Déjà 12 commentaires : Rejoignez la discussion

N°95 – Scorpion Masqué

Pour cet épisode, Cyrus, ddschutz, Flavien et Perekastor accueillent à Strasbourg Christian Lemay du Scorpion Masqué.

3:30:10 - Télécharger le fichier mp3 (222.1 Mo)

Vous pouvez « streamer » notre podcast ou vous abonner à notre flux iTunes. Si vous nous appréciez, notez notre podcast dans iTunes et laissez-y un commentaire ! Sur Android, nous vous recommandons d’utiliser l’application (gratuite) Podcast Addict.

 

Les actualités

Comme chaque mois, on commence par un petit tour de l’actualité ludique du mois écoulé :

  • Petit point sur Cannes, vous pouvez écouter des débriefs plus longs et précis sur le salon et sur les jeux. Christian parle de son festival, du point de vue éditeur.
  • Petite comparaison entre Château Aventure et Parsely.
  • La naissance d’un nouvel éditeur canadien : Luma Games

L’interview

Christian Lemay en pleine interview
Christian Lemay : le body language

On enchaîne avec notre invité, on parle du joueur, du poète, de l’éditeur et on fait un petit point sur le marché québécois.

  • Le parcours de Christian Lemay, via une autobiographie commentée de son parcours professionnel, en parallèle à son parcours de joueur
  • Le choix de se diriger vers l’édition tout en développant ses propres jeux
  • On parcourt ensuite la ludographie du Scorpion Masqué, en s’arrêtant plus ou moins longtemps sur certains jeux
  • La relation avec Iello et de manière générale entre éditeur et distributeur
  • L’évolution de l’éditeur en tant qu’entreprise : embauches, locaux, spécialisation des compétences…
  • Les notes sur Tric-Trac, BGG, l’impact sur la vie d’un jeu, le ressenti par les professionnels
  • La communication envers le public, le choix de médias adaptés au public visé
  • Le marché québécois et ses spécificités : lieux de vente, associations, contexte(s) de jeu, événements ludiques…
  • Le futur : C’est pas faux Patates et Ninja et la réédition de Zombie Kidz, des emplois potentiels…
  • On finit avec les questions des auditeurs !

Et n’oubliez pas la question Philibert vous permettant de bénéficier d’un code promo de 5€ à partir d’une commande de 40€.

12 nombreux commentaires pour N°95 – Scorpion Masqué

  1. Très chouette interview. J’avais justement un long trajet samedi pour aller au festival à toi de jouer à Amiens … parfait pour écouter le podcast en entier. C’est vraiment agréable d’avoir un invité qui répond si ouvertement. Vivement la prochaine !!!

  2. Oui toujours du bonheur cet accent, ces expressions et cette bonne humeur du Québec.
    L’interview reste bien menée et construite, mais dommage que Christian se fasse si souvent couper.
    Comme d’autres précédentes fois, j’ai également trouvé la conclusion abrupte, pas de mot de la fin ni de remerciements à l’invité, ça fait curieux. On se doute que vous le remerciez et épiloguez hors antenne, mais c’est pas pareil.

    Hormis ces deux pistes d’améliorations selon moi, c’était hyper instructif de balayer la gamme Scorpion Masqué (j’en ai plus que je ne croyais) et d’avoir le point de vue interne, les anecdotes et les chiffres de l’éditeur sur chaque titre. Merci.

    PS : je sais pas si je suis le seul mais j’ai passé une bonne partie du podcast à ne pas comprendre le nom du jeu « Chtegachke », avant de tilter sur la fin. Sans la version écrite c’était pas si facile 😉

    1. Bonjour Grovast,

      Merci pour ton retour. Oui, j’avoue qu’on était un peu trop en forme niveau blague. Cela dit, pour te rassurer, j’ai écouté l’épisode monté après avoir lu ton commentaire et j’ai du coup était attentif aux reprises de conversations après coupures et je t’assure qu’on est toujours retombé sur le fil de l’interview 🙂 J’avoue même avoir été surpris parfois ^^’
      On fera quand même plus attention la prochaine fois à ne pas rendre les choses trop hachées, désolé l’ambiance lors de l’enregistrement était trop bonne 😀

      Quant à la fin, effectivement, je vais ajouter une rubrique « merci à l’invité » dans le template de conducteur, ça évitera cette sensation. On a dû remballer vite en fin d’interview car Christian était en retard pour aller chez Philibert ensuite 🙁
      Mais, oui, je te rassure, on l’a déposé chez Philibert et on a eu largement le temps de le remercier et de débriefer 🙂

      Cyrus

  3. Pas tout à fait d’accord avec le point de vue de Christian Lemay à propos des notes BGG.
    Celles-ci se veulent *subjectives*, pas objectives.

    Il n’y a qu’à voir comment les différents grades sont définis :
    10 – Outstanding – will always enjoy playing and expect this will never change.
    9 – Excellent – always enjoy playing it
    8 – Very good – enjoy playing and would suggest it.
    7 – Good – usually willing to play.
    6 – Ok – will play if in the mood.
    5 – Average – Slightly boring, take it or leave it.
    4 – Not so good – but could play again.
    3 – Bad – likely won’t play this again.
    2 – Very bad – won’t play ever again.
    1 – Awful – defies game description.

    On voit bien que les niveaux sont définis en fonction de l’envie personnelle de (re-)jouer.

    1. Bonjour Arnauld,

      Oui, en effet, tu as raison. Quoiqu’il en soit avec ou sans cette échelle, les gens peuvent bien faire ce qu’ils veulent de leur note…

      Cyrus

  4. Excellent podcast, comme toujours.
    J’aime beaucoup Christian Lemay, sa fraîcheur, son authenticité, sa franchise, et surtout son accent, j’adore !
    Et ses jeux Scorpion Masqué. A la sortie des jeux je me dis souvent: « nan mais j’ai déjà un jeu similaire » et au final… ben j’en ai pas mal de ses jeux!

    Je vais aussi dans le sens de Grovast:
    – trop de coupage de parole de l’invité. Il a récupéré parfois, mais trop dommage, il commence une phrase super intéressante et bam!… :/ faisez gaffe la prochaine fois please 🙂
    – idem pour la fin, une petite sequence remerciements ne « coûte » pas trop de temps (cf La radio des jeux)

    Idem que Arnauld: les notes BGG sont légendées, donc on sait ce qu’elles veulent dire (si chacun joue le jeu bien sûr)

    1. Salut Matthias !

      Merci pour ton retour. Je te laisse te référer à mes réponses précédentes aux commentateurs que tu cites 😉
      On va faire des efforts ^^’

      Cyrus

  5. Alors oui c’est vrai qu’il y a eu quelques coupures mais on sentait bien la bonne humeur et ça c’est vraiment cool, beaucoup mieux qu’une interview austère question/réponse :). En plus, vous étiez plus nombreux que d’habitude ce qui ne devait pas facilité les choses, même si certains n’ont pas fait grand chose d’autre que de la figuration (et ça se voit pas des masses dans un podcast 😉 ).

    En tout cas, j’aime vraiment vos interviews du mois, Super podcast, continuez comme ça !

    1. Merci pour le retour, on est content que notre style plaise.

      Tu nous dis que certains font de la figuration, tu veux parler de Perekastor ? Dans cet épisode il a assuré la technique pour que le son soit égal pour tout le monde, même quand un ou l’autre parle moins dans son micro.
      La technique un role ingrat, mais qui est indispensable.

      Heureux que notre podcast te plaise en tout cas

      1. Merci pour vos retours
        En plus, je devais partager le micro avec Flavien donc mission impossible pour placer une intervention 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *