finalement la partie sportive du JdS ne serait pas simplement la réorganisation de la ludothèque tous les 4 matins ou l’effort consenti pour transporter 20kg de jeux à chaque week-end ou vacances ?

  6. En simulation sportive de marche il y a aussi Traî Up qui sort en ce moment il me semble.
    Pas trop regardé les mécanismes par contre.

  7. C etait tres bien encore une fois merci d approfondir des sujets , de creuser un peu plus loin.
    Dans la série, des jeux qui manquent j attend un bon jeu d’escalade (le sport), et un bon jeu de boxe. Et je pense qu il y a moyen de trouver des bonnes mécaniques en adéquation avec les sensations de sport.
    un peu comme bis, Je reve aussi d’un jeu de sport qui simule l’entrainement sous forme de mini jeu et qui permettrait de gagner des cartes plus puissantes en mode deckbuilding. ET de se lancer ensuite dans la compétition avec un deck bien entrainé.

  8. Bonjour,

    Merci pour ce très bon dossier, inépuisable… Alors voici un petit florilège de jeux de sport que vous n’avez pas cités :

    – Rallyman (course rallye automobile) https://www.myludo.fr/#!/game/rallyman-dirt-40507

    Et comment ne pas citer le très bon ticket gagnant (https://www.myludo.fr/#!/game/ticket-gagnant-64650) du même Jean-Christophe Bouvier (ok c’est un jeu de paris pas de sport au sens premier du terme) . A ce propos quand vous citez Equinox/Collossa Arena /Galaxy savez vous que c’était initialement un jeu de course de chevaux ? … Grand national Derby (https://boardgamegeek.com/boardgame/1367/grand-national-derby) : Knizia le roi du recyclage, l’auteur écolo avant l’heure. Dans les très bon jeu de paris Huuue! (https://www.myludo.fr/#!/game/huuue-9786)

    Et toujours de Knizia, je vous rejoins sur le coté génial épuré et tendu de En Garde https://www.myludo.fr/#!/game/en-garde-18389 qui a lui aussi connu plusieurs éditions sous des noms variés (Duel)

    … Je ne vais pas citer tous les jeux de cours de voiture… (https://boardgamegeek.com/boardgamecategory/1031/racing) mais je ne peux pas laisser de côté Thunder Alley (https://boardgamegeek.com/boardgame/108906/thunder-alley) pour les courses de Nascar

    – Rugby : un jeu de pli pour deux joueurs qui fonctionne par séquences de plis (https://www.myludo.fr/#!/game/jeu-de-rugby-15825)

    – Golden Goal, un jeu de foot avec des dés (https://www.myludo.fr/#!/game/golden-goal-16279)

    -Footmania en jeu de management d’équipe de foot (https://www.myludo.fr/#!/game/footmania-12623) (un ancêtre de Eleven…)

    Et je ne partage pas votre avis négatif sur Powerboats, c’est un très bon jeu d’anticipation de trajectoires comme un peu les jeux à déplacement vectoriel : une version avec des dés… D’ailleurs son auteur Corné Van Moorsel a produit pas mal de jeux de sport (vous avez cité Street Soccer mais il y en a d’autres moins connus).

    Vous n’avez pas cité les jeux de chez Worldwide games (tennis et foot) : vous en pensez quoi ?

    Coté jeu de vélo, vous en avez oublié 2 très bons : Vélonimo (https://www.myludo.fr/#!/game/velonimo-43927) et Sprinter (https://www.myludo.fr/#!/game/sprinter-14745)

    Dicium (https://www.myludo.fr/#!/game/dicium-26217) propose 2 jeux sur 4 qui peuvent être assimilés à des jeux de sport (Crazy cup voire Shogun)

    Coté montagne, il faut citer Trek 12 (https://www.myludo.fr/#!/game/trek-12-41776), Matterhorn (tient un lien vers le sortons le grand jeu et Colovini…) (https://www.myludo.fr/#!/game/matterhorn-21253)… Qui peut amener à Can’t Stop( https://www.myludo.fr/#!/game/can-t-stop-12340).

    Si vous voulez un jeu de fléchette de société, regardez du côté de Dart Wars (https://www.myludo.fr/#!/game/dart-wars-12063) qui avait été primé à Boulogne.

    Un petit dernier pour la route un vieil encart de J&S Ball Roll (https://laurent36.typepad.com/blog/2007/12/les-encarts-de-jeux-et-strat%C3%A9gie-n-21-%C3%A0-30.html).

    Et encore un dernier pour la route, les jeux de sport on toujours été populaires je citerai Ascot (https://www.myludo.fr/#!/game/ascot-17710) et Grand national Derby (https://www.myludo.fr/#!/game/royal-steeple-chase-6648) qui datent d’avant les années 50 avec pour ce derinier un système élaboré d’enchères et de jeux de cartes inspiré du bridge, très en avance sur son temps.

    Et une réflexion : la qualité des jeux vient peut être aussi que de nombreux auteurs débutants trouve un thème rassurant dans le sport pour inventer un premier jeu…

    1. Merci pour ce riche commentaire !
      Rallyman, j’aime beaucoup, mais je n’ai pas l’impression que ça retranscrit si bien les sensations d’un Rallye, au-delà de la partie prise de risque. Cela dit, j’aurais quand même pu le citer dans la partie sport mécanique quand même, c’est vrai.
      Velonimo, je ne trouve pas que ce soit une assez bonne simulation de jeu de sport pour figurer dans ma chronique. Pas mieux pour Can’t Stop
      Les autres que tu cites, je n’y ai pas joué. Il y en a que tu me conseillerais particulièrement pour leur retranscription des sensations qu’on éprouve dans le sport qu’ils simulent ?

  9. Bon Laurent36 a fait la razzia sur la plus part des jeux sur le thème 😀

    Il reste néanmoins quelques jeux obscurs :

    Si l’on considère le paintball comme un sport, nous avons Et bim! (https://boardgamegeek.com/boardgame/403517/et-bim).
    Jeu par équipe, à rôle cachés.

    Lanista (https://boardgamegeek.com/boardgame/346546/lanista)
    Un jeu de management d’école de gladiateur (je n’ai pas vraiment été convaincus)

    Un de Mr Cathala, donc pas vraiment obscur Kyudo (https://boardgamegeek.com/boardgame/363718/kyudo)
    Où le thème nous place dans un concours de tire à l’arc.

    Enfin, je m’attendais a l’évocation de la FFDL (fédération française du ludisport)
    https://www.ffludisport.fr/
    Après j’ai peu être manquer d’attention 🙂

    1. Merci Delloth !
      On a effectivement découvert la FFDL juste après l’enregistrement de l’émission ^^’
      Dans les jeux que tu cites, il y en a que tu me recommanderais pour leur capacité à retranscrire des sensations du sport qu’ils simulent ?

      1. Merci Flavien pour cette chronique très intéressante et très détaillée qui permet de mieux comprendre.
        Pour moi, les jeux ne sont pas des sports, à part peut-être en compétition où l’appellation  » sport cérébral  » me paraît plus juste car je pense que la plupart des jeux, en ajoutant un chrono et des enjeux pourrait posséder les mêmes caractéristiques que les échecs, qui quand on y pense, reste un simple jeu abstrait en dehors des compétitions.

        1. Alors de rien, vraiment. Mais littéralement, puisque je n’étais pas présent lors de ce dossier, mais je comprends que la qualité de mes interventions lors d’autres émissions pousse au raccourci « bonne chronique = Flavien » .

  10. Je suis désolé, je parlais de la chronique de Cargo même si j’ai beaucoup aimé la chronique sur « Nommer les éléments du jeu » sur le dernier dossier  » !

  11. Salut les champions olympiques ludiques,

    Super épisode comme toujours !

    Les jeux qui ont pour objectif de « faire du sexe », on peut les classer dans les jeux de sport ou pas ? 😉

    A+

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.