Hive
Déjà 23 commentaires : Rejoignez la discussion

[Actus] N°21 Des nominés, des disparus et des Titans

Hive

Dans cet épisode, nous nous attaquons à deux gros morceaux de l’actualité : la liste des jeux nominés à l’As d’Or – Jeu de l’année de Cannes et la fin du magazine Jeux sur un plateau. Nous vous présentons  Hive, les prochaines extensions pour CarcassonneDas Dorf / Ascendance et Mil. On vous parle également de Barnes & Noble et des règles en vidéo de Videoregles.net. La 3ème édition de la conférence SeriousGame.be s’organise tout comme les séjours Rêves de Jeux.  Et enfin, on a joué à Dungeon Run sur table, et sur iPad  à Titan HD, Carcassonne, et  Genesia.

2:00:18 - Télécharger le fichier mp3 (110.1 Mo)

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux iTunes. Si vous nous appréciez, notez notre Podcast dans iTunes, et laissez-y un commentaire !

 L’actualité

Nomiés de l'as d'Or 2012

Les nominés pour l’As d’or de Cannes en 2012 sont :

On regrette le flou artisitique entourant cette liste, et on pense vraiment que ces nomination manquent de clarté, soit parce que certains titres ne sont pas présent (on reparlera de Timeline), soit parce que d’autres qui sont eux nominés nous interpellent par leur côté très « import ». Au final, ce n’est pas dramatique, le but de ce prix étant de faire la promotion du jeu de société. C’est tout de même dommage que le cadre n’est pas mieux défini, cela renforcerait selon nous la légitimité et surtout l’appropriation de ce prix par le public.

Martin Vidberg nous a d’ores et déjà proposé d’échanger sur ce sujet après la révélation de l’As d’or, vous pourrez écouter tout ça dans un prochain dossier.

JSP 77

 

Après 8 ans et 77 numéros, le magazine papier Jeux sur un plateau s’arrête. Olivier Arneodo s’en explique : avant tout le magazine n’a pas su faire assez de  bénéfices dans un contexte difficile. Dans le même temps, Manuel Rozoy a quitté l’aventure, et l’organisation même de la création de ce magazine n’était pas  simple. Le magazine a malheureusement connu d’autres difficultés : les prix pratiqués par la boutique  plaisait pas à tous et certains éditeurs se sont plaint ouvertement des critiques négatives qui les ont conduit à ne plus envoyer leurs jeux. Difficultés, pressions, démotivation … Tout n’est donc pas rose au pays du jeu de société, loin sans faut. En tout cas, chapeau bas à Olivier et à tous ceux qui l’ont accompagné dans cette aventure, et bonne chance pour la suite !

En bref

videoregles.net
Vous connaissiez certainement Dans la tête de Yahndrev, le site a été refondu et relooké et s’appelle maintenant VideoRegles.net. Le principe reste pourtant le même : pouvoir découvrir un jeu simplement et se le faire expliquer. C’est agréable à regarder.
Hive Pocket

Au commencement était Hive, ce merveilleux jeux à deux. Nous vous avions également parlé de la sortie de Hive Carbone, qui reprend les extensions de ce jeu :  la Coccinelle et le Moustique.  Vous pourrez bientôt faire l’acquisition de Hive  Pocket. C’est un peu prolonger le plaisir, mais Hive est un excellent jeu qui a une réelle vocation à s’emporter partout …

A titre de comparaison entre Hive et Hive Pocket :

Item Hive Hive Pocket
Largeur de la tuile 38 mm 25 mm
Hauteur de la tuile 12 mm 10 mm
Poids des 26 tuiles (avec les extensions) 600 g 200 g
Barnes and noble

Vous l’avez sans doute constaté, on trouve de plus en plus de jeux de société dans les grandes enseignes culturelles françaises comme la Fnac, Virgin, ou Decitre  (pour ne citer que celles ci). C’est une tendance de fond qui sévit également de l’autre côté de l’Atlantique puisqu’on apprend  que chez Barnes & Noble on trouve des jeux de société modernes, du FFG avec Civilization par exemple mais aussi de l’Eurogames et Agricola (75$ quand même). Souhaitons que ce ne soit pas une mode et que l’on trouve autant de conseils dans ce genre d’échoppes que dans nos magasins préférés.

Button up arrive chez Jactalea. A la suite de Blue Lion chez le même éditeur,  on retrouve Bruno Cathala avec un « petit » jeu au thème un peu décalé et à emporter partout. Les visiteurs du salon du jeu de société de Cannes auront la chance de pouvoir l’essayer.
Carcassonne Minis
Rio Grande annonce à Nüremberg 6 petites extensions à 3€ pour Carcassonne :
  • Carcassonne: Die Depeschen des Königs : les joueurs ont des partisans supplémentaires sur la piste de score.
  • Avec Carcassonne: Die Goldminen on pourra collecter de l’or et le convertir en points de victoire.
  • Carcassonne: Die Räuber  permettra de voler les points de victoire des autres joueurs.
  • Avec Carcassonne: Magier und Hexe, le magicien vous permet de gagner des points supplémentaires pour les routes et les villes construites, alors que les sorcières vont les diviser par deux.
  • Avec Carcassonne: Die Fluggeräte, des avions déposent les meeples sur des tuiles, mais on ne sait pas toujours lesquelles…
  • Carcassonne: Die Fähren introduit des ferries qui pourront connecter les routes à des docks sur la rivière.

Ces extensions seront normalement traduites par Filosofia et disponibles avant l’été.

Le Village chez Gigamic
Le Village est annoncé en français chez Gigamic sous le nom de Descendance (contrairement à ce qui est dit dans le podcast, et merci à Marie pour la correction 😉 ) Mathilde, porte-parole de l’éditeur explique l’entrée au catalogue de Gigamic de jeux plus gamer par l’évolution de l’équipe qui est plus connaisseur qu’avant et qui sais mieux choisir les gros jeux qui pourront se vendre. Et puisqu’on parle de localisation, Mil arrive en version française chez Iello
Napoleon' Triumph

Les goûts et les couleurs ça ne se discute pas. Et il est souvent plus intéressant  de découvrir ceux des autres plutôt que de conforter les siens. Cliquez sur l’image pour vous rendre sur le blog SimmonsGame qui fait une petite liste des jeux les plus jolis du moment (selon lui) :
5. Last Night on Earth
4. War of the ring
3. Cadwallon: City of Thieves
2. Claustrophobia
1. Napoleon’s Triumph
Je comprends globalement cette liste, mais je m’étonne de trouver Napoleon’s Triumph à la meilleure place …

Kosmos annonce une édition Star Trek Catane. Réservée certainement aux aficionados de la série.
Merchant of Venus  arrive en précommande dans les boutiques en ligne françaises (53,90€ chez Ludikbazar). Un coup de force de FFG  ? On ne peut pas le dire mais rien ne laisse à penser qu’un accord a été trouvé avec Stronghold Games. En éditant sa version avec quelques mois d’avance, FFG va tuer le marché en servant en premier la clientèle. Et même si Stronghold Games parvient à avoir gain de cause, je doute que leur version puisse avoir un réel  succès ensuite. Bref… comme on dit là bas : Wait and See !
Twilight Struggle
Et chez notre sponsor  Ludikbazar vous pourrez acquérir l’excellent Twilight Struggle en VF à 54,90 euros, mais également du déstockage D&D4 vf, Le signe de anciens 28,50, Mage Knight (réassort) à 73,90 euros, entre autre !

Le concours Rallyman

Bravo à Gaëlle Thiébaut qui a gagné un exemplaire de Rallyman 2012.

Vous pourrez très prochainement gagner à nouveau un cadeau lors de notre prochain concours. Mais cette fois-ci : à jeu exceptionnel, concours exceptionnel, ce sera une vraie tuerie… Rendez vous dans le prochain numéro pour en savoir plus !

On a joué à

Dungeon Run

Dungeon Run est un jeu semi- coopératif assez classique dans lequel on va progresser ensemble pour ensuite tous se taper sur la figure. Une découverte qui ne m’a pas forcément donné envie de l’acheter mais auquel je rejouerai avec plaisir si on me le re-propose.

Les évènements

serious game be

L’appel à candidature pour la 3ème édition de la conférence SeriousGame.be est ouvert! Vous pouvez proposer une démo (clôture le 9 mars), louer un stand ou un espace jeux pour montrer vos réalisations. La conférence se tiendra le vendredi 11 mai 2012 à l’Aula Magna de Louvain-la-Neuve. Elle est le lieu de rencontre entre l’offre et la demande. En 2011, sur 470 participants, une soixantaine de commanditaires ont pu rencontrer des prestataires et de nombreux contrats ont été signés!

Rêves de Jeux propose des Séjours d’été Ludiques depuis 1984. Chaque été, plus de 1000 jeux à découvrir (sur une collection de 4500) : jeux de société, jeux de rôle, figurines, jeux en réseau, consoles vidéo, animations Grandeur Nature à thème (Space Hulk, Dune, Sim City, GN. Med-fan…), et tellement d’autres choses !

Les écrans

TitanHD
Cette semaine on a testé de Titan HD (5,99€ sur l’itunes AppStore), un portage sympathique de ce grand ancien des années 80. Tout n’est pas parfait dans cette version iPad, notamment le manque cruel d’aide contextuelle, elle permet toutefois de plonger ou de replonger dans ce jeu d’un autre âge.
Jérémie vous parle également de la version Dominion entièrement gratuite sur iPad. L’appli n’est pas sans défaut. Elle est surtout très partielle puisqu’elle ne contient que la version de base. Elle a toutefois le grand mérite d’être totalement gratuite et évoluera sans doute par la suite.
Carcassonne IOS
On vous parle aussi de Carcassonne sur iPad et iPhone (7,99€) et  sur Android (3,99€). Carcassonne est une référence, et est un jeu accessible aux enfants à partir de 7 ans. C’est aussi un jeu qui a été porté sur de très nombreuses plateformes (Nintendo DS, Xbox 360…) et ces version iOS et Android sont de très bonne facture.
Genezia
Et dans série  « c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes », du rétro gaming avec Genesia, Tilt d’Or en 1993  et disponible aujourd’hui sur iPad pour 5,49€ (avec une version Lite pour l’essayer gratuitement). Le jeu est atypique et va plutôt plaire à ceux qui comme nous ont joué à Dune 2 sur leur PC (et Amiga). On est à l’opposé de la tendance actuelle du quick’n’dirty avec un jeu d’une profondeur incroyable . Plus d’infos sur le site du développeur.

 

N’hésitez pas à nous suivre sur notre page Facebook (Proxi-jeux) et sur Twitter (@proxijeux), et à nous laisser un petit mot sur ce site.

Ludiquement,

Olivier

Ce podcast vous est proposé avec la participation de Ludikbazar

LudikBazar - Le spécialiste du jeux d occasion

Le spécialiste du jeu Discount, neuf et occasion

23 nombreux commentaires pour [Actus] N°21 Des nominés, des disparus et des Titans

  1. Je n’ai pas encore écouté le podcast, je le ferai demain en bossant (chouette, un podcast à écouter en dessinant !) mais je peux déjà répondre au commentaire.

    Pour Timeline : le jeu est sorti l’an dernier, la tric trac TV est même parue en décembre 2010 ( http://www.trictrac.tv/video-timeline-de-l-explipartie ). S’il fallait le mettre, c’était donc dans la sélection de l’an dernier (on en avait discuté à l’époque).
    Par ailleurs, l’actualité de ce jeu, est qu’il a été repris depuis par Asmodée. En tant qu’observateur, j’aurai crié au scandale si je voyais un jury attendre qu’un jeu soit réédité par une grosse boîte pour le primer 🙂

    Ceci dit, fallait-il le sélectionner il y a un an ? Je ne sais pas. S’il le fallait, on l’a loupé et ce n’est pas un mal de l’admettre. À titre personnel, ce n’est pas un jeu qui me passionne ni que je trouve très original, je n’ai donc pas de regret. Mais je reconnais qu’il fonctionne très bien et plaît à beaucoup. À noter que personne ne nous a reproché de ne pas l’avoir sélectionné l’an dernier : c’est un jeu qui a mis un certain temps à s’installer et qui commence vraiment à s’imposer depuis qu’il y a plusieurs boîtes que l’on peut mélanger. Une sorte de jeu-de-connaissance-à-collectionner 😀 Je conseille d’ailleurs à ceux qui s’y intéressent, d’acheter toutes les boîtes d’un coup pour avoir une expérience complète de ce jeu. Comme pour Steam Torpedo.

    Sur la clarté de la sélection et des catégories, il y a plusieurs prix, vous le savez, mais une seule sélection. Sur le site du festival, une page résume simplement les règles : http://www.festivaldesjeux-cannes.com/5.aspx?sr=23
    On a choisi de laisser un flou volontaire sur les limites de chaque catégorie déjà parce que certains jeux sont à la frontière entre deux catégories. L’an passé 7 Wonders était à la limite entre le jeu famille et expert, Water Lily entre le jeu enfant et famille (moi je le classais plutôt en famille mais beaucoup l’on vu comme un jeu enfant). Certains jeux sont encore à cheval cette année alors à quoi bon leur coller une étiquette ?
    Ensuite, ça fait parler et pronostiquer et ça c’est bien. Le jury et les commentateurs sont joueurs 🙂
    Ce n’est pas moi qui ai fait ce choix, la sélection était déjà comme cela avant que j’arrive, mais ça me convient très bien.

    Pour ce qui est du côté « import », le critère c’est la disponibilité en magasin et les règles en français dans la boîte. Je me doute, même sans avoir écouté, que le problème vient des châteaux de Bourgogne dont le titre est écrit en allemand en gros (et en français en petit quand même). Le jeu répond donc à ces critères de sélection et, c’est l’essentiel, c’est un très bon jeu.
    Moi ça m’a gêné un peu ce nom en allemand, surtout parce que le thème est bien français. Mais bon, soyons honnêtes : si on regarde bien la sélection, la plupart des jeux d’origine francophone ne contiennent pas de mot français dans leur titre (Tournay, Takenoko, Sandwich, Olympos, King of Tokyo, Cubulus). Alors, qu’un jeu d’origine allemande garde son titre allemand n’est pas bien grave, surtout qu’il s’agit d’un problème de prix de la localisation des boîtes que l’on peut bien comprendre.
    Accessoirement, Feld fait quand même de sacrés bons jeux. En ce moment, je joue à Trajan et c’est formidable !

    Bon, maintenant il faut que je vous écoute 🙂

    1. Alors, pour moi, la limite entre les différents prix me choque moins que le manque de transparence général de l’As d’Or.
      Chaque année, vous arrivez à nous sortir des jeux du chapeau (malgré la page que tu as citée).
      Et je regrette, mais Les Châteaux de Bourgogne est loin d’être disponible dans toutes les boutiques. Il suffit de regarder déjà sur Knapix auprès des boutiques en ligne pour le voir. Donc je n’ose pas parler des boutiques « en dur »…

      Ensuite, autre point important, mais ça, ça me rappelle parfois les prix dans le monde du cinéma aussi : c’est pas parce que Feld fait des bons jeux en général, qu’il faut en primer un « par nécessité ». Comme tu le dis Trajan c’est bien (enfin très froid quand même, ce qui l’exclut pour moi d’un prix ludique, mais passons), et ça tombe bien : il va être distribué en français par Gigamic. Ainsi vous pourrez le nominer l’an prochain (et le primer si ça vous plaît vraiment). Et à ce moment-là, OK, la récompense me paraîtra plus juste.

      Enfin, tant que vous ne poussez pas le vice en plus à faire gagner Die Burgen von Burgund, ce sera déjà bien ;o)

    2. Dans le jeu de société comme dans le football, tout le monde pousse « son équipe » en avant, fait des pronostiques, s’enflamme … et râle (Il faut dire, on est français aussi ;-))!
      Le but du prix est la promotion du jeu de société, je ne comprend toujours pas pourquoi Timeline ne peut pas rentrer dans la sélection (enfin, si j’y reviendrais).Sa sortie en France doit avoir été effectuée au cours des 24 mois précédant l’ouverture du Festival International des Jeux : Il est sorti en 2010, donc plutôt il y a 18 mois que 24. Il doit être édité pour la première fois en français c’est là que le bas blesse puisqu’il est reprit pas Asmodee (d’un autre côté si Hazgard existait toujours, je ne sais pas si ce serait le cas). Je peux me tromper mais dans mon souvenir Skull and Roses n’était pas en boutique (à quelques jours près) lors de sa nomination. Donc si on peut assouplir pour S&R, pourquoi pas pour Timeline ? Là où ça me chagrine personnellement, c’est qu’il fait un excellent « Gateway Game », j’entends par là qu’il permet de faire découvrir le jeu de société à des gens qui n’y connaissent rien. De mon point de vue la reprise par Asmodee est plutôt une bonne choses : il sera largement distribué et pour un petit moment. (Je comprendrais beaucoup moins qu’un « Shogun » qui est la réédition d’un « Wallenstein » soit primé …)
      Et c’est là qu’on reparle des modalités de participation et que je me permet de reprendre mon allégorie footballistique : En ce qui concerne l’As d’Or, il n’y a pas d’arbitre. On est tous juge et partie et le « règlement » est à notre avis beaucoup trop léger pour éviter les polémiques. Je te rejoins absolument sur le faite qu’il est bon de faire des pronostiques, et que chacun défende son poulain. Mais en l’occurrence, le manque de cadre ouvre trop la porte à des palabres sans fin (comme ça a été le cas l’année dernière). A mon sens, soit vous prenez le partie de faire des aménagements en disant : « ce jeu en vaut le coup il ne répond pas tout à fait aux critères de sélections mais on l’a mis quand même », soit vous renvoyez à un règlement « digne de ce nom ». Tu as bien compris que je vous rejoins dans le fond en privilégiant la 1ère solution, mais si je peux me permettre : évitez de naviguer entre les deux options.
      Cela dit pour m’être mis dans la peau d’un jury pour proposer mes nominés je me suis bien rendu compte de la difficulté proposer des titres (ma liste est tout à fait critiquable !). Et je verrais bien une liste de nominés un peu plus étoffée (5 ou 6 nominés par catégorie), avec une séparation plus nette entre les catégories. Avec tout ça il faut absolument que j’essaie les châteaux de Bourgogne moi !

  2. bonjour,

    2h20 pas mal, presque aussi long qu’une radio des jeux 😉

    Sinon concernant les Châteaux de Bourgogne : testez le, pour voir, c’est un excellent jeu. Très moche, avec un thème plaqué, mais vraiment un bon jeu (et comme le dit Martin dispo en français dans/sur la boite – pas de texte sur le matériel) Le titre français/allemand rend le référencement aléatoire, mais je l’ai trouvé sous « burgund » dans 6 boutiques et dans 6 sous « bourgogne » (pas les mêmes) sur le site sus nommé, mais je ne l’ai pas trouvé chez votre partenaire…

    Maintenant, est-ce qu’il mérite l’As d’or « expert » je ne sais pas, je pense que Tournay serait plus adéquat (plus innovateur, plus joli)

    Pour le prix « enfant », la sélection démontre le besoin pour les éditeurs qui le visent de cibler les « professionnels » du jeu « petite enfance ». Haba reste quand même un éditeur dominant dans les ludothèques, avec des produits de qualité (J’ai passé mes vacances de noël à jouer avec « la pyramides des animaux » et pas que avec des petits, c’est idéal à offrir à des enfants quand le petit de la famille à 3/4 ans)

    Le secteur des jeux pour enfants est un peu délaissé par les geeks que nous sommes (moi le premier), et du coup nous oublions que les enfants ont besoin de trucs adaptés.

    Bon faut que j’aille faire un Sherlock ou un King Of Tokyo (voir un Carcassonne) avec mon fils de 8 ans 😉

    Antoine

    1. On tend vraiment à faire plus court. D’abord parce que dans les best practice du podcast on devrait se limiter à une heure, ensuite parce qu’après minuit et 3 heures d’enregistrement on n’est plus si frais et moins agréable à écouter.

      Effectivement tout ça m’a follement donner envie de tester les Châteaux de Bourgogne !

      Et pour les « tous petits », Haba domine, mais pour les « petits », on ne peut pas exclure Drei Magier et Gigamic qui font un sacré travail dans ce domaine !

  3. Plus de 2h de podcast, des apartés sur le vin et la bière, des sujets récurrents qui vous tiennent à coeur,… Il ne vous manque plus qu’un wazzuff et des tic tacs les gars :p

    Franchement, je me suis bien marré pendant ce podcast et je n’ai vraiment pas trouvé qu’il devenait trop long. Mais si ça vous inquiète, pourquoi ne pas couper votre podcast actu en deux? Un podcast news et agenda plus un podcast revue de jeux et écrans, par exemple. Puisque vous faites déjà des podcasts dossier, je ne pense pas que ce serait choquant. J’aime beaucoup la formule actuelle mais découper vos podcasts permettrait à chacun d’écouter ce qu’il veut et à vous de moins vous prendre la tête sur la durée. Et rien ne vous oblige à garder le rythme d’un podcast par semaine si vous découpez votre podcast actu, vous pouvez faire deux numéros par semaines sans vous faire exploser votre temps de travail sur les numéros, je pense… Ou alors juste un peu :p

    Votre nouvelle rubrique est une excellente idée, j’ai hâte d’entendre ce que ça donnera.

    1. C’est marrant que tu fasses ce rapprochement (normalement tu verras pourquoi dans pas longtemps) , c’est un peu normal aussi parce que le Captaine Web c’est mon père spirituel :-).

      Pour ce qui est de couper le podcast, on y pense, mais on ne sait pas faire 2 parties équilibrées (même si ta proposition de découpage est intéressante). Et de tout garder ça « invite » les auditeurs à écouter des rubriques qu’ils n’auraient pas forcément écouté si le podcast était découpé. Quoi qu’il en soit, ça va poser un problème parce que le nombre de rubrique n’a pas lieu de diminuer et on n’est pas à l’abri d’être rejoint par d’autres chroniqueurs (même si ce n’est pas à l’ordre du jour). On a beaucoup évolué depuis un an et surtout on continuera à le faire.

      Pour ce qui est de la nouvelle rubrique, il je t’invite à amorcer la pompe et à nous envoyer ta question audio ;-). Là pour le coup ce sera vraiment un segment à part destiné à tout le monde pour faciliter l’accès à notre hobby.

  4. J’ai écouté, ça y est 🙂

    « King of Tokyo » détrôné par Quarriors, je ne trouve pas du tout. Pour moi ce n’est pas le même niveau de difficulté, pas la même catégorie même s’il y a des dés dans les deux cas. Quarriors c’est quand même un ton au dessus, en intérêt comme en difficulté… même si, parlons de nos goûts, je préfère toujours Dominion qui fait partie de mon top 10 des meilleurs jeux du monde 🙂
    « King of tokyo » peut plutôt être comparé à « Ultimate Warriors ».

    « Pirates! » vous y avez joué ? On n’est pas loin du jeu abstrait, 7 ans, c’est l’âge minimum pour y jouer, ce n’est pas du tout trop tard. Ne vous faîtes pas avoir par le thème !

    « Rick le géant », vous y avez joué ? C’est un jeu formidable à mon sens parce qu’il propose des mécanismes inhabituels dans les jeux enfants avec un plateau qui évoque Smallworld et du stop ou encore dedans. C’est d’ailleurs l’un des grands intérêts du jeu : faut-il continuer à tirer des cartes au risque de tirer le brigand qui annule le tour ? Ça marche très très bien, mes gamins adorent et je ne m’y ennuie pas.
    En ce moment, mon fils (5 ans) joue à Coeur de dragon et Rick le géant et c’est un fils de joueur 🙂 Pour moi, Rick le géant, c’est novateur. « Sherlock » et « Jurassik » je les trouve beaucoup moins originaux, chez moi toujours ça ne marche pas et le principe du mémory de Sherlock, j’en ai soupé.

    « Pyramide d’animaux, la grande aventure », c’est formidable aussi. On peut même y jouer entre adultes et s’amuser. Non, en tout honnêteté, je suis ravi de cette sélection de jeux enfants, je la trouve très riche. À l’opposé, j’étais un peu déçu par celle de l’an passé car rien ne m’avait vraiment emballé.

    Pour « A few acres of snow », je suis assez d’accord avec vous (c’est un avis personnel, ce n’est pas celui du jury), c’est un jeu fabuleux, j’adore, dans mon top 5 de l’année. Seulement voilà, on a très peu de place dans ce type de sélection pour les très gros jeux pointus. On a même une seule place et on a choisi, non sans difficulté, « Les demeures de l’épouvante » aussi parce que c’est un type de jeu qu’on ne met pas en avant tous les ans et qu’il y a une part de role play dans ce jeu que l’on sent un petit peu « dans l’air du temps ».
    On ne peut d’ailleurs pas dire que « les demeures de l’épouvante » soit moins bon que « A few acres of snow », « Eclipse » ou « Civilization » (j’avais aussi un faible pour Civ). Ce sont juste des jeux différents peut-être pour des publics différents.

    Sinon, sur « A few acres of snow », je me permets de vous faire remarquer puisque vous insistez lourdement là-dessus, qu’il est bien plus difficile à trouver en boutique que « Les châteaux de Bourgogne » et que ce n’est pas non plus un éditeur francophone (pas plus que Quarriors qui n’a même pas de règle en français). Pour les Châteaux de Bourgogne, il est distribué et disponible en France, il n’y a aucun problème pour que les boutiques se le procurent, à elles de le commander. On ne peux pas forcer les vendeurs à le mettre en rayon. Je m’inquiète beaucoup plus pour des jeux comme « Takenoko » ou « Olympos » qui étaient en rupture au moment où nous avons fait la sélection.
    Même en retournant la question dans tous les sens, je ne vois pas ce qu’il y a de « louche » comme vous dites 🙂 Et surtout, puisque vous le sous-entendez, Phal n’a pas été le seul à pousser le jeu parmi les membres du jury et on ne se sent pas du tout obligé de nommé « Feld » 🙂 Sa sélection s’est faite de manière très classique sans débats houleux. Juste un choix, forcément subjectif.
    Trajan, j’aime beaucoup le système d’awalé mais effectivement c’est très froid. Je le pousserai quand même sur mon blog quand Gigamic le proposera.

    En ce qui concerne la distribution des jeux auprès des membres du jury, il est marqué sur le site du festival que les éditeurs peuvent envoyer leurs jeux. J’ai vu cela oui, mais ça ne joue absolument pas sur leur sélection. Pour mon cas, j’achète les jeux à leur sortie, tout seul comme un grand. (Ça me coûte une fortune). Parfois les gens du festival nous signale les jeux reçus (très peu) mais comme je les ai déjà, je ne les demande pas. Envoyer des jeux, ça pourrait être utile aux tout petits éditeurs dont on pourrait louper une sortie, pour les gros on les voit forcément. Mais les tout petits éditeurs n’envoient pas leurs jeux.

    La 1664, c’est le Monopoly de la bière, pas le Takenoko. Hé ho !

    Pas de problème pour le rdv skype, On essaye de se croiser à Cannes déjà et on en reparle. Je vais vous envoyer mon numéro de portable.

    1. Merci Martin pour tes éclairages sur la sélection As d’or.
      Et je testerai donc Pirates et Rick le Géant avec mes enfants à Cannes. Mais à 7 ans, ils aiment jouer dans « la cour des grands » (Mémoire 44 ou même Steam Torpedo pour mon fils).

      Pour A few Acres of Snow, il me semble qu’Asmodée allait le distribuer ? Bien sûr ce sera toujours plus confidentiel qu’un Jungle Speed…

    2. Effectivement, on a un sérieux trou dans la raquette niveau jeu pour enfants. Comme le dit Jérémie, on est plus orienté vers la gamme au dessus (au grand damne de mon dernier de 3 ans). Et visiblement on a aussi un trou dans la raquette avec Les Chateaux de Bourgogne 😉
      Pour A few Acres of Snow, il était distribué par Asmodee, donc trouvable facilement. Tu abordes là un autre point que j’ai moi même soulevé ce matin : c’est la pérennité de la disponibilité des jeux. (J’ai passé commande hier chez notre sponsor, je voulais justement commander Takenoko, mais je n’ai pas pu). On en fait les frais toutes les deux semaines en parlant de jeux plus trouvables. On renvoie souvent nos auditeurs vers Okkazeo justement parce qu’on peine à trouver certains jeux par un canal de distribution normal. D’autre part note bien que Quarriors est mon chouchou mais que je l’ai exclu de la liste, parce que carrément pas en français et totalement un import ! Le cas des Châteaux de Bourgogne rejoint cette problématique : En tant que vieux de la vieille du jeu de société on a l’habitude des jeux Alea avec leur règle en allemand seulement.C’est une excellente nouvelle que cette gamme « s’internationalise » et vu les retours qu’on peut en avoir ça semble effectivement un choix cohérent.

      Mais je m’insurge sur un point : je ne vous permet pas de mettre la 1664 au même niveau que le Monopoly !!

  5. Olivier > On peut sélectionner un jeu paru dans les « 24 derniers mois ». Cette règle existe pour deux raisons : la première c’est qu’il faut un minimum de recul pour sélectionner un jeu, qu’on avait sur « Skull and roses » puisque le jeu tournait depuis longtemps mais pas par exemple, cette année, sur « Pix », un jeu tout à fait calibré pour la sélection. Nous avons donc besoin de plus de 12 mois.
    La seconde raison est qu’il y a des jeux à côté desquels on peut passer et que c’est bien de pouvoir revenir dessus au-delà des 12 mois.

    Dans le cas de Timeline, il a été joué pour la sélection 2011, nous n’avions donc aucune raison de le ressortir cette année.

    Personnellement, j’étais contre sa sélection :
    – parce que le jeu n’a rien d’original (voir l’article de Faidutti : http://www.faidutti.com/index.php?Module=ludotheque&id=722 )
    – parce qu’il n’y a pas assez de cartes à mon goût dans la première boîte
    – parce qu’on a sélectionné d’autres jeux qui ne méritent pas moins
    – parce que je ne suis pas emballé plus que cela (c’est subjectif et la moins bonne raison)

    Nous avons pris en compte les débats sur la sélection de Skull and roses et le règlement a été adapté depuis. C’était un choix honnête, on n’avait pas anticipé la polémique, mais on en tient compte aujourd’hui. Le règlement n’avait pas été assoupli l’an dernier (il était déjà très souple), il a été précisé cette année et sans doute n’aurions-nous pas sélectionné un Skull and roses cette année.

  6. Olivier > Je suis entièrement d’accord avec toi : on a en ce moment un gros problème de disponibilité des jeux puisque les éditeurs essayent de ne pas prendre trop de risque et tirent au plus prêt du potentiel de vente de leurs jeux. Du coup, dès qu’un titre rencontre même un petit succès, il est tout de suite épuisé et ne peut profiter du bouche à oreille.

    Je voulais parler d’Ora et labora sur mon blog, mais le temps de le jouer, il était épuisé. Olympos ne s’est pas vendu à Noël, ce qui est un comble pour un jeu. Takenoko est épuisé au plus fort du buzz.. King of Tokyo a été indisponible une bonne partie de l’année. C’est surtout malheureux pour les auteurs puisqu’ils ne vendent pas leurs créations à la hauteur de leur potentiel de vente. Les éditeurs peuvent s’en sortir en publiant de plus en plus mais beaucoup d’auteurs ne font qu’un ou deux jeux par an.

    Il y a la même problématique en bande dessinée à la différence que les délais de réimpression sont un peu plus courts. La conséquence est que les ventes moyennes de bandes dessinées se sont effondrées.

    1. Le problème là derrière, c’est bien sûr la trésorerie des éditeurs. Bien souvent un tirage de 2000 ou 3000 exemplaires pour un nouveau jeu, c’est un maximum.
      Rappelez-vous à l’inverse quand Descartes Editeur s’emballait sur sa production ? Pendant des années ensuite, on a trouvé des Blue Games bradés à 2,50€ à Essen.
      Et pas plus tard que l’an dernier, la « fin » de Z-Man Games est aussi due à un trop fort engouement de l’éditeur pour un jeu.

      Restera effectivement avec le temps à trouver un moyen de réduire le temps de rupture d’un jeu qui marche bien. Mais en produisant les jeux à l’autre bout de la planète, forcément, c’est plus dur que la BD (parce que j’espère que les BD sont encore imprimées en Europe ?)

  7. Bonjour à tous,
    et une fois encore merci pour ce podcast que perso je ne trouve pas trop long, puisqu’il est intéressant de bout en bout.
    Juste une petite info : vous parlez du jeu Le Village qui devient Ascendance, mais en fait c’est Descendance. D’ailleurs je l’attends depuis Essen où Mathilde m’a dit qu’il était repoussé de 3 semaines… du coup je connais vien son nom…

    Marie

  8. Bonjour,

    Encore bravo pour votre travail. Cet épisode m’a fait particulièrement plaisir quand Olivier a enfin réalisé que le monde du jeu était loin d’être rose (Cf. la fin de JSP). Nous avions eut un échange sur twitter avec plusieurs participants, et j’avais soutenu (par expérience) le fait que si en public, les sourires et les accolades étaient nombreuses, il valait mieux se préparer à éviter les coups de couteau en coulisse. J’avais même conclu qu’il ne fallait surtout pas être dupe de la bonne ambiance qui régnait en façade, ce qui d’ailleurs est au final vrai dans quasiment tous les domaines …

    Encore bravo et continuez …

    PS : Vous avez raison de ne parler que des jeux que vous appréciez :
    1 – ça vous permettra d’éviter les emmerdes (excusez cette vulgarité :D)
    2 – et surtout cela évite de faire la publicité d’articles que vous n’aimez pas (en bien ou en mal, dès que l’on parle d’un produit, on lui fait de l’écho et donc de la pub !)

  9. Je rajoute une pièce sur les Châteaux de Bourgogne !
    C’est loin d’être du Feld classique un peu fade. Ok le thème est plaqué mais la mécanique de jeu est tres élégante et dans l’air du temps, dans le genre j’utilise des dès mais en contrôlant le hasard. L’auteur a poussé le design déjà éprouvé dans Macao un cran plus loin encore. C’est simple, efficace et surtout ça donne envie d’y revenir. Juste un peu dommage que le jeu soit desservi par la matériel (la légendaire qualité Alea). A recommander à 2 ou 3 joueurs mais un peu trop long à 4.

  10. (pour moi King Of Tokyo était à remplacer par Ultimate Warriorz – et non Quarriors 😉 – dans la sélection)
    Je pense qu’un prix n’a d’intérêt que :
    1- s’il est relayé vers un large public via une communication média appropriée
    2- si ce large public peut accéder au jeu primé via une distribution au delà des seules boutiques spécialisées (et de toute façon une disponibilité du jeu au moment de l’attribution du prix !)
    3- s’il est adapté à un public au delà de la cible gamers
    Si je regarde le palmarès de l’As d’Or :
    – le point 3 me semble plutôt bien rempli ces dernières années (2005 Les Aventuriers du rail – 2006 Time’s Up! – 2007 Du balai ! – 2008 Marrakech – 2009 Dixit – même mon frère l’a acheté ! – 2010 Identik) avec peut-être l’exception de l’an dernier (2011 Skulls and Roses)
    – par contre les points 1 et 2 restent à mon sens très en retard (et cette année même les gamers risquent de ne pas trouver le jeu primé…)
    Le prix est là pour promouvoir le jeu de société, pas pour faire plaisir à quelques « geeks ».
    Et dans ce sens, le prix Enfants est aussi super important (avec les 3 mêmes conditions). Là aussi le jury a fait des bons choix à mon sens (les 3 dernières années pour ceux que je connais).
    Bref, les gamers savent chercher et trouver les bons jeux (entre autre grâce à des bons podcasts comme celui-ci !), laissons le prix à l’évangélisation des foules ! J’irai même jusqu’à promouvoir une plus grande « complicité » entre Jury-Editeur-Distributeur-Media pour mieux satisfaire les 2 premiers points !

  11. Je voudrais répondre sur un point important, la 1664. Etant la personne la plus proche de la brasserie Kronenbourg (moins de 10km) je suis a même de parler de cette bière. La 1664 se veut la bière haut de gamme de Kronenbourg. mais face à des bières Belges elle fait quand même pale figure.

    Sinon concernant le prix ludique et la sélection, je voulais savoir comment sont choisi les jeux pour le Spiel des Jahres. Comment est fait la sélection des nominés ? On en entend jamais parler.

    Alors pourquoi fait on tout un tapage sur les nominés de Cannes ? Bien sur il y a des jeux qui auraient mérité d’y être mais à un moment il faut en choisir 12 sur 700 alors forcément il y a des gens qui sont pas content.

    De plus le jeu de société est une affaire de ressentit pas uniquement de mécanisme.

    Et concernant les Ecrans le jeu Titan m’a un peu rappelé le jeu vidéo Heroes of might and magic 3 avec la phase exploration de la carte et recrutement, et une phase de combat sur un petit plateau tactique à coté.

    Sur ces considérations je vous laisse et m’en vais enregistrer ma question en MP3

  12. Pour répondre à freveur : un prix du meilleur jeu ne servirait donc qu’à faire vendre des jeux au plus de gens possible ? Perso je pense qu’on se pose trop la question du public dans l’attribution des prix. Il ne me semble pas que la question se pose dans ces termes à Cannes ou pour le Goncourt… Ou alors je me trompe ?

    Bien sûr certains prix sont plus spécifiques, mais le prix du jeu de l’année devrait à mon sens savoir s’affranchir de ces considérations pour juger le meilleur jeu, selon un jury et une année précise.

  13. Bravo les gars pour ce podcast, comme toujours intéressant, mais long, très long, et ce n’est pas toujours commode de faire des avances rapide quand on est en voiture…
    J’imagine que ce doit être difficile de le découper, mais ce serait ptet bien d’essayer ?

  14. Matt, pour moi le prix sert à faire connaître un très bon jeu au plus de gens possible ! Et, même s’il y a des ludothèques (mais sont-elles connues ?), cela passe donc aussi par de la vente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *